Coronavirus: nouveau record d'infections, la répartition géographique    Tanger-Med : Saisie de plus 190 kg de chira    Le Rwanda nomme une nouvelle ambassadrice au Maroc    Pourquoi Mike Pompeo est en Pologne    Live. Coronavirus : la situation au Maroc, samedi 15 août à 18h    Evolution Covid-19 au Maroc : 1.776 nouveaux cas, 41.017 cas cumulés au samedi 15 août à 18 heures    Pourquoi les Marocains se tournent de plus en plus vers le Canada ?    Barça: Bartomeu prépare le grand ménage    Amrani met en lumière la vision Royale pour un Maroc de paix et de prospérité    Message du roi Mohammed VI au président indien    Haja El Hamdaouia met un terme à sa carrière (VIDEOS)    Casablanca: tentative de kidnapping dans un bus à Hay Hassani    Météo: jusqu'à 45 degrés ce vendredi au Maroc    Finances publiques: Principaux points du BMSFP de la TGR    Explosion à Beyrouth: Pont aérien humanitaire de l'UE    France: Une autre mosquée incendiée à Lyon    Nomination des membres du conseil de l'ANRE    Casa-Settat: Le Conseil de la région examine le PDR    Botola Pro D1: Report de trois matches de la 22è journée    Covid-19 : Des joueurs Wydadis contaminés    Casablanca se barricade peu à peu !    Le Maroc devient le cinquième pays africain le plus touché    Cinéma : L'actrice égyptienne Shwikar n'est plus    Tindouf: l'affaire du détournement de l'aide humanitaire continue de faire réagir    Transfert: Arsenal réalise un joli coup    Tout savoir sur l'exemption des personnes touchées par la pandémie des impôts et redevances dus à la commune    Le trafic de 720 chardonnerets avorté à Fqih Bensaleh    Titrisation : La constitution du FT Immo LV prévue le 2 septembre    Covid-19: Le vaccin d'AstraZeneca sera prêt au 1er trimestre 2021    Sahara marocain: L'ambassade du Maroc à Pretoria promeut la doctrine nationale    Des cas de contamination au Covid-19 enregistrés parmi le personnel judiciaire    Les collectivités territoriales dégagent 3,7 MMDH d'excédents budgétaires au premier semestre    Les divagations d'Alger mises à nu par l'UE    Célébration du 41ème anniversaire de la récupération d'Oued Eddahab    Kamala Harris se rêve en première vice-présidente noire des Etats-Unis    La 22ème journée de la Botola au conditionnel    Annulation des Mondiaux juniors de taekwondo    Entrée en vigueur du protocole de traitement à domicile des patients asymptomatiques    L'EN de cyclisme en stage de préparation à Ifrane    Comment Sharon Stone a frôlé la mort à trois reprises    Des milliers de fans réunis à Abidjan un an après la mort de DJ Arafat    Dwayne Johnson, acteur le mieux payé de Hollywood    Une première dans l'histoire du Maroc!    «A Taste of Things to Come» exposé à Séoul    Il y a 41 ans, la récupération de Oued Eddahab    Lahcen Bouguerne libère la voix des femmes    L'avenir du monde arabo-musulman est indissociable de celui de la cause palestinienne    COVID-19 : Décès de l'artiste populaire Abderrazak Baba, un pionnier de la dakka marrakchia    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fintech : PwC et le CFC étudient le cas Maroc
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 06 - 12 - 2019

«L'écosystème Fintech au Maroc est encore embryonnaire mais en pleine mutation». C'est ce qui a été souligné dans le rapport intitulé «Digitalizing Africa : the rise of fintech compagnies».
Cette étude, élaborée par PwC en partenariat avec Casablanca Finance City dans le cadre de la série de rapport CFC Africa Insights, offre un tour d'horizon complet de l'émergence de l'écosystème des Fintechs sur le plan continental. Se référant au rapport, le Maroc est un marché très dynamique au sein duquel le secteur de la Fintech se popularise.
«Les Fintechs émergent, et gouvernement, institutions financières et opérateurs télécoms s'y intéressent de plus en plus. Plusieurs initiatives récentes et l'évolution du cadre réglementaire en attestent», relève-t-on dans ce sens. Et d'ajouter que «l'adoption par Bank Al-Maghrib de la loi 103-12 en est un exemple emblématique. Elle permet aux services non bancaires, notamment les opérateurs télécoms, d'offrir des solutions de paiement mettant fin au monopole des banques, pour promouvoir l'inclusion financière».
L'analyse rappelle par ailleurs que le Maroc est l'un des seuls pays sur le continent à déployer de nombreux efforts pour faire adopter une loi facilitant l'activité de financement participatif (crowdfunding). En analysant le cas Maroc, les experts de PwC recommandent l'accélération de la mise en œuvre des initiatives afférente au développement de la Fintech. Des actions qui favoriseraient au pays de jouer un rôle clé dans le développement du secteur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.