CGEM/DGI : Echange autour des dispositions de la Loi de Finances 2020    Botola: Le programme de la14 e journée    Turquie : un séisme fait au moins 21 morts dans l'est du pays    Syrie : plus de 38.000 déplacés en cinq jours dans le nord-ouest    La ministre espagnole des Affaires étrangères : le Maroc a le droit de délimiter son espace maritime    Le Maroc instaure le contrôle sanitaire aux ports et aéroports internationaux    Jamal Sellami: Nous sommes venus ici pour décrocher au moins un point    Hausse des exportations agro-alimentaires en 2019    Ajax : Tadic relativise l'importance du forfait de Ziyech    4ème Congrès du PAM : des pamistes toujours en quête d'un candidat rassembleur, proposent Mekki Zizi    Les enseignants contractuels reviennent à la charge    CGEM: Passation des pouvoirs entre Mohamed Bachiri et Chakib Alj    Ligue des Champions de la CAF : Le Wydad décroche son ticket pour les quarts    ONEE-TAQA : Prorogation du Contrat d'achat et de fourniture d'électricité de la centrale de Jorf Lasfar    Maroc-Espagne : Le « dialogue » pour résoudre le chevauchement des droits maritimes    L'ambassade du Maroc en Chine met en place une cellule de crise    Le nouvel Ambassadeur du Maroc au Liberia remet ses lettres de créance au Président Weah    Voici le temps qu'il fera ce samedi    Habib El Malki reçoit l'ambassadeur d'Autriche à Rabat    Thomas Reilly : Les progrès réalisés par le Maroc le placent en pole position en Afrique    La SIE change de positionnement    L'IFC octroie une enveloppe de 100 millions de dollars à la région de Casablanca-Settat    Le surfeur Boukhiam fier de représenter le Maroc, le monde arabe et l'Afrique aux JO 2020    La Bundesliga veut abaisser à 16 ans l'âge minimum pour jouer en pro    Rajoy, d'ex-chef du gouvernement à président de la fédération espagnole de football ?    La Chambre des représentants adopte une proposition et cinq projets de loi    En marge de l'ouverture à Laâyoune des consulats généraux de la RCA et de Sao Tomé    En recevant Merkel, Erdogan met en garde contre une propagation du chaos libyen    Paris au défi de convaincre le Pentagone de rester au Sahel    Arrêter de fumer 4 semaines avant une opération réduit le risque de complications    Insolite : Brève cavale    Des failles de sécurité constatées sur le navigateur web Safari    Piers Faccini, le maître de la complainte    Les vraies raisons de la perte de poids d'Adele    Bientôt, un musée Kylie Jenner    Zalar Agri réussit à lever 24 millions de dollars auprès de l'IFC    Irak : des milliers de manifestants réclament le départ des troupes américaines    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    Coronavirus : L'ambassade du Maroc en Chine suit la situation de près    Le Raja accroché à la veille de son départ en Tunisie    Proche-Orient: Trump promet son plan de paix dans les jours à venir    Indice de perception de la corruption 2019 : Le Maroc perd 7 places    «Sourtna», quand de jeunes photographes prennent d'assaut le Fort Rottenbourg    Le Souverain accorde une audience à l'archevêque de Rabat    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les jeunes de Morocco l'Ghedd : M'hebba !
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 09 - 12 - 2019


Bienveillance ! M'hebba dans notre belle darija !
Quelle est donc la signification de ce beau mot tombé dans l'oubli ?
Si l'on consulte la définition du dictionnaire, on y lit : «capacité à se montrer indulgent, gentil et attentionné envers autrui, d'une manière désintéressée et compréhensive».
Les mots sont riches de sens : l'attention, la gentillesse, la compréhension…/… autant de nobles sentiments destinés à autrui !
Est-ce parce que tous ces termes peinent aujourd'hui à trouver leur concrétisation dans le qu otidien que le mot bienveillance lui-même est si peu employé ?
Bien sûr, en français, le mot Fraternité dont la signification est voisine a -quant à elle- beaucoup plus le vent en poupe, mais cependant chez nous, «M'hebba» a gardé une belle vitalité et révèle un sens profond.
il serait urgent donc de redonner du contenu à ce mot «bienveillance», de lui redonner du concret sur le terrain, en ces moments où l'individualisme, la défiance et plus que tous les intérêts égoïstes ont remplacé l'amitié et la sollicitude envers les autres.
Les jeunes des associations regroupées sous le label «Morocco l'Ghedd» – Par-delà les Remparts, Marock'Jeunes, Hip-Hop Family, Moga'jeunes, Carrefour des Cultures Urbaines, Oriental Leaders, Les 109, JAT (Jeunes Action Tanger) et Marocains Pluriels – ont choisi en cette fin d'année 2019 de (re)donner de la visibilité et de l'énergie au mot M'hebba. Bien des catégories de notre population ont besoin de bienveillance, mais en cette période où le(s) racisme(s), le rejet de l'Autre, la haine de ce qui est «différent» font des ravages, ces jeunes militants ont décidé de se rapprocher des jeunes subsahariens vivant sur notre sol.
La majorité de ces jeunes subsahariens qu'ils soient étudiants, migrants ou travailleurs sont Chrétiens et nombre d'entre eux célébreront les fêtes de Noël, seuls ou entre eux -souvent dans les paroisses où ils se retrouvent – la venue du Pape François au Maroc, à l'invitation de SM le Roi, a été l'occasion de montrer que le Maroc, malgré les aléas du monde, reste une terre de vivre-ensemble…
Dans nombre de villes, des activités telles «Plantons la Fraternité» (où des oliviers ont été plantés par les jeunes devant les mosquées, les synagogues et les églises du Royaume) ont suivi cette rencontre historique, aujourd'hui les jeunes de Morocco l'Ghedd ont donc décidé de confectionner des bûches -gâteau traditionnel de Noël- sur lesquelles sera inscrit le mot «M'hebba» et d'aller les partager avec de jeunes subsahariens.
Cette initiative qui sera donc organisée à Marrakech, Fès, Tanger, Oujda, Casa, Rabat, Essaouira, Salé, aura lieu le dimanche 22 décembre à quelques jours de Noël et aura valeur de symbole de partage, de dialogue : de M'hebba donc.
Cette bienveillance dont notre monde manque si cruellement…
Sans le dire, cette action – des photos, des vidéos, des reportages seront bien sûr publiés- aura évidemment pour objectif de montrer à l'ensemble de nos compatriotes à quel point nous manquons bien trop souvent de bienveillance envers les jeunes subsahariens qui vivent parmi nous : étant nous-mêmes une Nation d'émigration essayons d'être exemplaires vis-à-vis des populations étrangères qui vivent en notre sein.
M'hebba donc !
Vous qui lisez ces lignes, joignez-vous donc à ces jeunes de Morocco l'Ghedd et contribuez – là où vous vivez – à faire de ce dimanche 22 décembre un beau moment de bienveillance mutuelle : allez partager une bûche avec les jeunes (ou moins jeunes) subsahariens et chrétiens de votre ville, rapprochement des religions, des origines, des générations… soyons à l'origine d'un beau mouvement qui, j'en suis sûr, ne demande qu'à s'étendre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.