Publication : Nasser Bouchiba esquisse 60 ans d'Histoire des Relations entre le Maroc et la Chine    Twitter propose aux utilisateurs de donner des "pourboires" à leurs comptes favoris    LDC : Tuchel a-t-il pris un ascendant psychologique sur Guardiola ?    Sadiq Khan réélu maire de Londres    Marrakech: destruction de 2,2 tonnes de produits impropres à la consommation    Météo: le temps prévu ce dimanche 9 mai au Maroc    CAN Féminine, Maroc 2022 : Participation record aux éliminatoires    3ème édition du programme TOYP: la JCI honore les jeunes talents    Hakim Ziyech : "C'était un bon moment pour moi de marquer"    Vente illégale de médicaments: le chef du parquet a envoyé une circulaire aux procureurs    Affaire Brahim Ghali : «l'Espagne maintient sa posture», selon Arachan Gonzalez Araya    Manchester-Chelsea (1-2) : City puni par les Blues grâce à Ziyech, Alonso et à... Aguero !    Association Internationale de la Presse Sportive : Session hispanophone de la photographie    L'insécurité alimentaire aiguë a atteint son niveau le plus élevé en cinq ans (GNAFC)    Deux Marocains remportent les troisième et cinquième places du prix Katara pour la récitation du saint Coran    Des manifestants tchadiens brûlent le drapeau français, France 24 filme mais no comment    Baccalauréat 2021 : le MEN publie un guide des candidats    Allemagne: le Bayern remporte son 9è titre consécutif    Maroc-Espagne : un manifeste signé par 9 partis politiques    Le wydad reçoit des vœux pour son 84e anniversaire (PHOTOS)    Al Hoceima: une opération d'immigration illégale avortée, un individu interpellé    L'accueil du dénommé Brahim Ghali en Espagne, un acte «inacceptable» et «condamnable» (Partis politiques marocains)    Covid-19/Maroc : Sept décès et 314 nouvelles contaminations ces dernières 24 heures    Aïd El-Fitr: Marrakech sous haute surveillance    Commémoration du 8 mai 1945 : la France met à l'honneur un goumier marocain âgé de 103 ans    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 8 mai 2021 à 16H00    Al Akhawayn pilote un projet de transformation des huiles de friture en biodiesel carburant    Médias: le long calvaire des journalistes    Enseignement supérieur: Amzazi s'attaque au cumul d'activités des enseignants-chercheurs    Le rappeur marocain Issam dévoile son premier album "Crystal"    La Chine lance une campagne contre la fraude et la cyberviolence    Coworking : le suisse IWG ouvre un nouvel espace de travail à Casablanca    AstraZeneca: la France recense deux nouveaux cas de thromboses, dont un décès    Marocains bloqués à l'étranger : la DGAC annonce les conditions d'accès au territoire national    Marocains bloqués à l'étranger : voici les conditions exigées pour les vols de rapatriement    La Bourse de Casablanca en nette hausse du 3 au 7 mai    Le régime algérien réclame toujours la «repentance» de la France pour la période coloniale    Le Maroc et le Koweït déterminés à donner une forte impulsion à leurs relations bilatérales (ministre Koweïtien)    Programme foot: les matchs à suivre ce week-end    Météo Maroc: le temps prévu ce samedi 8 mai    Le FEC ouvre une ligne de crédit de 2,2 MMDH pour la région Fès-Meknès    Le projet Andam pour que reste la parole    Mounia Lamkimel : "J'aime les personnages complexes et je n'aime pas que l'on me colle une étiquette"    Cinéma : Un réseau d'acteurs pour la promotion des droits de l'Homme voit le jour    "Tlata Del Ferhate", le bonheur est le plus grand des trésors ! Dimanche à 23h00    L'icône de la chanson amazighe moderne !    Bilan cinématographique de 2020 : 13 longs-métrages et 83 courts-métrages produits    Nouvelle édition du Festival international de Meknès du cinéma des jeunes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'agriculture, véritable secteur florissant dans la région Dakhla Oued-Eddahab
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 26 - 02 - 2021

Elle a généré 2.000.000 journées de travail en 2020
Le secteur agricole occupe, dans la région de Dakhla-Oued Eddahab, le deuxième rang après la pêche maritime en matière d'emploi en créant en 2020 environ 2.000.000 journées de travail. Le secteur agricole est très florissant dans la région de Dakhla-Oued Eddahab. Cette région dispose d'énormes potentialités agricoles en matière de production végétale (primeurs sous serres) et de production animale, principalement l'élevage du dromadaire. En effet, la région est caractérisée par un important cheptel qui dépasse 110.000 têtes, de vastes parcours qui s'estiment à environ 12.900.000 ha, en plus de la disponibilité des ressources hydriques souterraines et un climat relativement tempéré sur la zone côtière, ainsi que l'éloignement des sources de pollution, qui ont favorisé le développement d'une agriculture moderne adoptant les technologies récentes d'irrigation pour des productions destinées aux marchés européens et américains.
Le secteur agricole est devenu l'un des principaux pourvoyeurs d'emplois au niveau de cette région dans le sens où l'emploi dans ce secteur est passé de 600.000 journées de travail en 2008 à plus de 2 millions actuellement, favorisant ainsi l'intégration des femmes et des jeunes dans le tissu économique. Alors que la région s'apprête à accueillir un mégaprojet de la station de désalinisation de l'eau de mer qui va créer 10.000 postes d'emplois. «Les projets agricoles réalisés à Dakhla dans le cadre du nouveau modèle de développement des provinces du Sud lancé par Sa Majesté le Roi en 2016 avance très bien, et l'une des composantes essentielles de celui-ci consiste en une station de dessalement de l'eau de mer qui sera construite à Dakhla pour un coût total de deux milliards DH et qui permettra l'irrigation de 5.000 ha et dont les travaux débuteront cette année», confie à ALM El Ec-Cherif Larkem, directeur régional de l'agriculture à Dakhla.
Productions végétales
La région de Dakhla-Oued Eddahab est caractérisée essentiellement par la production des primeurs en particulier la tomate cerise et le melon destinés à l'export. En effet, cette région offre des conditions idéales pour la pratique de ces cultures, notamment les conditions climatiques idéales, la photopériode idéale pour les cultures maraîchères et l'indemnité des maladies /insectes (exemple : mouche blanche de la tomate).
Selon la Direction régionale de l'agriculture de Dakhla, la superficie cultivable a atteint pendant la saison 2019-2020 environ 1.000 ha de primeurs sous serre, située dans un rayon de quelques dizaines de kilomètres autour de la ville de Dakhla.
Alors que les cultures fourragères se limitent à 37,5 ha et qui sont pratiquées dans le périmètre irrigué de Tawarta à 4 km de la ville de Dakhla. Ces potentialités associées aux efforts consentis par l'Etat en matière d'incitations, dans le cadre du FDA, ont permis l'installation et l'équipement de plusieurs unités de production des cultures maraîchères sous serre destinées à l'export, sur une superficie de 1.000 ha. Grâce aux conditions climatiques de la région et au savoir-faire des investisseurs, les rendements à l'export réalisés sont très satisfaisants et s'élèvent à 120-220 tonnes/ha pour la tomate, 45-60 t/ha pour le melon, et 100 t/ha pour les poivrons. La production réalisée en 2020 est estimée à plus de 54.000 tonnes, destinée principalement aux marchés européen, canadien et russe. En 2020 la filière des primeurs sous serre a créé 1.700.000 journées de travail, soit 80% d'emploi dans le secteur agricole. La valeur de production de cette filière dépasse 676 millions DH/an et la valeur ajoutée réalisée pour la campagne 2019/2020 est de 200 millions DH.
Productions animales
L'élevage dans la région de Dakhla-Oued-Eddahab occupe une place importante dans le tissu socio-économique, il constitue l'une des principales sources de revenu de la population locale. Le nombre d'éleveurs locaux est estimé l'année dernière à 1.000 et les emplois directs créés à 2.000 permanents.
En effet, l'étendue et l'abondance des parcours et leur capacité de régénération rapide, surtout en année pluvieuse, permettent la pratique et le développement de cette activité économique. La superficie totale des parcours s'élève à près de 13 millions d'hectares, soit plus de 90% de la superficie totale de la région.
Le cheptel de la région est constitué principalement de petits ruminants (70.00 têtes) et des camelins (40.000 têtes) qui sont élevés en extensif tandis que l'élevage bovin est de type intensif et son effectif ne dépasse pas 649 têtes (0,6%).
Les productions en lait de chamelle représentent le deuxième contributeur au chiffre d'affaires du secteur agricole dans la région, bien qu'il crée moins d'emploi. Le potentiel de production en lait de chamelle est estimé à 6.000 t/an, ce qui constitue un potentiel important à valoriser. Pour les productions en viandes rouges elles sont estimées à 1.000 t/an et celles des viandes blanches à 450 t/an, soit 10 à 20% du besoin de la région en viandes blanches.
Produits du terroir
La région de Dakhla-Oued Eddahab se caractérise par des produits du terroir typiques, notamment à base de viande cameline séchée, lait de chamelle, couscous multi-céréales et les PAM, conjugués à un savoir-faire ancestral spécifique. Sur la base de ces potentialités, le Plan agricole régional (PAR) de Dakhla-Oued Eddahab a pris en considération ces opportunités par la programmation de plusieurs projets P II visant le développement et la valorisation des produits du terroir dans la région. Ces projets ont permis de développer et de valoriser les produits phares de la région, la production en 2019 de 20 tonnes de produits du terroir, réalisation d'un chiffre d'affaires de 500.000 DH et l'amélioration des revenus de 100 femmes rurales.
Aussi, l'accompagnement des professionnels de la filière, dans le cadre du PAR, a été couronné par la labellisation des produits phares, à savoir : l'indication géographique protégée du lait de chamelle «Lait de chamelle du Sahara» et le label agricole du fromage frais au lait de chamelle «Fromage Annagua du Sahara».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.