Compteur coronavirus : 1.240 nouveaux cas confirmés et 1.361 guérisons en 24H    Cosumar accompagnera 10 auto-entrepreneurs    Un nouveau partenaire de Bank Of Africa en Chine    À Tamernoute (province d'Azilal) : Un enfant sauve tout un douar    CMC : financement externe "maitrisé et soutenable"    « Un maire de ville doit être un très bon gestionnaire »    Sahara : Le Gabon réaffirme son appui à l'Initiative marocaine d'autonomie    Maire : Un «boulot» bien payé    Technologie digitale intelligente: FRDISI et ONEE créent un centre à Casablanca    Proximité culturelle et sportive    Tourisme: Abdellatif Kabbaj élu personnalité de l'année    Une entreprise américaine investit dans le projet du développement du premier robot humanoïde marocain    Nador : Enquête judiciaire pour identifier les impliqués dans une tentative de trafic de 2.380 kg de Chira    Grandes villes : À quoi servent les maires ?    Vaccins anti-Covid-19 : Guterres crie sa grande déception    Mondial Handball : Ce soir à 18h00, le Maroc face au Portugal sans se faire des illusions !    ONU : la hausse des migrations internationales a ralenti de 27% en raison de la COVID-19    Le Président américain accorde la Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI    Le Bahreïn réitère son soutien au Maroc dans la défense de sa souveraineté et son intégrité territoriale    CHAN 2021 : Ce soir, Cameroun/Zimbabwe en ouverture à 18 heures    CHAN : Cameroun 2020 ou Cameroun 2021 ?    Omar Hilale : la coexistence entre musulmans et juifs est ancrée dans l'ADN des marocains    "Atlantide KM 130 " Rencontre entre l' artiste photographe Imane Djamil et la ville de Tarfaya    SM Le Roi Mohammed VI décoré de la "Legion of Merit, Degree Chief Commander"    Trump décoré du Wissam El Mohammadi    Mohamed Benabdelkader. Forte présence féminine aux postes de responsabilité dans l' administration judiciaire    Vaccination anti-covid : Biden dévoile le successeur de Moncef Slaoui    Le Cameroun est prêt    L'équipe du Maroc rate son entrée face à l'Algérie    Laporta, Font et Freixa déclarés candidats officiels à la présidence du Barça    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    L'immunité collective contre la Covid-19 pourrait être atteinte début mai    Saad Dine El Otmani : Le Maroc a réalisé des acquis stratégiques dans ses provinces du Sud    Lady Gaga et Jennifer Lopez chanteront à la cérémonie d'investiture de Biden    Un dessin de Tintin adjugé au prix record de 3,2 millions d' euros    Evolution du coronavirus au Maroc : 1291 nouveaux cas, 457.625 au total, vendredi 15 janvier 2021 à 18 heures    Initiative marocaine d'Autonomie: Un fort soutien formulé lors de la conférence ministérielle    L'aubaine du Brexit pour l'Europe et les USA    Visite du ministre chinois des Affaires étrangères : la Chine accorde une grande importance à l'Afrique    Jeux video. « 3ich l'game », saison 2    Les équipes à suivre de très près    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Yasmina Benabdellah : «J'intègre toujours la touche marocaine dans mes projets»    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    Maroc-USA : signature d'un mémorandum d'entente pour protéger les biens culturels marocains contre le trafic illicite    Un recueil de Zajal qui promeut la culture de l'égalité des sexes    2020 : Une présence de taille de la question amazighe malgré la pandémie    Bientôt un musée à Laayoune    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lahcen Es-saady : «L'initiative avance d'une manière constante et enregistre une forte interactivité des Marocains»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 21 - 01 - 2020

Questions à Lahcen Es-saady, président de la section régionale du Souss-Massa de la Confédération nationale de la jeunesse RNI
ALM : En quoi consiste le programme «100 villes, 100 jours» ?
Lahcen Es-saady : Le programme «100 villes, 100 jours» s'inscrit dans le cadre de la volonté du Rassemblement national des indépendants de travailler étroitement avec ses bases pour élaborer une vision intégrée afin de développer les petites et moyennes villes qui n'ont malheureusement aucune stratégie à long ou à court terme. Aujourd'hui ces petites villes s'appuient sur des programmes des communes qui ne dépassent pas cinq ans, malgré le développement démographique et urbaniste que connaissent ces villes. L'idée du RNI d'élaborer un rapport national qui sera prêt le mois de juillet prochain vient selon une approche bien réfléchie de la direction du RNI qui se base sur l'écoute des citoyens qui connaissent les vrais problèmes de leurs villes et quartiers, et ont certainement des propositions concrètes qui peuvent contribuer à les résoudre, ce qui aura des retombées positives sur cette population. Aujourd'hui à travers cette initiative on veut mettre fin aux comportements d'antan, et ce en exerçant une sorte de tutelle sur les citoyens.
Auparavant un responsable au niveau central s'octroie la qualité de décideur et tuteur des habitants de ces villes , pour prendre des décisions à leur place et détermine les priorités locales selon sa propre manière de voir les choses. Par contre, notre programme donne aux populations l'occasion de parler en toute franchise et liberté, surtout que ces rencontres se déroulent sous forme d'ateliers encadrés par les militants du parti, alors que le public se compose de plusieurs catégories sociales qui ne sont pas forcément issues du RNI , mais reflètent pratiquement la société locale et qui présentent leurs propositions et aspirations qui seront prises en compte lors de la dernière étape, et qui sera consacrée à la présentation de la vision intégrée du RNI.
Comment se déploie ce programme depuis son lancement le mois de novembre dernier ?
Ce programme enthousiaste a été objet de plusieurs attaques depuis son lancement à Demnat, en avançant une série de mensonges infondée. Alors que ce dernier est organisé d'une manière bien précise, dans ce sens, nous visons les gens qui seront utiles lors des discussions et nous visons également une tranche qui reflète toute la société. Ce programme avance d'une manière constante chaque semaine, et nous avons remarqué qu'il y a un véritable engagement auprès de toutes les instances du RNI dans toutes les villes visitées pour respecter l'agenda établi. Chaque semaine le programme fait escale dans pas moins de trois villes d'une manière simultanée, ces escales sont toujours enrichies par les recommandations élaborées par les participants, et qui nous démontrent toujours la pérennité du choix fait par le RNI en lançant cette initiative comme le confirme la qualité des rapports élaborés chaque semaine.
Quid de la place qu'occupent les jeunes au sein de ce programme ?
Depuis le premier jour, le président du RNI Aziz Akhannouch et les membres du bureau politique du parti ont appelé les jeunes à adhérer d'une manière très forte à cette initiative dans ses deux volets ; organisation et participation. Dans toutes les villes qu'on a visitées jusqu'à présent la jeunesse Rniste se mobilise pour faire réussir ces rencontres, ce sont nos jeunes qui s'occupent de l'organisation, l'encadrement et de l'animation des ateliers, et aussi font preuve de créativité lors de ces ateliers pour transmettre les idées et propositions de la jeunesse qui est une composante essentielle de la société.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.