Terreur dans les camps de Tindouf : Une nouvelle vague de répression du Polisario    Semaine culturelle marocaine dans les centres commerciaux «El Corte Ingles» du sud d'Espagne    Le taux débiteur moyen baisse à 4,58% au T2-2020    USA-Afrique: Peter Pham reçu par le Président tchadien    Al Akhawayn octroie 30 bourses de mérites pour les enfants des soldats de l'ombre    COVID-19 : Décès de l'artiste populaire Abderrazak Baba, un pionnier de la dakka marrakchia    Algérie: Multiplication des emprisonnements de journalistes    Macron appelle à éviter « toute escalade » ou « interférence extérieure » au Liban    Une nouvelle agence ANAPEC à l'Université Hassan II de Casablanca    Covid-19-Cas suspects: des centres de santé dans les quartiers    Migration illégale: Interpellations à Tan-Tan    Compensation: La charge décroche de 12%    Covid-19 : Pourquoi le vaccin russe a déclenché autant d'animosité en Occident ?    Transformation digitale : la CDG passe à la vitesse supérieure    Ciments Modernes étend son voile en Cote d'Ivoire avec une nouvelle cimenterie    Coronavirus: nouveau record au Maroc avec 1499 nouveaux cas    US Round Up du mercredi 12 août – Kamala Harris, Bill de Blasio, Restaurants/Bars    Ecoles privées et parents d'élèves : La confrontation reprend de plus belle    Evolution Covid-19 au Maroc : 1.499 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 36.694 cas cumulés, mercredi 12 août à 18 heures    Champions League: heure, chaines...le programme des matchs (quarts de finale)    Situation épidémiologique au Maroc : Les indicateurs s'affolent !    Les divagations d'Alger et les mises au point musclées de l'UE    Ali Yata, il y a 23 ans ...    Nouvel accident de camion en plein Casablanca (VIDEO)    UC: une décision de Sajid crée la zizanie au sein du parti    Coronavirus: l'artiste Abderrazak Baba est décédé à Marrakech    Le parcours chrono-thématique des peintres marocains    Benchaâboun : 45 milliards de dirhams alloués au Fonds d'investissement stratégique    Boxe: le combat entre Mike Tyson et Roy Jones Jr reporté    Google lance un dispositif d'alerte aux tremblements de terre    Alexandre Loukachenko, le président inamovible...    L'Atlético revient à Lisbonne six ans après    Que vive le Liban des lumières !    «Ne touche pas à mon patrimoine»    Casablanca: un camion-citerne percute une station-service (VIDEO)    Botola: résultats et classement de la 21e journée    Procès à distance: 306 audiences en une semaine    Le Bayern part favori face au Barça    Europa League : United et l'Inter au denier carré    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    Les Marocains du monde, objet de toutes les sollicitudes    Chez les séparatistes, la corruption le dispute aux détournements en tous genres    Le jeune artiste Anas Khermoui expose sa "Vision sensible" à Essaouira    Antonio Banderas annonce avoir le Covid-19 le jour de ses 60 ans    Entre Brad Pitt et Angelina Jolie, c'est à nouveau la guerre    Poutine: la Russie a développé le premier vaccin anti-Covid-19    Botola Pro D1 : Le WAC s'impose face à l'OCK    Ziad Atallah : L'aide marocaine intervenue au moment opportun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chambre des conseillers : Biadillah pointe du doigt l'absentéisme
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 03 - 02 - 2010

La Chambre des conseillers a procédé durant la session d'automne à l'examen de 21 projets de loi. En vertu d'une convention signée avec l'ENA, les ressources humaines de la Chambre des conseillers bénéficieront d'une formation continue étalée sur trois ans.
«L'absentéisme porte atteinte à la crédibilité de l'action parlementaire». Les propos du président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah, ne laissent aucun doute sur le fait que le phénomène de l'absentéisme a un impact négatif sur la Chambre des conseillers. Dans son intervention lors de la conférence de presse organisée lundi 1er février, à Rabat, à la Chambre des conseillers, et consacrée à la présentation du bilan de la deuxième Chambre au cours de la session d'automne de l'année législative 2009-2010, et à laquelle a pris part le ministre chargé des Relations avec le Parlement, Driss Lachgar, le président de la deuxième Chambre du Parlement a estimé qu'il est de la responsabilité des partis politiques de veiller à ce que leurs députés assistent de manière régulière aux séances du Parlement. Durant la session d'automne, la Chambre des conseillers a examiné 21 projets de loi. Ils concernent le domaine des finances publiques (7 projets), l'agriculture (7 projets), les Affaires étrangères (4 projets), la justice (2 projets) et l'enseignement (1 projet). Pour ce qui est des questions orales, 357 questions ont été posées par les conseillers aux membres du gouvernement durant la session d'automne. Mohamed Cheikh Biadillah a appelé au renforcement de la coordination entre les deux Chambres du Parlement, notamment au niveau de la diplomatie parlementaire et des questions s'attachant aux causes nationales. «Plusieurs délégations parlementaires ont été reçues à la Chambre des conseillers durant la session d'automne. Des délégations venant d'Asie pour la plupart. Notamment du Japon, de la Chine et de la Corée du Sud», a précisé Mohamed Cheikh Biadillah. Ce dernier a indiqué par ailleurs qu'une commission spéciale s'attelle, à travers des comités, à la coordination entre les deux Chambres et au rapprochement de leurs positions, notant que le règlement intérieur de la Chambre des conseillers est en cours d'examen. Et parce que la formation fait partie des moyens qui contribuent à améliorer le rendement des ressources humaines, la Chambre des conseillers accorde une grande importance à la formation. «Nous avons signé une convention avec l'Ecole nationale d'administration. En vertu de cette convention, les ressources humaines de la Chambre des conseillers bénéficieront d'une formation continue étalée sur une période de trois ans», a fait savoir M. Biadillah. Évoquant le projet de régionalisation avancée, le président de la deuxième Chambre du Parlement a indiqué que ce chantier de réforme, «le plus important qu'a connu le Royaume depuis 50 ans», ouvre une nouvelle ère dans la relation entre l'Homme et son espace, relevant que les membres du Parlement s'évertueront à promouvoir le modèle marocain de régionalisation à l'occasion de leurs déplacements à l'étranger.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.