La 1ère partie du PLF 2020 adoptée en première commission par la Chambre des représentants    Dakhla : Akhannouch préside l'ouverture d'un salon sur l'aquaculture    Comment Donald Trump s'est embourbé dans l'affaire ukrainienne    Nouveau Mitsubishi L200. La robustesse pour devise    CNDH : Aucune trace de torture sur les détenus du hirak du Rif    La justice américaine se prononce sur les fouilles d'ordinateurs et appareils aux frontières    Halilhodžić s'exprime sur le cas Hamdallah    Vivo Energy Maroc et Myher Holding co-actionnaires dans la société Sopétrole    Othman Benjelloun et Leila Mezian, primés «Personnalités visionnaires» à Washington    Coupe de la CAF: Groupes équilibrés pour la RSB et le HUSA    Le Raja et le Wydad s'inclinent    L'autre facette de l'Homme des temps modernes    L'international espagnol David Villa annonce sa retraite    Les jeunes du PPS et de l'Istiqlal montrent la voie du changement    Mustapha Bakkoury désigné président du comité de pilotage de l'initiative «Desert to Power»    Couverture sanitaire universelle : Rabat accueille une session de formation sur l'expérience marocaine    Casablanca : Arrestation d'un Algérien pour vol par effraction dans un établissement hôtelier    L'ancien président Lula quitte la prison…    Marrakech accueille la 3ème Conférence de la Femme Africaine    Hommages et rayonnement    FIESAD2019: «Men Po» de la Chine remporte le Grand prix    Les nouveautés du Forum euro-méditerranéen des Jeunes Leaders    Wafa Assurance. L'acquisition de Pro Assur finalisée au Cameroun    Un mal pour un bien    Une délégation de Bayt Al Hikma reçue au siège du Parti à Rabat    Le groupement parlementaire du PPS scandalisé par une «mesure discriminatoire»    Tournoi Omnium VI: Banco pour Maha Haddioui !    Boeing espère la fin de l'immobilisation au sol du 737 Max avant fin décembre    Lancement du Forum euro-méditerranéen des Jeunes Leaders à Essaouira    Forum MEDays : le président sénégalais arrive à Tanger    Radio Sol, une nouvelle radio axée « musique et divertissement »    Lancement du Fonds de l'eau de Sebou, un projet pionnier !    Alsa en situation d'oligopole ?    Nouvelle arrestation pour le BCIJ à Guelmim    Une forte délégation marocaine à Johannesburg pour présenter les atouts du Royaume    Le marocain SGTM entame la réalisation d'une embouchure aux environs d'Abidjan    Trois artistes blessés dans une attaque au couteau lors d'un spectacle à Ryad    Insolite : Voler une voiture de gendarmerie    Comment cultiver le stress positif    La pneumonie, tueuse d'enfants    Dernière rentrée de 2019 pour les Bleus    Sterling écarté de l'équipe d'Angleterre    La Supercoupe d'Espagne s'installe en Arabie Saoudite pour trois ans    Lors de l'émission «Décryptage» de MFM Radio    Guerre des chefs à la tête du Polisario    Les films à voir absolument une fois dans sa vie    "Les Marocains" de Leila Alaoui atterrissent à Séville    "Lire Casablanca", une invitation à comprendre le développement urbain de la métropole    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Laâyoune : Jumelage entre Laâyoune et Sorrente
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 22 - 04 - 2009

Une convention de jumelage entre Laâyoune et la ville italienne Sorrente a été signée samedi 18 avril. Ce partenariat permettra d'ouvrir de nouveaux horizons de coopération entre les deux municipalités.
Dans le cadre de l'ouverture des villes du Sahara marocain sur leurs paires internationales, une convention de jumelage vient d'être signée entre la ville de Laâyoune, chef lieu de la région, et la municipalité italienne Sorrente. Cette convention a été signée par Khalli Henna Ould Errachid, président du Conseil municipal de Laâyoune et Emilio Moretti, président du conseil municipal de Sorrente. La cérémonie de signature de cette convention s'est déroulée en présence d'un parterre d'hommes d'affaires, de juristes, de journalistes, et d'élus italiens. Cette initiative, visant à renforcer la coopération entre les deux villes marocaine et italienne, a déjà été entérinée par la municipalité de Sorrente lors d'une visite d'une délégation du conseil municipal et des hommes d'affaires de Laâyoune en Italie. Elle a reçu l'accord du gouvernement italien en mars dernier.
Suite à cette convention, Laâyoune est devenue la troisième ville liée par une convention de jumelage avec Sorrente, après deux villes situées aux Etats-Unis d'Amérique et au Portugal.
«Le jumelage entre Laâyoune et Sorrente est le premier d'une série de conventions de jumelage qui vont lier les villes du sud du Maroc à d'autres villes européens. Ce jumelage va développer les liens de compréhension, d'amitié et de coopération entre les peuples marocain et italien», a expliqué Khalli Henna Ould Errachid, qui s'exprimait au cours de la cérémonie de signature de la convention de jumelage. Selon lui, les responsables des deux villes ont montré leurs vifs intérêts pour ce projet de jumelage.
Quant à Emilio Moretti, président du conseil municipal de Sorrente, il a signalé que ce jumelage va profiter aux deux communautés à travers des liens et des échanges entre les représentants des différentes catégories socioprofessionnelles, notamment dans le secteur du tourisme, l'artisanat, les services et l'industrie.
Les autres participants à cette cérémonie ont exprimé leur ferme volonté de participer activement à cette entreprise dans la perspective de contribuer au développement des liens d'échanges et de partenariat entre les deux peuples et les deux pays amis.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.