Situation en Libye: le Maroc s'inquiète    Un syndicaliste du PJD en prison. Ce qu'il a fait est grave    Le texte entame le circuit législatif : Les détails du PLF rectificative    PLFR-2020: ce qu'il faut retenir de la présentation de Mohamed Benchaâboun    Les scientifiques, ces OVNI...    Les hommes doivent le savoir. La Covid rend l'érection douloureuse    Terrorisme: Une cellule liée à un combattant marocain démantelée à Barcelone    France: Nadia Hai, d'origine marocaine, nommée ministre délégué à la Ville    Casablanca: Lydec s'explique sur l'incident électrique    Les plages où il fait bon se baigner cet été    Confinement et enseignement à distance L'Université Mohammed V de Rabat évalue l'impact    Réunion du Bureau politique    Côte d'Ivoire : mort du premier ministre et candidat à la présidentielle Amadou Gon Coulibaly    Driss Lachguar lors d'une réunion avec les membres du Conseil national de l'USFP issus de la région de Rabat-Salé-Kénitra    Le stress test de BAM confirme la résilience des banques au choc induit par la crise liée à la pandémie    Driss Lachguar se réunit avec les membres du Front national pour la sauvegarde de la Samir    Sahara marocain: un expert péruvien n'a pas été tendre avec l'Algérie    Les grossistes anticipent une baisse des effectifs employés    La contamination bat son plein : A qui la faute ?    Pour Tom Hanks, son nouveau film de guerre peut servir de leçon face au coronavirus    "Des peurs et des hommes, sous l'influence du covid-19", nouvel essai qui identifie les réponses psychologiques face à la pandémie    Une série d'activité culturelle et artistique à Assilah    Chelsea chasse Leicester du podium    Ouverture des frontières à partir du 14 juillet pour les citoyens marocains et les résidents étrangers au Royaume    45.309 MRE rejoignent leurs pays de résidence    Projet de loi de finances rectificative : quoi de neuf sur le volet fiscal ?    Reprise de l'activité footballistique au Maroc    Zouhair Feddal tout proche du Sporting Lisbonne    Covid-19: 677 guérisons enregistrées ces dernières 24 heures    Coronavirus : 3212 cas actifs mercredi 8 juillet à 18 heures    Elections 2021: Réunion entre l'Intérieur et les partis    Talaâ Saoud Al Atlassi : Le non du Maroc au plan israélien se démarque par son réalisme    Serie A: Ibracadabra renverse la Vieille Dame    Assilah respire un air artistique estival!    L'identité, selon Descombes    Détournement d'aides dans les camps de Tindouf: la responsabilité de l'Algérie est entière    Liga : Valence souffle, l'Atlético freiné par le Celta    Premier League: Arsenal et Leicester se quittent sur un nul    Alerte Météo : la canicule se poursuit au Maroc    US Round Up du mercredi 8 juillet – PPP, Banques, Eglises, Texas, Harry et William    Hamza El Fadly « L'argent, la cause de tous les problèmes »    Covid-19 : La CAF et ses partenaires se réunissent pour la sécurité sanitaire en Afrique    Théâtre d'enfant : Un art à exercer professionnellement selon El Houcine Essekkaki    Casablanca: incendie spectaculaire dans une décharge (VIDEO)    Loubna Abidar critiquée par un avocat égyptien (VIDEO)    Joe Biden promet que les États-Unis réintégreront l'OMS s'il est élu    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste à Nador    4 terroristes présumés arrêtés à Nador    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une nouvelle galerie d'art à Tanger
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 08 - 08 - 2006

L'exposition «Expressions du Nord» inaugure la nouvelle galerie de Tanger «Linéart». Les œuvres de vingt-deux artistes peintres sont exposées jusqu'au 24 septembre prochain.
Une nouvelle galerie vient d'ouvrir ses portes à Tanger. Son nom : «Linéart». Cet espace d'art de 300m2, dédié aux expositions d'arts plastiques, a été créé grâce à une initiative de Abdelbassit Bendahmane. Pour mener son projet à terme, ce natif de la Perle du Nord s'est associé avec le gérant d'un magasin d'objets d'art à Paris, Mustapha Boulaïch. «Ce Marocain résidant en France avait envie de créer une galerie dans son pays, on s'est donc associé pour mener à bien ce projet qui nous tenait à cœur», déclare Abdelbassit Bendahmane. Après cinq mois de travaux d'aménagement, la galerie Linéart voit le jour. La décoration intérieure de l'espace, réalisée par Abdelbassit Bendahmane, a été conçue selon les normes propres aux galeries d'art. «Les murs sont blancs, dépouillés de toutes sortes de motifs qui pourraient déranger», explique l'artiste. L'éclairage est, quant à lui, intégré dans le plafond, offrant une lumière diffuse.
L'espace a été inauguré le 28 juillet dernier avec l'exposition « Expressions du Nord ». «Cette exposition regroupe les œuvres de 22 artistes du Nord», souligne le propriétaire de la galerie. L'homme a eu l'idée de faire appel à des artistes natifs du Nord du Maroc et d'exposer leurs œuvres. Pour faire sa sélection, l'artiste a préféré intégrer les plasticiens membres de l'Association marocaine des arts plastiques (AMAP). Ainsi, en concertation avec le président de cette structure Mohamed Melehi, le gréant de Linéart a regroupé en tout 22 artistes. Certains sont connus, d'autres le sont moins. Parmi les artistes exposant, on peut citer les noms de Mohamed Ataallah, Saâd Ben Cheffaj, Bouzid Bouabid, Mohamed Chabaa, Mekki Mghara, Younes El Kharraz, Khalil El Gharib et Fquih Regragui.
«J'ai préféré avoir recours aux artistes actifs dans le domaine des arts plastiques et qui font partie de l'AMAP», explique Abdelbassit Bendahmane qui expose lui aussi ses œuvres dans sa propre galerie. Si les artistes qui exposent à Linéart ont, pour point commun, d'être tous originaires du Nord du Maroc, leur travail les différencie. A part l'œuvre figurative d'Elena Asencio, tous les tableaux sont de nature abstraite. Ils représentent la genèse du mouvement artistique au Maroc qui a connu un certain essor à travers les réflexions de certains artistes du Nord. Ces mêmes noms ont constitué, par la suite, le mouvement de Casablanca; appelé aussi «le mouvement 65». Ce groupement est né à l'initiative de Mohamed Melehi, Mohamed Chabaa et Farid Belkahia, le seul des trois à être originaire de Marrakech. Pour se remémorer l'histoire de la peinture contemporaine au Maroc, Abdelbassit Bendahmane a donc pensé inaugurer son espace avec ceux qui ont marqué l'avant-garde du mouvement pictural au Maroc.
Dans son texte de présentation, le critique Ahmed Fassi a compris la portée de cette initiative qui constitue, écrit-il, «une manifestation d'ouverture» qui «se doit de tirer sa force symbolique de l'œuvre toujours présente de ceux-là mêmes qui avaient pris part au geste inaugural de la peinture contemporaine au Maroc». Cette analyse n'est pas dépourvue de son sens lorsque l'on remarque que Abdelbassit Bendahmane a choisi de faire un clin d'œil aux artistes du Nord. L'exposition se poursuivra jusqu'au 24 septembre prochain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.