Coronavirus : Alerte sur le cash    Coronavirus : 61 nouveaux cas, 8.132 au total, samedi 6 juin à 10h    Le Maroc au sommet mondial sur la vaccination    Rabat prépare son plan de relance post Covid-19    La CNDP publie son bulletin sur la confiance numérique    Distribution de kits sanitaires dans les centres de protection de l'enfance    Hamada El Baihi : L'Algérie est coupable de la persistance de la souffrance des populations séquestrées à Tindouf    Les entreprises ne jurent que par le marketing digital    Projet ciblage des bénéficiaires des programmes d'appui social    Le premier cabinet d'avocat virtuel voit le jour à Casablanca    Belhanda troquerait Istanbul contre Riyad    Le capitalisme américain est-il raciste depuis toujours ?    Tribunaux numériques et cabinets d'avocats virtuels se pressent au portillon    Distribution de kits sanitaires à 4.300 enfants en situation de précarité    Saad Dine El Otmani : Le dépistage massif des salariés permettra d'accélérer la reprise de l'activité économique    Volonté de Marrakech et d'El Kelâa des Sraghna de booster l'enseignement préscolaire    Quand les contes populaires font front à l'impact de l'épidémie    Le Maroc plaide pour une mobilisation accrue contre les actes de violence de Daech en Afrique de l'Ouest et au Sahel    Les propositions du PPS pour un nouveau contrat politique»    Raul Gonzalez futur entraîneur d'Amine Harit?    Benfica: Taarabt élu homme du match contre Tondela    Un journal indien fustige le blackout total sur la situation du coronavirus à Tindouf    Chelsea en pole position pour accueillir Timo Werner!    Vrai ou Fake sur la covid-19 au Maroc, vendredi 5 juin    Confinement: Tous ensemble?    Actes de violence de ce groupe terroriste en Afrique de l'Ouest et au Sahel    TDN: le Maroc en tête des destinations touristiques mondiales sûres dans l'après Covid    La province de Khouribga désormais indemne du coronavirus    La vérité derrière le mensonge    Covid-19: Quand les contes populaires font front à l'impact de l'épidémie    Confinement: les Etats africains ont perdu plus de 100 milliards de dollars de recettes fiscales    Afghanistan: Les troupes US bientôt «at home»?    Coronavirus: une baisse de 54,6% du trafic aérien au mois de mars 2020    Modèle de développement: Des pistes de relance pour Fès-Meknès    Reprise des vols: La Turquie conclut un accord préliminaire avec le Maroc    Aérien: Ce que risquent de perdre les compagnies africaines    Le virus prépare une révolution monétaire    Bientôt le retour du public dans les stades d'Italie    Hamza El Hajoui : Le sport joue un rôle économique et social créateur de valeur ajoutée et d'opportunités d'emploi    Cannes s'offre Wes Anderson, François Ozone et Steve McQueen dans la sélection officielle    Rabat revient, doucement et sûrement, à la vie…    Pétrole: Les cours reprennent timidement    Le scénariste Hassan Lotfi n'est plus    Youssouf Amine Elalamy lauréat du prix Orange du livre en Afrique    De la distanciation littéraire: Tentative de réflexion    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Après avoir échangé des lettres de reproches : La CGEM et le GPBM en froid
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 30 - 03 - 2020

La riposte du GPBM à la lettre qui lui a été adressée par Chakib Alj est ferme. Le contenu de la correspondance du patronat est jugé, par le Groupement, à la fois inadmissible et infondé.
L'ambiance est tendue entre le patronat et la profession bancaire. La riposte du GPBM à la lettre qui lui a été adressée par Chakib Alj est ferme. Le contenu de la correspondance du patronat est jugé, par le Groupement, à la fois inadmissible et infondé.
En effet, Chakib Alj s'est adressé, vendredi, au président du GPBM constatant quelques dérives de certaines banques de la place dans leur manière d'intervenir auprès des banques sinistrées par la crise sanitaire. Un constat qui, selon la profession bancaire, est dénué de tout fondement. «Au nom du GPBM et de toutes ses banques membres, permettez-nous de vous dire que le contenu et le ton de votre lettre de ce jour sont pour le moins inadmissibles et vos attaques et allégations contre le secteur bancaire marocains dénuées de tout fondement. Ils ne sont pas à la hauteur de la responsabilité nationale que nous devons tous assumer dans la sérénité et la concertation dans cette crise sanitaire mondiale que traverse notre pays», souligne le Groupement dans une lettre visée par Othman Benjelloun et Mohamed El Kettani en leurs qualités respectives de président et vice-président du GPBM et dont copie a été remise au ministre de l'économie, des finances et de la réforme de l'administration et au wali de Bank Al-Maghrib.
Des écarts relevés
par le patronat
Chakib Alj avait soulevé dans sa lettre des écarts qui vont à l'encontre des mesures énoncées par le GPBM pour accompagner le tissu entrepreneurial à traverser cette crise exceptionnelle. Des décalages qui, d'après le patron des patrons, s'ils ne sont pas rattrapés, pourraient être fatals à de très nombreuses entreprises, engendrant par conséquent la disparition de bon nombre d'entre elles et de très lourdes pertes d'emplois. Parmi les écarts observés, la CGEM note le traitement des entreprises «au cas par cas» ainsi que la difficulté d'accès de certaines entreprises à leur responsable clientèle, impactant le délai de réponses à leurs requêtes. De même, le patronat a porté à la connaissance du GPBM que certaines banques ont décidé de refondre leur appréciation des risques et réduire les lignes de PME jusque-là clientes.
Les indignations du GPBM
En réponse aux doléances du patronat, la profession bancaire a fait part de son indignation du discours qui, selon le GPBM, «au lieu d'unir toutes les forces vives du pays face à cette crise, tend au contraire à diviser et à semer inutilement la panique». Le GPBM se dit déterminé. «Nous ne céderons pas parce que nous sommes mobilisés et nous le resterons auprès de toutes les composantes de la société marocaine en prenant et en appliquant les mesures nécessaires pour le soutien des ménages et des entreprises face à la pandémie du Covid-19», peut-on relever de la lettre de Othman Benjelloun et Mohamed El Kettani. Et de rappeler que «dès le déclenchement de cette crise sanitaire le GPBM et ses banques membres sont mobilisés avec dévouement et enthousiasme pour apporter au sein du Comité de veille économique et avec ses différents partenaires publics et privés, particulièrement la CGEM, les initiatives à même de faire face, ensemble, aux conséquences de cette crise sanitaire». Le GPBM a invité par la même occasion Chakib Alj à lui communiquer la liste des clients des banques qui se seraient heurtés aux problèmes soulevés par la CGEM.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.