Du nouveau dans la longue histoire de Othman Benjelloun et de son groupe avec la Chine    ONU : la hausse des migrations internationales a ralenti de 27% en raison de la COVID-19    Le Président américain accorde la Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI    Le Bahreïn réitère son soutien au Maroc dans la défense de sa souveraineté et son intégrité territoriale    CHAN 2021 : Ce soir, Cameroun/Zimbabwe en ouverture à 18 heures    CHAN : Cameroun 2020 ou Cameroun 2021 ?    Mondial Handball : Ce soir à 18h00, le Maroc face au Portugal sans se faire des illusions !    Omar Hilale : la coexistence entre musulmans et juifs est ancrée dans l'ADN des marocains    "Atlantide KM 130 " Rencontre entre l' artiste photographe Imane Djamil et la ville de Tarfaya    SM Le Roi Mohammed VI décoré de la "Legion of Merit, Degree Chief Commander"    Trump décoré du Wissam El Mohammadi    Le Cameroun est prêt    Vaccination anti-covid : Biden dévoile le successeur de Moncef Slaoui    Mohamed Benabdelkader. Forte présence féminine aux postes de responsabilité dans l' administration judiciaire    Laporta, Font et Freixa déclarés candidats officiels à la présidence du Barça    La France sous cloche à 18h Contrôles aux frontières renforcés    L'équipe du Maroc rate son entrée face à l'Algérie    Saad Dine El Otmani : Le Maroc a réalisé des acquis stratégiques dans ses provinces du Sud    Le Groupe d'amitié parlementaire HondurasMaroc réitère son soutien au plan d' autonomie    L'immunité collective contre la Covid-19 pourrait être atteinte début mai    L'OMS s'oppose aux certificats de vaccination pour les voyages internationaux    Retard des vaccins, l'Europe en colère    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    Lady Gaga et Jennifer Lopez chanteront à la cérémonie d'investiture de Biden    Un dessin de Tintin adjugé au prix record de 3,2 millions d' euros    Evolution du coronavirus au Maroc : 1291 nouveaux cas, 457.625 au total, vendredi 15 janvier 2021 à 18 heures    Compteur coronavirus : 1.291 nouveaux cas confirmés 1.409 guérisons en 24 heures    Maroc-Espagne: contrat pour sécuriser le transport routier des marchandises dangereuses    Industrie pharmaceutique : La FMIIP, désormais fédération sectorielle statutaire externe de la CGEM    Initiative marocaine d'Autonomie: Un fort soutien formulé lors de la conférence ministérielle    Transport de marchandises dangereuses : le Maroc et l'Espagne signent un contrat de jumelage    Larabi Jaïdi : « Des signes de l'amorce d'un début de convalescence se manifestent »    Visite du ministre chinois des Affaires étrangères : la Chine accorde une grande importance à l'Afrique    L'aubaine du Brexit pour l'Europe et les USA    Première promotion de Madaëf Eco6: And the winners are…    Groupe Al Omrane : Près de 7 MMDH investis dans les provinces du Sud    La Mercedes Classe E s'offre un lifting    Jeux video. « 3ich l'game », saison 2    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Les équipes à suivre de très près    Yasmina Benabdellah : «J'intègre toujours la touche marocaine dans mes projets»    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    Dakhla : Lancement de la première campagne nationale de communication sur le métier de l'architecte    Banque de sang : Des stocks mal exploités, périmés puis détruits !    Maroc-USA : signature d'un mémorandum d'entente pour protéger les biens culturels marocains contre le trafic illicite    Un recueil de Zajal qui promeut la culture de l'égalité des sexes    2020 : Une présence de taille de la question amazighe malgré la pandémie    Bientôt un musée à Laayoune    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Carburant : une hausse de 1,30 DH ?
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 03 - 05 - 2006

La hausse des prix des produits pétroliers est imminente. Prévue pour le 1er mai, elle a été reportée à la semaine prochaine. La hausse vacillerait entre 1,30 DH et 1,40 DH le litre. Des réunions techniques sont prévues pour atténuer les répercussions de cette nouvelle hausse.
Un baril de brut qui flirte avec les 74 dollars sur les marchés internationaux, un discours gouvernemental qui se veut quant à l'approvisionnement du marché marocain et un consommateur qui se trouve dans l'attente d'une hausse des prix à la pompe que tous les observateurs jugent imminente. Voici un diaporama représentant le marché national des produits pétroliers. «Tout le monde pressent la hausse des prix. Mais personne ne pourrait s'avancer ni sur son timing ni sur son montant. Comme c'est une décision éminemment politique, dont les répercussions sur l'économie nationale seront grandes, elle ne pourrait être prise à la légère», estime ce technicien proche du dossier. Et d'ajouter que le gouvernement de Driss Jettou serait sur le point d'annoncer sa décision. La hausse interviendrait la semaine prochaine. Initialement prévue pour le 1er mai, elle a été reportée pour des raisons de calendrier, en relation avec la fête du Travail. Le montant de la hausse n'ayant pas été officiellement fixé. «L'application pure et simple du système d'indexation tel qu'il a été initialement retenu donnerait lieu à une hausse variant entre 1,30 DH et 1,40 DH le litre de combustible. Mais une décision pareille aurait des conséquences lourdes sur les différents secteurs économiques ainsi que sur le pouvoir d'achat du citoyen marocain », estime cette source gouvernementale.
Et d'ajouter que plusieurs réunions techniques seront tenues avec les différents départements concernés pour atténuer cet effet de hausse. La Caisse de compensation serait alors sollicitée. Le ministère de l'Energie et des Mines n'a pas voulu commenter l'information. Appliquée en janvier 2006, l'indexation des prix des produits pétroliers à la pompe sur les cours internationaux, demeure très controversée. Le seuil retenu à l'époque est de 2%. Actuellement, le prix du baril a augmenté de près de 20% par rapport aux
58 dollars retenus comme base
de calcul.
Il se négocie désormais au prix de 75 dollars dans les principales places internationales. La pression sur le budget de l'Etat, à travers la Caisse de compensation, est grande. Pour les deux premiers mois de l'année 2006, elle a déboursé la somme de 4 milliards DH pour les produits pétroliers.
L'annonce vénézuélienne de nationalisation des champs pétrolifères n'est pas pour arranger les choses.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.