Edito : Faux débat    France-Algérie : Quand le régime d'Abdelmadjid Tebboune use de la truanderie politique pour faire plier Paris    Conseil des ministres: Les Orientations générales du projet de loi de finances pour l'année 2022    Conseil des ministres: Examen des Orientations générales du Projet de Loi de Finances 2022 ainsi que des nominations aux fonctions supérieures    Classement FIFA. Le Maroc devrait doubler l'Algérie et intégrer le Top 30 mondial pour la première fois    Mohamed Benchaâboun nommé ambassadeur du Maroc en France    Ligue des champions : Le Raja au vert, le Wydad au rouge    Pétrole et gaz : Une compagnie israélienne s'apprête à explorer au large de Dakhla    Egalité de genre : La participation des femmes à la vie politique progresse, les inégalités persistent    Hydrocarbures : Une OPEP du gaz siérait bien à Moscou    Massacre des Algériens : la France commémore les 60 ans    L'Opinion : Le défi malien    Compteur coronavirus : 269 nouveaux cas positifs, 7 décès enregistrés en 24H    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 17 octobre 2021 à 16H00    Alphabétisation dans les mosquées : Vers plus de bénéficiaires    Kénitra : un individu interpellé pour trafic de comprimés psychotropes    Meknès : Un patrimoine architectural et urbanistique à préserver    Le concours « Ana Maghribi.a » revient pour sa 8ème édition    Le CNDH discute des recommandations à présenter au gouvernement    Un responsable UE salue «l'engagement fort» de la société civile marocaine    Les Emirats Arabes Unis ouvrent la possibilité d'un visa de 5 ans pour les Marocains    La BM et le FMI célébrent le «Success story» de Tanger Med    L'ADFM appelle à une réforme du code de la famille    Laâyoune: Inauguration d'un hôpital de campagne anti-Coronavirus    OVH réussit son entrée à la Bourse de Paris    Quatre migrants morts et 13 autres interceptés au large de l'Algérie    Fathallah Sijilmassi en devient le premier Directeur Général    Des experts africains appellent à l'expulsion de la «rasd» de l'UA    Journalistes et youtubeurs analysent les extériorisations anti-marocaines de l'Algérie    Championnat d'Afrique de natation : Le Maroc récolte 10 médailles et finit 3ème    La RS Berkane bat l'US Ben Guerdane et met un pied en phase de poules    Le Comité international olympique inquiet    Une ode à la grâce et à l'élégance    Clôture du FICAM 2021: une édition professionnelle qui a tenu toutes ses promesses!    Immobilier: une assurance pour les loyers impayés, pourquoi pas ?    Fin de la «Crise des sous-marins»?    Créer au pont de Saint-Ange    Contraception masculine : La pilule existe, mais elle a du mal à passer    Interview avec Sébastien Vaumoron : Télétravail, un mode alternatif à double face    Michel Barnier : élu, je ne «donnerais pas dans la repentance» sur les questions mémorielles avec l'Algérie    Magazine : Sarim Fassi-Fihri, maux croisés    DHJ-JSS (3-2) : Les Jdidis caracolent en tête de tableau !    Migrants: au moins 8 victimes et 17 disparus au large de l'Espagne    Covid-19: le Maroc vaccine à toute allure, et appelle les réticents à se manifester    Bruits de bottes    FRMB : Abdeljaouad Belhaj réélu président pour un nouveau mandat    Couture : maison Sara Chraibi divulgue sa collection printemps-été 2022    L'Icesco lance à Rabat un laboratoire international de pensée et de littérature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Immersion dans l'univers onirique lumineux de Mounia Amor à Casablanca
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 20 - 09 - 2021

Son exposition «Ambre et Lumière», prévue à partir du 28 septembre à la So Art Gallery
Considérée à juste titre comme une artiste contemporaine de la nouvelle vague, Mounia Amor Cheikh Lahlou est une plasticienne alchimiste. Sa palette riche de signes, de symboles et de motifs géométriques est l'expression d'une sensibilité à fleur de peau, et d'une philosophie de la vie qui aspire à rendre le monde plus beau, et à partager, en offrande, une vision esthétique et un hymne à la vie. Dans ce sens, cette artiste présente sa nouvelle exposition sous le thème «Ambre et Lumière» à So Art Gallery à Casablanca et ce du 28 septembre au 28 octobre 2021. A travers cette exposition, l'artiste nous fait partager son expérience plastique, en nous transportant vers son univers onirique, lumineux et haut en couleur.
«A travers ses dernières créations, elle livre une vision subliminale du monde. Son univers pictural joue sur la dualité de l'ombre et de la lumière une partition scintillante qui met à l'honneur des scènes de vie à la singularité fascinante», indique la galerie dans une note d'information. Oniriques et poétiques, les toiles de Mounia Lahlou révèlent en effet une approche esthétique mûrement réfléchie et une intensité stylistique originale. Elles se distinguent par des traits géométriques, des visages déstructurés, des courbes anguleuses et des formes cubiques. L'ensemble s'habille tantôt de couleurs chaudes, tantôt de couleurs froides pour révéler des détails d'une belle précision. Des lumières, chaudes et douces, et des courbes mouvantes, insufflent en effet un air pur à chaque création. «En toile de fond, des mélodies et des instruments de musique transcendent l'œuvre, retranscrivant des émotions et des états d'âme.
Le thème de la musique, récurrent dans l'œuvre de Mounia Amor, traduit sa passion pour la musique. Certaines de ses toiles empruntent à la musique les tonalités, les formes et l'interprétation, tandis que d'autres nous projettent dans l'univers merveilleux des salles de concerts», explique-t-on. Et d'ajouter que «les figures féminines sont sublimées par le trait à la fois vigoureux et doux de l'artiste, et la couleur, omniprésente, donne une aura singulière à chaque œuvre». Ceci étant, l'actuelle exposition constitue un jalon important dans le parcours de Mounia Amor qui célèbre non seulement ses 20 ans de carrière, mais aussi et surtout sa pleine maturité artistique. Artiste autodidacte, elle est née à Fès et a grandi à Casablanca. Elle a perfectionné son approche artistique auprès d'un professeur d'art. Encouragée par sa famille, elle organise sa première exposition à Essaouira en 2000. Depuis, de nombreuses villes tant au Maroc qu'à l'étranger ont accueilli ses œuvres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.