Casablanca: le courant électrique totalement rétabli (Lydec)    MRE: ouverture des frontières aériennes et maritimes à partir du 14 juillet    Projet de loi de finances rectificative : quoi de neuf sur le volet fiscal ?    164 nouveaux cas de Covid-19 au Maroc: près des 2/3 dans la région de Casa    Ouverture des frontières à partir du 14 juillet pour les citoyens marocains et les résidents étrangers au Royaume    Les ménages incertains et très inquiets    Elections 2021: Réunion entre l'Intérieur et les partis    Coronavirus : 3212 cas actifs mercredi 8 juillet à 18 heures    Serie A: Ibracadabra renverse la Vieille Dame    Assilah respire un air artistique estival!    L'identité, selon Descombes    Liga : Valence souffle, l'Atlético freiné par le Celta    Infos Covid-19/Maroc: le ministère a fait une annonce    Premier League: Arsenal et Leicester se quittent sur un nul    Détournement d'aides dans les camps de Tindouf: la responsabilité de l'Algérie est entière    Le dissident algérien Karim Tabbou appelle à s'engager dans un «vrai» processus politique    Le Parlement marocain exige des excuses d'Amnesty    Alerte Météo : la canicule se poursuit au Maroc    Le Maroc, l'un des pays les mieux placés pour affronter une crise sanitaire selon la BAD    US Round Up du mercredi 8 juillet – PPP, Banques, Eglises, Texas, Harry et William    Hamza El Fadly « L'argent, la cause de tous les problèmes »    Fermeture des frontières : Plus de 45.000 MRE ont regagné leur pays de résidence    Covid-19 : La CAF et ses partenaires se réunissent pour la sécurité sanitaire en Afrique    Théâtre d'enfant : Un art à exercer professionnellement selon El Houcine Essekkaki    Casablanca: incendie spectaculaire dans une décharge (VIDEO)    Bac 2020: l'épreuve de maths provoque une hystérie collective (VIDEOS)    Loubna Abidar critiquée par un avocat égyptien (VIDEO)    Retour sur le passé : Brides de ma vie relatée à M'Barek Bouderka    Vivo Energy Maroc élargit son soutien à tout son écosystème    Vacances. Voici les plages où il ne faut pas se baigner    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Je ne regrette aucun engagement    «Casablanca confinée», se livre à Pedro Orihuela    Milouda Chahid: «Je me suis réinventée par la peinture»    Ventes de voitures neuves : Baisse de 43,3% à fin juin 2020    Enseignement: L'e-learning en voie d'institutionnalisation au Maroc dès la rentrée prochaine    Joe Biden promet que les États-Unis réintégreront l'OMS s'il est élu    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste à Nador    Le retrait américain de l'OMS prendra effet dans une année    Amekraz contre attaque. La CNSS inspecte Driss Lachgar    4 terroristes présumés arrêtés à Nador    Parcours exceptionnel d'un homme si exceptionnel    Les USA se retirent officiellement de l'OMS    Si Abderrahmane et Marie-Hélène El Youssoufi ont fêté avec le TAS un sacre attendu depuis 80 ans    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : La culture, une source d'intérêt majeure pour El Youssoufi    Tensions sino-américaines en mer de Chine    Le président brésilien annonce sa contamination au Covid-19    Le Marocain Aziz Krir remporte le titre    Côte d'Ivoire : Drogba brigue le poste de président de la FIF    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Technopole Foum El Oued : Le pari de l'innovation relevé
Publié dans Les ECO le 06 - 07 - 2017

Mobilisant des investissements de l'ordre de 2 MMDH, ce projet a pour vocation de soutenir le développement économique et social des régions du Sud à travers la mise en place d'une cité du savoir, de l'innovation et de la recherche & développement.
À près de 18km de Laâyoune le long de la côte Atlantique verra le jour un des projets les plus ambitieux dédiés aux provinces du Sud : la Technopôle de Foum El Oued. Il s'agit d'une cité du savoir, de l'innovation et de la recherche & développement. Mobilisant des investissements de l'ordre de 2 MMDH, ce projet, qui vient accompagner la réalisation du projet de complexe industriel intégré de production d'engrais à Phosboucraâ, a pour vocation de soutenir le développement économique des régions du Sud en répondant aux spécificités du territoire. Il traduit une volonté d'assurer un développement durable et intégré aux régions du sud, en encourageant l'investissement et l'initiative privée en renforçant les compétences et les potentialités des jeunes et en favorisant la protection et la valorisation du patrimoine local. La future technopôle, dont les travaux de réalisation ont été lancés en février 2016, comportera un pôle d'enseignement et de recherche autour de thématiques liées à l'environnement saharien, un pôle de soutien au développement économique des régions du Sud, un pôle culturel ainsi que des infrastructures sociales. La technopôle Foum El Oued devrait créer 1.200 emplois permanents à l'horizon 2022.
Pôles d'excellence
Plus en détail, la nouvelle plateforme abritera au titre de la première phase (655 MDH) l'Université Mohammed VI Polytechnique Laâyoune, un lycée d'excellence et un centre de compétences industrielles. D'une capacité d'accueil de 360 élèves pour le lycée et de 200 pour les classes préparatoires aux grandes écoles, le Lycée d'excellence devra contribuer au renforcement de l'offre de formation d'excellence dans les régions du Sud et à la promotion de la diversité sociale et du mérite. Pépinière de talents, ce Lycée d'excellence (3 ha) comprendra des résidences (internat des élèves et logements de fonction), un restaurant, une bibliothèque, des espaces médico-techniques, des locaux administratifs ainsi que des équipements sportifs (salle omnisports, piscine semi-olympique, piste d'athlétisme). Le centre de compétences industrielles est destiné, pour sa part, à former des opérateurs usine et salles de contrôle, des agents de maîtrise exploitation, des opérateurs de maintenance, des agents de maîtrise maintenance industrielle et des cadres supérieurs. Les formations dispensées graviteront autour de différentes filières : génie mécanique et soudage, génie électrique et électronique, génie des procédés industriels, opérations minière et énergétique. Le Centre de compétences industrielles de Laâyoune (7 ha) viendra accompagner le développement des nouvelles unités industrielles du Groupe OCP et soutenir les initiatives d'innovation et de développement industriel et technologique de Phosboucraâ, de son écosystème et des partenaires africains du groupe.
Cap sur la formation
Par ailleurs, l'Université Mohammed VI Polytechnique de Laâyoune se donne l'ambition de devenir un établissement d'enseignement de référence. Avec un investissement de 550 MDH, cette université répondra aux besoins en matière de formations supérieures et de recherche académique dans la région et sera orientée vers la recherche, l'innovation et la formation dans des domaines scientifiques et techniques relatifs aux zones arides et sahariennes. Elle comportera des salles de cours, des amphithéâtres, deux résidences estudiantines, un restaurant universitaire, un espace sportif, un centre de recherche & développement comportant des laboratoires et une unité de recherche, une ferme expérimentale et un centre de conférence. L'Université a choisi de développer des programmes de recherche et développement autour de secteurs stratégiques (Agriculture, eau, énergie) lui permettant de s'ériger comme une institution de référence et de rayonner sur le territoire national et le voisinage subsaharien. D'une capacité de 2.500 étudiants/chercheurs, cette université a pour ambition de nouer des partenariats en recherche & développement avec des institutions nationales et internationales qui lui permettront de se déployer comme un centre de ressources académiques innovant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.