Affaire Brahim Ghali: les Marocains d'Espagne se mobilisent    La terre a tremblé dans la région de Ouarzazate    Concours «Street Art Casablanca»    Le plaidoyer du Maroc pour une OMC plus efficace    Mahrez envoie Manchester City en finale    LA BAD APPUIE LE MAROC AVEC PRÈS D'UN MILLION DE DOLLARS    Le Djibouti réitère son attachement «résolu et constant» à l'intégrité territoriale du Maroc    L'accueil par l'Espagne du chef du "polisario" est contraire aux règles de partenariat avec le Maroc (El Khalfi)    Nizar Baraka : "Il est temps de revoir la répartition des richesses"    Coupe du Trône : Ce soir, deux belles parties en perspective !    Le bus du Raja vandalisé dans le parking de l'hôtel du rassemblement à Rabat !?    Nordin Amrabat vers un retour en Europe    Covid-19/Maroc : 5 décès et 371 nouvelles contaminations ces dernières 24 heures    AGROALIMENTAIRE/Agropoles: des plateformes intégrées avec des incitations pour les investisseurs    La Bourse de Casablanca clôture dans le vert    Ce qu'il faut retenir des études relatives au développement du cannabis    USA: Facebook maintient l'interdiction du compte de Donald Trump    Chloroquine-hydroxychloroquine : les pharmacies bientôt réapprovisionnées    Le 11ème Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes se déroulera du 25 au 28 mai    Entre livre et lecture: La réalité numérique transforme le livre en mythe    Quand la pandémie pérennise son lexique dans la langue française    Le dirham devrait s'apprécier face au dollar de 0,1%    « Mon histoire avec les médicaments », une autobiographie de feu Omar Tazi [Chapitre 1]    Hôtellerie : l'Israélien Fattal lorgne le Maroc    Affaire Brahim Ghali : Madrid tente une opération "damage control"    Ramadan/Tanger: un restaurant sert un Ftour express, couvre-feu oblige (reportage)    Larbi Tourak expose ses œuvres à Fès    Nuits ramadanesques : Le groupe Tarwa N-Tiniri se produira le 6 mai    Selon l'UAFA : Le Maroc organisera la Coupe Arabe des Nations U17 juillet prochain !    Hakimi dans le viseur du Bayern Munich    Covid-19: deux cas du variant indien détectés en Espagne    Coupe du Trône: voici le premier qualifié au dernier carré (VIDEO)    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mercredi 5 mai    230 pompiers algériens lourdement sanctionnés pour avoir manifesté    Le Premier secrétaire de l'USFP s'entretient avec l'ambassadeur du Pakistan au Maroc    Brahim Ghali et cinq de ses complices dans les mailles de la justice espagnole    La BVC démarre en territoire positif    Au Musée Reina Sofia à Madrid : «Trilogie marocaine : 1950-2020»    Jazz au Maroc: vivement le live !    Santé : Des médecins cubains au Maroc ?    Covid-19 : Deux cas du variant indien détectés en Espagne    Simplification des procédures administratives : La CMR se conforme à la nouvelle loi    Ministère: Près de 4 millions d'Espagnols au chômage    Météo: le temps prévu ce mercredi 5 mai au Maroc    Bill et Melinda Gates continueront à gérer ensemble leur fondation après leur divorce    Thomas Tuchel : "Aucune raison de faire trop de changements"    Le leader de Podemos, Pablo Iglesias, se retire de la vie politique    Critiqué, Biden augmente finalement le nombre des admis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Al Omrane Souss-Massa : Près de 170 MDH pour la 2ème tranche du Parc industriel intégré d'Agadir
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 28 - 01 - 2021

Cette nouvelle tranche contribuera assurément à donner un nouvel élan aux investissements industriels dans le Souss-Massa et leur offrira au total 51 lots industriels et deux parcelles dédiées respectivement aux services et aux équipements.
Le Plan d'accélération industrielle (PAI) de la région Souss-Massa fait son chemin, notamment son volet lié à la mise à disposition d'une offre foncière adaptée aux besoins et exigences des industriels nationaux et internationaux, et ce à travers la réception jeudi des travaux du Parc industriel intégré d'Agadir (partie 1) et le lancement des travaux de la deuxième tranche.
Menée par la Société Al Omrane Souss-Massa, en tant que maître d'ouvrage, la deuxième tranche du projet du Parc industriel intégré s'étend sur 30,7 ha situés dans la commune de Drarga à proximité de la nouvelle Zone d'accélération industrielle Souss-Massa (Zone franche). Le projet nécessitera pour les travaux de sa viabilisation une enveloppe globale de 169,5 millions de dirhams dont une contribution du ministère de l'industrie, du commerce, de l'économie verte et numérique qui s'élève à 45 millions de dirhams. A terme, cette nouvelle tranche du Parc industriel intégré d'Agadir contribuera assurément à donner un nouvel élan aux investissements industriels dans le Souss-Massa et leur offrira au total 51 lots industriels et deux parcelles dédiées respectivement aux services et aux équipements. L'achèvement des travaux de viabilisation est prévu dans 12 mois maximum.
Selon Hicham Fellah, directeur d'Al Omrane Souss-Massa, «cette première tranche a été réalisée dans un délai d'un an malgré les difficultés liées au contexte de la Covid et les particularités techniques liées au site comme la topographie, et de la même nous pourrons réaliser la deuxième partie dans des délais encore meilleurs». Quant au volet de commercialisation géré dans le cadre de la Commission régionale unifiée de l'investissement, la 2ème tranche du Parc industriel intégré d'Agadir laisse entrevoir de belles perspectives.
En effet, le rythme des affectations bat son plein puisque plus de 50% des lots ont déjà été attribués quelques semaines seulement après le lancement de sa commercialisation en octobre dernier, soit un investissement prévisionnel de plus de 360 millions DH et près de 780 postes d'emplois à terme.
A noter que la première tranche du Parc industriel intégré d'Agadir a également enregistré un grand succès. Les ouvrages de cette première partie ont été achevés en avril dernier après seulement cinq mois de travaux. Porté également par la Société Al Omrane Souss Massa en tant que maître d'ouvrage, ce projet qui s'étend sur 35,6 ha abrite 67 lots industriels et deux lots de services. Ses travaux de viabilisation ont nécessité une enveloppe globale de 185 millions DH dont 56,1 millions financés par le ministère de l'industrie, du commerce, de l'économie verte et numérique.
Depuis le lancement de sa commercialisation en octobre 2019, la totalité des 67 lots industriels de cette 1ère tranche du Parc a été affectée dans le cadre de la Commission régionale unifiée de l'investissement. Ces affectations sont porteuses d'un investissement prévisionnel de plus de 1,2 milliard DH et de près de 3.100 postes d'emplois à terme.
«Ce projet, inscrit dans le cadre du PAI, a été réalisé dans le cadre d'un partenariat institutionnel privilégié avec la convergence de l'ensemble des intervenants. La première tranche a été achevée dans un délai de 12 mois conformément à ce qui était prévu. Le Groupe Al Omrane en tant qu'outil opérationnel pour la réalisation des programmes publics en matière d'aménagement a été chargé de la réalisation de ce programme important et ambitieux pour la région», a confié à ALM Daoudi Tayeb, membre du directoire du Groupe Al Omrane.
Pour rappel, le coup d'envoi des travaux de cette nouvelle plateforme industrielle coïncide avec la date anniversaire de la déclinaison régionale, sous la présidence effective de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en janvier 2018, du PAI pour la région Souss-Massa qui vise à donner une grande impulsion à la dynamique économique régionale, à travers la création de nouveaux parcs industriels modernes, d'une Cité de l'innovation et d'un Technopark, favorisant ainsi l'entrepreneuriat et l'investissement régional.
En effet, ce programme d'envergure soutient non seulement les industries historiques vecteurs de croissance, mais porte également sur les aspects de l'innovation et le développement de nouveaux écosystèmes pourvoyeurs d'emplois et d'exportations.
Depuis sa mise en œuvre, le PAI du Souss-Massa a enregistré un grand nombre d'engagements d'investissement qui dépassent les 12,5 milliards de dirhams avec à la clé la création de plus de 33.50 emplois directs à terme (soit plus de 40% de l'objectif initial du PAI fixé à 24.000 emplois). A ce jour, la dynamique industrielle enclenchée par le PAI a permis l'approbation de plus de 260 nouveaux projets industriels et la création effective de près de 2.700 emplois directs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.