Coronavirus : le Maroc s'engage sur le plan africain en mettant à contribution son expérience et expertise    UNAF U21 : les lionnes de l'Atlas s'acharnent sur l'Algérie (2-0)    Barça: le quadruplé retentissant de Messi face à Eibar (VIDEO)    Al-Kass Cup: l'Académie Mohammed VI s'incline face au Real Madrid (VIDEO)    PAM : le 25ème Conseil national du PAM aura lieu le 7 mars    Des installations du tramway de Casablanca sérieusement endommagées (PHOTOS)    Hamza monbb : des aveux mettent à mal les soeurs Batma    Tragique accident entre Marrakech et Imintanoute    Australie : le Maroc à l'honneur au Festival multiculturel de Canberra    Mutandis Auto réduit ses parts dans Immorente Invest    Paradis fiscaux: le Maroc peut mieux faire    Coronavirus : Les 167 Marocains rapatriés de Wuhan quittent l'hôpital    Un conseiller du PJD arrêté à la frontière pour faux et usage de faux    Lourde sanction contre les supporters de Dortmund    PAM : des dirigeants du parti refusent de participer au bureau politique formé par Abdellatif Ouahbi    Crédit du Maroc dresse le bilan de son plan stratégique CAP 2020    Blocage de l'adoption du code pénal, la sèche mise au point de Ben Abdelkader    Mehdi Lahlou : les banques islamiques ne sont aucunement différentes des banques classiques    Un nouveau "portefeuille pédagogique" pour lutter contre la violence en milieu scolaire    Fès: une ressortissante étrangère agressée sur la voie publique    Une voiture interceptée à l'entrée de Salé    Equipementiers Une 4e usine pour TE Connectivity    L'autre guerre    Les Panafricaines alertent sur l'urgence climatique    Top mondial YouTube: Zouhair Bahaoui cartonne avec son nouveau clip (VIDEO)    Azilal : le parc jurassique ouvrira ses portes fin mars    Le Maroc prêt à apporter au Qatar tous les moyens humains et logistiques pour réussir le Mondial-2022 de football    Le mouvement de contestation populaire né il y a un an en Algérie cherche son second souffle    L'Allemagne renforce les mesures de sécurité après l'attentat raciste de Hanau    Dans le bagage des candidats à la Maison Blanche il y a aussi… des casseroles    Tout comme le patrimoine marocain en général : La judaica marocaine a souffert du pillage à travers le temps    Le Maroc, terre d'un patrimoine ancestral : Les trésors juifs de Casablanca    Adieu Abdeslam Alla    Le HCP note une baisse de 0,1% de l'indice des prix à la consommation    La déconstruction d'un mythe    U.E: Les «villes libres» réclament des subventions…    ONU : Omar Hilale briefe le Conseil de sécurité sur sa visite en RCA    Le coronavirus pourrait coûter jusqu'à 30 milliards de dollars au secteur aérien    Mohamed Benchaâboun: « Tous les indicateurs montrent que la dette marocaine est soutenable »    L'ambassadrice des Pays-Bas se félicite de l'intégration des MRE dans la société néérlandaise    Appel à la consécration d'une justice citoyenne    La Commission de la programmation n'en fait qu'à sa tête    Divers sportifs    Achraf Hakimi et son retour au Real Madrid    La Commission européenne salue les efforts du Royaume en matière de réformes fiscales    L'industrie du cinéma a été plus inclusive en 2019 que lors de la décennie précédente    Le CCM dévoile les jurys du 21ème Festival national du film de Tanger    L'espoir du rap Pop Smoke abattu chez lui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Au titre de l'année 2019 : 80 rencontres culturelles dans 35 cafés littéraires de par le Maroc
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 22 - 01 - 2020

Ce sont 80 rencontres culturelles qui se sont tenues, au titre de l'année 2019, dans 35 cafés littéraires.
Les chiffres sont précisés par le réseau des cafés littéraires au Maroc qui indique que ces événements se sont distingués par la participation de 115 écrivains, artistes et chercheurs dans l'ensemble des cafés relevant du réseau.
La part belle aux signatures de livres
Dans le cadre de ces manifestations, les cérémonies de signatures de livres se taillent, selon les initiateurs, la part belle «vu leur importance en promotion des nouvelles publications». Comme l'explicite la même source, ces cérémonies contribuent également à inciter le public de ces cafés à lire et acquérir ces publications. Dans ce sens, des signatures de romans, albums et pièces de théâtre se sont tenues dans les cafés «Zinb» à Sidi Kacem, «Amal» à Sidi Yahia El Gharb, «Achabab» à Mechraâ Belkciri, «Cool view», «Le saphir palace», «Arabesque» à Kénitra, «Paparotti» et «7ème art» à Rabat entre autres. Aussi, le café «Akwass» à Abi Jaad a abrité la signature des livres arabophones «Pour une révolution culturelle au Maroc» et «Rawae Makka» (La grâce de La Mecque) de leur auteur, Hassan Aourid. De son côté, le romancier Mohamed El Achaari a signé ses œuvres dont «Trois nuits» dans le café littéraire de Tabriket à Salé. Un espace qui a également accueilli des stars comme Abdelkader Motaâ. A son tour, le poète Mohamed Belmou y a signé son recueil de poèmes «Ramad El yakine» (Les cendres de la certitude) et sa pièce de théâtre arabophone «Un âne malgré lui). De même, l'auteur Abdellah Ousalem a signé, dans le même espace, son œuvre «Du cerveau au paradis». Outre ces signatures parmi tant d'autres, des rencontres ouvertes et cérémonies littéraires et artistiques ont rythmé les cafés du réseau.
Diversité d'événements
En détail, ces activités ont consisté en l'organisation de la 8ème rencontre nationale des cafés littéraires au Maroc, en mai à Rabat avec la participation de 30 cafés et le soutien du ministère de la culture et de la communication. Un événement couronné par un succès apprécié par l'ex-ministre qui met l'accent sur «le rôle de rayonnement dans l'ensemble des zones du Maroc. Ce qui nécessite l'appui de cette expérience culturelle». En outre, les cafés du réseau ont abrité la 4ème rencontre de poésie à l'occasion de la journée mondiale dédiée à ce genre littéraire et marquée, entre autres, par la signature du recueil «Nasibouna min addoulma» (Notre part de l'obscurité ) du poète et journaliste Abdelaziz Benabbou. De son côté, le poète Kacem El Ansari a signé «Allaâna» (La malédiction) au café littéraire de Zagora. A son tour, le poète Mohamed El Alaoui El Mdeghri a signé, au café Oasis à Casablanca, son recueil «Indama yaskoutou echamaâdane» (La chute du chandelier).
De plus, ces cafés ont abrité des nuitées ramadanesques rythmées par des talents comme le jeune luthiste Mohamed El Achraki. Mieux encore, le réseau des cafés littéraires tient compte de l'animation culturelle au niveau régional. Ainsi, la 1ère rencontre régionale des cafés littéraires s'est tenue à Fqih Bensaleh en avril dernier. Un événement similaire a été organisé à Tiznit en octobre. De même, la 2ème rencontre régionale du genre s'est tenue à Sidi Kacem en décembre dernier. Les initiateurs ont également organisé une table ronde intitulée «Quelle réalité culturelle au quartier Yaacoub El Mansour à Rabat, capitale de la culture». Une manifestation couronnée par des propositions soumises au conseil de ce quartier pour leur mise en œuvre. Et ce n'est pas tout puisque le réseau prévoit d'autres activités.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.