Maigre salaire et grosse déconvenue    Covid-19 : 826 nouveaux cas, 18 décès et 1.177 guérisons en 24H    Les cours mondiaux des huiles végétales et des produits laitiers poursuivent leur ascension    EEP: Liquidation de plus de 70 entités    Louis Tripard ou les souvenirs d'un colon exproprié    Vols spéciaux de Royal Air Maroc: les précisions de la compagnie aérienne    L'e-commerce, une tendance qui s'installe au Maroc    Béni Mellal: une panne d'électricité provoque l'ire des habitant de plusieurs quartiers    Ziad Atallah : L'aide marocaine intervenue au moment opportun    Sondage: Biden devance Trump au Wisconsin et en Pennsylvanie    Messi, Lewandowski, Neymar, De Bruyne... L'heure de briller    Report imminent du match IRT-RSB    Deux cas de Covid-19 à l'Atlético : Premiers remous à la Ligue des champions    Algérie: trois ans de prison ferme pour le journaliste Khaled Drareni    Abdallah Boussouf, secrétaire général du CCME    El Jadida : Opération d'immigration illégale avortée    Sidi Bennour célèbre la journée internationale de la jeunesse    Alerte météo: averses orageuses ce lundi au Maroc    Gad Elmaleh de retour sur scène    France Télévisions prépare un concert caritatif pour le Liban    Une rentrée des classes sous le signe du mystère    Le Conseil National des Droits de l'Homme plaide pour un nouveau contrat social    Hommage aux contributions des Marocains du monde    Covid-19 : le Ministère de l'Intérieur évalue l'impact sur les ressources humaines des collectivités locales    Un an après l'abrogation du statut d'autonomie    Youssef Zalal sur le toit du monde!    Getafe veut se séparer de Fayçal Fajr    Schalke 04: Amine Harit sur le départ?    Société générale creuse ses pertes à cause du Covid-19    Enjeux et défis pour le Maroc (2e partie)    Projet d'Akon en Afrique    SundanceTV lance son 1er concours de courts métrages    Najib Bensbia se glisse parfaitement dans une peau féminine    Casablanca: une voiture folle provoque d'importants dégâts sur l'autoroute (VIDEO)    Covid-19: les Philippines, premier pays à réimposer un large confinement    Conférence de soutien au Liban: 250 millions d'euros d'aides internationales    Botola Pro D1 : programme de la 21ème journée    La rentrée scolaire, c'est dans trois semaines    Une humble pensée d'une petite germe nommée Abderrahmane El Youssoufi    Le MMVI retrace la genèse artistique au Maroc    Au bord du naufrage!    Le gouvernement libanais exprime sa gratitude pour l'initiative royale    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination!    Le nouveau khalife général de la famille tidjane Niass remercie le Roi Mohammed VI    France: Une explosion fait 8 blessés à Antibes    Liban Message plein d'émotion de Majda Roumi au milieu des décombres (Vidéo)    Rabat: une nouvelle expo au Musée Mohammed VI    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lancement d'une étude sur la qualité de vie des patients
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 12 - 05 - 2008

L'Association Lalla Salma de lutte contre le cancer (ALSC) a organisé, samedi à Skhirat, un atelier pour le lancement d'une étude nationale ayant pour objectif l'évaluation de la qualité de vie des patients.
Cette étude dont l'objectif est d'améliorer la santé des patients par un surcroît de pertinence en matière d'interventions médicales, s'étale sur toute l'année et sera menée dans le cadre de la préparation du Plan national de prévention et de contrôle du cancer (PNPCC) lancé par l'ALSC en partenariat avec le ministère de la Santé.
Contribueront à l'élaboration de cette étude qui bénéficiera, également, du soutien scientifique des laboratoires « Roche », une entreprise qui figure parmi les leaders mondiaux dans les secteurs pharmaceutique et de diagnostic, tous les spécialistes des Centres d'oncologie du Royaume des secteurs public et privé. Selon un document remis à la presse, l'incidence du cancer au Maroc, est estimée à 40.000 nouveaux cas par an. Dans des exposés présentés au cours de cet atelier, plusieurs spécialistes ont expliqué que l'intérêt de l'étude est de mener une réflexion sur « la qualité de la vie». Les travaux de cet atelier se sont poursuivis dans le cadre de workshops. Le premier avait pour thème «les tumeurs solides» et le deuxième «les hémopathies malignes».
Les objectifs de la prise en charge ne se limitent plus au contrôle de la progression tumorale, ont souligné les intervenants, expliquant que dans le domaine de la cancérologie, la qualité de vie des patients est devenue une préoccupation croissante. En permettant de décrire l'impact de la maladie et des traitements sur la vie globale des patients, les études de la qualité de vie fournissent des informations importantes susceptibles d'être utilisées dans la pratique quotidienne. Selon le Pr. Hassan Errihani, de l'Institut national d'oncologie de Rabat, l'étude permettra d'approcher certains aspects psycho-socio-économiques spécifiques.
Traiter le cancer, c'est une volonté de prolonger et assurer la meilleure qualité de vie pour le malade, a pour sa part indiqué le Pr. Abdellatif Benider du Centre d'oncologie Ibn Rochd de Casablanca. Pour le Pr. Chakib Nejjari, responsable du laboratoire d'épidémiologie de la Faculté de médecine et de pharmacie de Fès, l'originalité de cette étude va contribuer à une meilleure connaissance de l'épidémiologie du cancer au Maroc et ses répercussions en termes de qualité de vie.
Présidée par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma, l'Association Lalla Salma de lutte contre le cancer est une association d'utilité publique, à but non lucratif.
Lutter contre le cancer au Maroc est la mission première de l'Association. Cette lutte s'exprime à travers quatre domaines d'intervention: l'aide aux malades et à leurs familles, et notamment l'amélioration de la qualité de vie des citoyens atteints de cancer et celle de leurs proches ; l'information et la prévention; le soutien au corps médical et la recherche clinique et opérationnelle; l'aide et l'assistance à la création de centres d'oncologie et à leur équipement.
Au Maroc, l'Association œuvre en partenariat avec de nombreux organismes, institutions du secteur public et privé, et le ministère de la Santé publique.
A l'étranger, l'Association a pour partenaire des centres d'oncologie internationaux, ainsi que de nombreux organismes et associations de lutte contre le cancer.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.