Le tribunal administratif de Rabat destitue le président du conseil communal de Harhoura    Paiement mobile: 6 millions d'utilisateurs et 1,3 MMDH de transactions visés d'ici 2024    Le maintien de l'heure d'été ou son retrait dépend des résultats    À Singapour, Poutine et Abe parlent d'un traité de paix    Les Etats-Unis nomment un nouvel ambassadeur en Arabie saoudite    Journée mondiale du diabète: Plus de 2 millions de Marocains sont diabétiques    Brexit : Le projet d'accord « répond au vote des britanniques », soutient May    Italie : Salvini accueille 51 migrants en provenance du Niger    « We Could Be Heroes », le documentaire poignant de Hind Bensari primé au Canada    Le Maroc abrite la 4ème édition du Sommet Humanitaire Panafricain    Debdou célèbre le patrimoine juif marocain    Les Ateliers de l'Atlas, nouveau programme d'aide au développement de talents du MENA    Une nouvelle liste du Patrimoine culturel national    L'urgence d'un Observatoire africain pour la sécurité routière    "Les hommes meurent, mais ne tombent pas" bientôt à Rabat    Une enquête sur le recrutement de deux joueurs mineurs par l'AS Monaco    Fintech Challenge. BCP lance son programme d'innovation dédié aux startups    Kénitra: Kromberg & Schubert investit 450 millions de dirhams et promet 3.000 emplois    L'Algérie au pied du mur    Afrique du Sud : Un scandale à la sex-tape emporte le ministre de l'Intérieur    Nuit des galeries 2018 : Appel à candidature    Akhannouch : Un début prometteur pour la saison agricole    Hémodialyse : Seulement 36 centres créés en 6 ans    Assises nationales sur la protection sociale : Les recommandations des intervenants    Climat, coût du voyage, hôtels classés : Ce qui motive les Italiens à visiter le Maroc    L'accord de Skhirat: le seul cadre viable offrant une voie inclusive et durable vers la stabilisation de la Libye    Le Conseil de gouvernement reporte sa réunion    Addis-Abeba: Le Maroc appuie la réforme institutionnelle de l'UA    GFi Informatique intègre Value Pass    Arrestation de quatre personnes impliquées dans l'affaire : Saisie à Marrakech d'une importante quantité de drogue    Fiscalité des associations. Une profonde réforme s'impose    Treize bases de missiles non déclarées identifiées en Corée du Nord    Habib El Malki reçoit les membres de la commission des pétitions à la Chambre des représentants    "Le serviteur du Roi", cinquième tome des mémoires de Mohamed Seddik Maaninou    Limiter l'abandon scolaire à défaut de pouvoir l'éradiquer    Divers    C'en est trop !    La Ligue des nations, rapidement adoptée    D'Ifrane à Tokyo : Le VTT marocain en bonne voie pour se qualifier aux prochains Jeux olympiques d'été    WAC-Girard : Le divorce ?    Entre le marteau du refoulement et l'enclume du déplacement    Insolite : Une Lamborghini et un lionceau    Conférence sur l'architecture espagnole à l'Institut Cervantès de Rabat    Plaidoyer à Rabat pour la promotion des investissements étrangers dans le domaine cinématographique au Maroc    Stan Lee, légende de la bande dessinée, n'est plus    L'équipe nationale sacrée 3e au niveau mondial    L'art martial et la manière    Mondial 2022.. La main tendue de l'Iran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Enseignement : Latifa Labida compte sur le partenariat pour réussir la réforme
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 25 - 10 - 2007

La secrétaire d'Etat chargée de l'Enseignement scolaire, Mme Latifa Labida, a indiqué que le partenariat est un levier majeur pour la réussite de la réforme du système de l'enseignement.
En marge de sa participation aux travaux de la 34ème Conférence de l'Unesco qui s'est tenue à Paris, la secrétaire d'Etat chargée de l'Enseignement scolaire, Mme Latifa Labida a mis en exergue le partenariat en tant que levier majeur pour la réussite de la réforme du système de l'enseignement. «La charte nationale de l'éducation et de la formation avait appelé toutes les composantes de la société, partis politiques, collectivités locales et administrations à contribuer à la réussite de la réforme du système de l'enseignement», a-t-elle indiqué. Mme Labida a profité de l'occasion pour rappeler que le ministère de l'Education nationale avait déjà démarré des partenariats avec des ONG et des collectivités aussi bien au niveau national qu'international en vue de permettre la réussite de la réforme du système éducatif. La secrétaire d'Etat chargée de l'Enseignement scolaire a également souligné que son département était prêt à donner davantage d'autonomie et de capacités aux cellules de base afin de mobiliser des partenariats autour de l'établissement scolaire.
Par ailleurs, Mme Labida a tenu à indiquer que le ministère a pris des mesures en vue d'augmenter la proportion des filières scientifiques et techniques dans les établissements de l'enseignement secondaire. Pour ce qui est du travail entrepris au niveau des universités dans le cadre d'un partenariat avec le secteur privé, celui-ci permettra d'adapter les formations en fonction des besoins du marché de l'emploi. A ce sujet , Mme Labida a fait remarquer que le Maroc forme chaque année 10.000 ingénieurs et quelque 3300 médecins pour faire face à ce défi majeur. Dans le domaine pédagogique, plusieurs réalisations ont été accomplies dans le domaine pédagogique avec des réformes touchant les programmes et les manuels scolaires et qui ont concerné tous les cycles de l'enseignement primaire, collèges et lycées. Mme Labida a également tenu à signaler que la réforme pédagogique est achevée sur le plan du contenu et que la généralisation de l'enseignement est quasi totale dans le primaire et qu'elle a atteint 75% dans le cycle de l'enseignement secondaire.
Pour ce qui est des ressources humaines, des progrès notables ont été enregistrés dans le domaine de l'enseignement. Cela est notamment perceptible à travers la révision des statuts du personnel de l'Education nationale et la régularisation de dossiers qui posaient jusque-là problème au ministère.
Au sujet de la gouvernance, la secrétaire d'Etat a relevé que d'importantes réalisations ont été menées dans le sens de la décentralisation de la gestion du système éducatif, par la création d'académies régionales de l'éducation et de la formation. Celles-ci ont été créées en vue d'apporter un meilleur encadrement de proximité aux établissements scolaires.
Pour rappel, lors de son intervention, lundi, devant la 34ème Conférence générale de l'Unesco, Mme Labida avait fait remarquer que le Maroc est entré dans un processus de réformes pédagogiques destiné non seulement à faire évoluer le contenu, les méthodes et les programmes d'enseignement mais également à encourager l'orientation vers les filières scientifiques et consolider l'intégration des nouvelles technologies de l'information à travers un projet national visant leur généralisation dans tous les établissements scolaires. Mme Labida avait également participé à une table ronde ministérielle sur l'éducation et le développement économique où ont été traités de nombreux thèmes dont «Les droits à l'éducation et au développement», «Les contributions de l'éducation à la croissance économique», «L'éducation et le développement durable» et «Les partenariats pour l'éducation et le développement économique».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.