GAM: « Comment les entreprises marocaines envisagent-elles leur stratégie de marques et communication ? »    Enseignement français au Maroc: les parents d'élèves obtiennent des avancées    Coronavirus : plus de 8 milliards de dollars de pertes pour les compagnies aériennes africaines    Coronavirus : 45 nouveaux cas, 7.967 au total, jeudi 4 juin à 10h    Fès: El Hammouchi veille sur le déroulement des opérations de contrôle    Samir: La capacité de stockage louée à l'Onhym    Pétrole: Les cours reprennent timidement    Abderrahmane El Youssoufi: Hommages et condoléances    Crime social    El Othmani chez les députés jeudi prochain    Justice: Le plan de transformation numérique pour bientôt    COVID19: 56 nouveaux cas ce mercredi à 18H00    Evolution de la pandémie: Les modèles prédictifs risqués    Le scénariste Hassan Lotfi n'est plus    Benzema a très envie de revenir à la compétition    André Azoulay : Essaouira prête pour le jour d'après    Les capacités de stockage de la SAMIR mises à la disposition des importateurs de produits raffinés    Appel à la réalisation de la justice sociale et territoriale    Le Polisario dans la nasse de la justice espagnole    Propagation en baisse et guérisons en hausse    Les personnes vivant dans la précarité se comptent par millions    Mohamed Benabdelkader : Le plan de transformation digitale de la justice sera dévoilé dans les prochains jours    Le Crédit Agricole du Maroc améliore son PNB au premier trimestre    Youssouf Amine Elalamy lauréat du prix Orange du livre en Afrique    Prolongation de l'exposition "Maroc: une identité moderne" à l'Institut du monde arabe de Tourcoing    La FNM lance un appel à concurrence pour l'acquisition d'œuvres d'artistes marocains    L'humoriste «Zerwal» n'est plus    Le roman de Saeida Rouass adapté à l'écran par un producteur hollywoodien    De la distanciation littéraire: Tentative de réflexion    Formatage néolibéral, débat et combat    Trois millions de personnes affiliées à la CNSS    ONU: les ambassadeurs de Suisse et du Maroc à New York lancent le processus    Poutine aura bien sa réforme constitutionnelle…    Naples pense à Oussama Idrissi    Lions de l'Atlas: Feddal sur les traces de Naybet?    Madrid ne jouera plus à Bernabeu cette saison    Tourisme : les opérateurs se mobilisent pour la relance du secteur    Coronavirus : Le Roi ordonne une large campagne de dépistage auprès des employés du secteur privé    Les messages de condoléances affluent au siège de l'USFP    La CAF décidée à sauver la saison 2020 des compétitions interclubs    La Fifa en appelle au bon sens    Accrocs frontaliers dans l'Himalaya…    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    L'Amérique et ses démons    Turquie-Grèce: Bruits de bottes à la frontière…    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Surpression des examens du bac : Pas de décision prise, mais le ministère travaille sur plusieurs scénarios
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 03 - 04 - 2020

Une première en France. Il n y aura pas d'épreuve finale du Bac. Les élèves seront évalués à travers le contrôle continu c'est-à-dire les notes qu'ils ont obtenues tout au long de l'année scolaire.
L'annonce a été faite ce vendredi matin par le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer. Cette mesure exceptionnelle était pressentie compte tenue de la pandémie du coronavirus. M. Blanquer dit s'être appuyé sur les critères suivants pour prendre sa décision : « Ne pas léser les élèves » ; Garantir la qualité et l'équité du diplôme du baccalauréat (…) afin qu'il soit un véritable baccalauréat » et enfin « s'assurer qu'il y ait le maximum de semaines de cours, notamment au mois de juin ».
S'y ajoutent également les critères sanitaires, ceux de la sécurité ; et logistiques, ceux de mesures réalisables sur le terrain. A noter que l'examen du brevet des collèges est lui aussi concerné. Au Maroc, aucune décision n'a été prise à ce jour. Cela dit, le ministère de l'éducation nationale travaille actuellement sur différents scénarios possibles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.