Maroc-France : Benjelloun accuse Macron «d'avoir manqué de respect au roi Mohammed VI»    Investissement : Un projet de Gigafactory sino-européenne de 65 MMDH au Maroc    Manifestations et désobéissance aux camps de Tindouf    La Conférence parlementaire sur le dialogue interconfessionnel du 13 au 15 juin à Marrakech    Sahara : Le député britannique Liam Fox soutient le plan d'autonomie    CNSS : Paiement anticipé, à titre exceptionnel, des pensions du mois de juin avant Aid Al-Adha    Industrie automobile: Le Maroc et l'allemand Leoni actent des investissements de 91,33 millions de dollars    Le Maroc est en passe de devenir la nouvelle destination privilégiée des Britanniques    Qui est l'homme le plus riche du monde ?    L'heure du réquisitoire au procès des attentats de 2016 à Bruxelles    France : les joutes démarrent à l'Assemblée autour d'un texte d'abrogation de la retraite à 64 ans    Ligue des Champions : Al Ahly-Wydad devant 50.000 supporters    Meknès: Interpellation pour vente de produits alcoolisés nuisibles à la santé    Baccalauréat 2023 : 426.000 candidats pour la session de juin    Le SIEL 2023. Le Quebec invité d'honneur de la deuxième édition consécutive à Rabat    Europa League: Et de 7 pour Séville FC de Bono et En_Nseyri    Real Madrid : Karim Benzema sur le départ selon la presse spécialisée    A l'ONU, le chef de l'AIEA met en garde contre les conséquences d'un accident nucléaire en Ukraine    Présidentielle 2024: Chris Christie, ancien gouverneur du New Jersey, annoncera sa candidature mardi    Education: les fonds arabes ont un rôle majeur à jouer dans l'œuvre de réforme    FM6 pour l'investissement: Benchaâboun dévoile les nouveaux mécanismes    Barid Al-Maghrib émet un timbre-poste spécial sur « LA ROSE A PARFUM – KELAÂT M'GOUNA »    JO 2024: quand la fédération algérienne oublie d'inscrire son équipe féminine de football    L'ambassadeur du Maroc à Riyad examine avec le ministre saoudien des Transports et de la Logistique la question du transport des pèlerins marocains    député britannique : Le Maroc un excellent modèle en matière de coopération    Akhannouch : GITEX Africa consacre de la vision du Roi en faveur d'un partenariat stratégique pour une Afrique prospère    L'Ambassade de Chine à Rabat remet un don au Centre de Protection de l'Enfance Lalla Meryem    Viol sur fillette à Tata : La justice reporte la première séance d'appel au 12 juillet    L'ambassade de Croatie à Rabat révèle une prochaine rencontre entre Akhannouch et son Premier ministre en marge de la célébration de sa fête nationale    Achraf Hakimi, Parisien ou rien...pour le moment    L'Académie du Royaume célèbre les écritures féminines    Mondial U20 : L'Afrique face à l'Amérique du Sud ce mercredi    Le groupe Attijariwafa bank a officiellement lancé, le Club Afrique    L'Algérie se referme comme un piège redoutable sur les opposants politiques    Algérie: des avocats fustigent « les violations de la loi » dans l'affaire de l'opposant Karim Tabbou    Températures prévues pour le jeudi 1er juin 2023    Chiens errants : Les 4 actions recommandées par l'Intérieur    Conflit armé au Soudan : L'armée régulière suspend les négociations sur une trêve    Le virement instantané plafonné à 20.000 dirhams    Le géant espagnol Iberdrola mise sur le Maroc pour développer de nouveaux projets énergétiques    2M dévoile « Ana Bidaoui – les Mémoires de Casablanca », un documentaire inédit sur Casablanca    SIEL 2023 : Sochepress Culture & Education présente une offre littéraire multilingue    Cigarettes de contrebande : saisies record en 2022    Basket national: le carré final dévoilé ce soir    Le cinéma africain et arabe en fête à Dakhla    Cinéma : Coulisses du triomphe marocain à la 76ème édition du Festival de Cannes [INTEGRAL]    Rétro-Verso : Flashback sur la première école anglophone du Maroc    Un club de ligue 1 fait une offre pour Munir El Kajoui.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Grève générale dans la fonction publique
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 29 - 01 - 2008

À partir du 24 février prochain, une coordination de syndicats autonomes a décidé d'observer une "grève nationale" de trois jours dans la fonction publique en Algérie.
Une coordination de syndicats autonomes a décidé d'observer une "grève nationale" de trois jours dans la fonction publique en Algérie, à partir du 24 février prochain, en appui à des revendications salariales. A l'issue d'une réunion tenue à Alger, la Coordination nationale des syndicats autonomes de la fonction publique, qui regroupe 12 formations, s'est accordée sur l'exigence de la révision de la nouvelle grille des salaires dont les dispositions, estime-t-elle, n'apportent pas d'amélioration à «la détérioration du pouvoir d'achat des fonctionnaires», dans le contexte d'«une inflation incontrôlable des produits de large consommation».
La Coordination qui qualifie de «dérisoires» les augmentations prévues au terme de la nouvelle grille des salaires, annoncée précédemment par le gouvernement, demande un régime indemnitaire conséquent en rapport avec la hausse du coût de la vie. Le mouvement de débrayage devra paralyser entres autres le secteur de l'enseignement, le coordonnateur du SNASPEST (Syndicat national autonome de l'enseignement secondaire et technique), Meziane Meriane, ayant affirmé s'en tenir à la décision prise par la Coordination dont sa formation est membre. Le SNAPEST tente aussi de s'impliquer dans le mouvement de contestation des lycéens qui ont débrayé durant plusieurs jours en protestation contre la surcharge des programmes scolaires, notamment au niveau du baccalauréat.
M. Meriane a exigé à cet égard d'«assurer une répartition équilibrée des cours dispensés aux élèves avant le 31 mai». Les lycéens algériens qui ont déclenché une grève durant plusieurs jours, ont amené le ministère de tutelle à s'engager à «prendre en compte leurs préoccupations et leurs inquiétudes». Les lycéens, dont une délégation a été reçue par les responsables du ministère, ont toutefois averti qu'ils reprendront leur mouvement si le ministère de l'Education ne tient pas ses promesses pour «l'évaluation de l'état d'avancement du programme national enseigné dans les classes de terminale au niveau de toutes les filières et les matières». Pour sa part, le Conseil national de l'enseignement supérieur (CNES) a menacé de recourir à une grève nationale de 15 jours ""renouvelables. Ce mouvement sera déclenché à partir de mai 2008, avec le boycott des examens de fin d'année, «si les engagements du ministère de tutelle concernant la plate-forme nationale de revendications ne sont pas respectés», annonce ce syndicat autonome dans une déclaration reprise par la presse.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.