L'UIR renforce sa coopération avec l'université des sciences juridiques et politiques de Bamako    Ministre des Affaires étrangères du Cap-Vert : Nous soutenons l'entrée du Maroc au Cedeao    Fathallah Sijilmassi présente son dernier ouvrage à Bruxelles    « Engagement et citoyenneté 2.0 », table ronde pour entamer la 5ème édition du Forum euro-méditerranéen des Jeunes Leaders d'Essaouira    Le Maroc réélu membre du conseil d'administration de l'Euromed Postal    MEDays : Appel à une approche ascendante du multilatéralisme    Après la défaite face à la Mauritanie, Halilhodzic commente...    Les régions montagneuses se préparent à lutter contre les effets du froid    Sao Tomé-et-Principe réaffirme son soutien à la marocanité du Sahara    Après le buzz de la vidéo le montrant en train de négocier l'allègement d'une peine, la police arrête un "semsar"    Suite à l'alerte météo, le ministère de l'Equipement appelle à la vigilance    Le Maroc signe la Convention révisée sur la reconnaissance des diplômes et autres titres de l'enseignement supérieur    AFRIQUIA met à la disposition du Hassania 50 autocars pour assister à cette finale de la coupe du Trône    Concurrence: Comment s'adapter aux mutations du marché    Sommet des BRICS La guerre commerciale fait encore parler d'elle    Jury au festival international du film, Asma Graumiche va faire rayonner le Maroc au Caire    Derby Casablanca : Le Wydad procédera à la vente des billets en ligne    Washington et les Européens étalent leurs divisions sur les jihadistes détenus en Syrie    Quatre visages pour raconter : La Havane, à l'aube de ses 500 ans    La vérité sur "l'échange de coups de feu" à Tanger    La culture marocaine dans ses multiples facettes en vedette à Toronto    Les indices Amadeus mis en avant à Tanger    En Afrique du Sud, le sel sacré qui épice la grande cuisine    Présentation du nouveau staff technique du Raja    L'hommage posthume de la famille du basket à Abderrahmane Sebbar    Khalid Echajari s'adjuge l'Open national des échecs à El Jadida    L'agroalimentaire marocain, un secteur en pleine expansion en Afrique    L'industrie 4.0, une opportunité à saisir pour accéder à un nouveau palier de développement    Le Maroc et les Maldives signent 4 accords de coopération bilatérale    Vincenzo Amendola : Le Maroc, un partenaire crédible de l'Italie et de l'Union européenne    Les révélations fracassantes de Jamie Lee Curtis    Forum des ministres de la culture à Paris    Ce que la reine Elisabeth apprécie le plus chez Kate Middleton    Miley Cyrus opérée des cordes vocales    Nicki Minaj gâtée pour son mariage    Ben Affleck à l'affiche d'"Hypnotic"    Special Olympics Morocco : 160 jeunes participants éduqués par le sport    Vidéo : L'école marocaine vue par The Tberguig !    Dans son nouveau clip : Xena Aouita illustre dans «Metamorph» la transformation humaine    Casablanca : Vernissage de l'exposition « autremême » d'Abdelkébir Rabi'    Kamal Hachkar rend hommage à Neta Elkayam    Chili. 30 ans après, la Constitution de Pinochet va être révisée    Eliminatoires de la CAN 2021 / Maroc-Mauritanie : Premier véritable test pour Halilhodzic    Le PPS condamne l'agression sioniste contre la Palestine    Rabat lance son nouveau mode de transport urbain «Tram'Bus»    Forum d'affaires Nigeria-Maroc : L'importance de la coopération Sud-Sud en agriculture mise en exergue    Lors d'une journée d'étude organisée à la Chambre des conseillers, Mohamed Benabdelkader : Mettre l'arsenal juridique au diapason de l'évolution de la société    Insolite : Arrêtée avec 2 kilos d'or dans ses chaussures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Guejmoula passe du MP au PPS !
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 09 - 05 - 2006

Onze nouveaux membres ont fait leur entrée au bureau politique du PPS suite à la deuxième session du comité central de ce parti. Guejmoula Bent Abbi, transfuge du MP, a facilement décroché une place dans le BP de sa nouvelle adresse politique.
Guejmoula Bent Abbi, députée MP jusqu'à il y a quelques jours, a fait son entrée au nouveau bureau politique du PPS (Parti du progrès et du socialisme) élu dimanche 7 mai 2006 à Rabat par le comité central issu des travaux du septième congrès du parti de Moulay Imsaïl Alaoui (21 au 23 avril à Bouznika). Selon des sources PPS, l'ex-responsable du Polisario et membre du CORCAS a décidé de rejoindre ce parti après son échec à se faire désigner membre du bureau politique du Mouvement populaire constitué le 29 avril 2006. Toutefois, ajoutent les mêmes sources, le dernier mot est revenu aux centaines des membres du comité central du PPS qui ont voté, massivement, pour Bent Abbi. Cette dernière a remporté 344 voix (sur un total de 370), soit trois suffrages de moins que Asma'e Chaâbi. Le maire d'Essaouira fait aussi son entrée
au bureau politique du PPS. Tout comme Rachida Tahiri, autre femme nouveau membre de cette instance. Charafate Afilal, la députée Nezha Skalli et l'avocate Aïcha Lkorch ont été reconduites. Au total, le nouveau bureau politique des ex-communistes comporte six femmes comme le veulent les statuts de ce parti insistant sur une représentation féminine de l'ordre de 10 %.
Sur une liste de 50 candidats soumise au vote des membres du comité central du PPS, ces derniers ont choisi 29 parmi leurs camarades qui les représenteront au bureau politique, Moulay Ismaïl Alaoui y siégeant d'office en sa qualité de secrétaire général.
Parmi les nouveaux membres, on retrouve l'avocat d'Azou et ex-détenu politique Karim Naitlhou, l'économiste Mohamed Soual, Houcine Ouardi, le doyen de la faculté de médecine de Casablanca et Saïd Fekkak, le secrétaire général de la Jeunesse socialiste. C'est le cas également pour Mohamed Amine Sbihi, expert en éducation, Abdennebi Saligane, président du groupe de l'Alliance socialiste à la première Chambre, Mostafa Addichane, responsable à la direction centrale du parti et Mohamed Khoukhchani, secrétaire provincial du PPS à Meknès et meneur de l'opposition au conseil de cette ville dirigé par Aboubakr Belkora (PJD). Mohamed Boudra, président du conseil municipal d'Al Hoceïma, siégera aussi au nouveau bureau politique du PPS.
Sur les 23 membres sortants de cette même instance, 18 ont été reconduits lors du scrutin de dimanche dernier : Saïd Saâdi, Abdellatif Ouammou, Khalid Naciri, Nabil Benabdellah, Taïb Chkili, Rahou Lhilaâ ou encore Kacem Lghazoui. Parmi ceux qui quittent, on signale Mehdi Benchekroune, Labied Grine, Aïcha Makrini et Messaoudi Layachi faisant face à de sérieux problèmes de santé.
Des surprises, il y en a eu lors de ces élections, dernière touche aux instances du PPS. Des figures connues ne réussiront pas à assurer un siège au bureau politique de ce parti. C'est le cas pour Mohamed Ahejjam, député de Tétouan et ex-président du groupe de l'Alliance socialiste à la première Chambre. Mais aussi pour l'homme d'affaires Faouzi Chaâbi et l'avocat Abdeslam Seddiki. Karim Taj, membre du cabinet de Nabil Benabdellah, a tenté sa chance, en vain.
Lors de son 7ème congrès, le PPS a décidé de tripler le nombre des membres de son comité central pour le porter à 450. Ceux de son bureau politique passent de 23 à 30 à l'issue d'une longue journée et une opération de dépouillement qui a duré plus de sept heures.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.