Royaume du Maroc Un horizon vertical    CHAN : La RDC bénéficiaire de la 1ère journée du groupe « B »    Exercice naval conjoint entre la Marine Royale et l'US Navy    Bernard Casoni, nouvel entraîneur du MCO    Manifestation sportive au sein de l'UH2C pour inciter les jeunes à pratiquer le sport    Evolution du coronavirus au Maroc : 806 nouveaux cas, 459.671 au total, dimanche 17 janvier 2021 à 18 heures    Notre objectif est de retarder l' arrivée au Maroc de la nouvelle souche de la Covid-19 et de limiter sa propagation    Le rêve ou l'illusion sont forcément de l'autre côté    Ben Affleck évoque les violentes critiques à l'époque de son couple avec Jennifer Lopez    Bong Joon-ho présidera le jury du Festival de Venise    Les employés du Groupe Sentissi en visite au passage d'El Guergarat    L'Opinion : Susciter l'adhésion des sceptiques    Achraf Hakimi vendu à crédit par le Réal, l'Inter en défaut de paiement !    Yahya Abounizar, artiste peintre au parcours éloquent...    3è réunion de la Commission nationale du suivi et de l'accompagnement    Pas de solution en dehors de l'initiative d'autonomie    Le Maroc a réalisé des acquis stratégiques dans ses provinces Sud    La Marine Royale avorte une opération de trafic de chira au large de cap spartel    Agadir, à l'aune de génération de réformes!    WhatsApp repousse la modification de ses conditions d'utilisation    Azilal : campagne de chirurgie générale au profit des zones touchées par la vague de froid    Mondial de Handball : Face aux Islandais, dernière chance pour les Marocains, mais... difficile !    Fusion : PSA et FCA officiellement unis    Maroc : l'Ukraine pourrait détrôner la France comme premier fournisseur de blé    Une entreprise américaine investit dans le projet du développement du premier robot humanoïde marocain    Biden promet une série de décrets dès mercredi    Confessions dominicales : Témoignage édifiant en réponse aux chantres du défaitisme    La jeunesse partisane appelle au renforcement de sa représentation politique    L'Agence marocaine antidopage tient à Rabat son premier conseil d'administration    Officiel: le Maroc désigné pays-hôte    Ronaldo: «Le Real a eu tort de laisser partir Hakimi»    Défis et perspectives de l'aménagement territorial post Covid-19    Agriculture-Pluies: l'année s'annonce prometteuse    Marc Thépot, une nouvelle vie    Vient de paraître : «Le Secret de la lettre» de Mohammed Ennaji    Les temps sont durs pour Mohamed Ismaïl!    Abdelkhaleq JAYED : Dans l'envers des pages une réflexion sur le temps, les sons, les couleurs et les signes    Bank Of Africa veut cofinancer l'investissement chinois en Afrique    La situation politique et sociale en Algérie est "désastreuse"    L'Arabie saoudite et le Qatar rouvriront leurs ambassades respectives «dans les prochains jours»    UGTM : Moulay Brahim El Othmani nouveau président du Conseil d'administration de la MGPAP    Covid-19 : 1 million de doses du vaccin chinois Sinopharm sont arrivées en Serbie    e-commerce : la Covid-19 dope le marché en 2020    Le Président américain accorde la Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI    SM Le Roi Mohammed VI décoré de la "Legion of Merit, Degree Chief Commander"    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les associations des MRE interpellent le gouvernement
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 02 - 02 - 2012

Les associations des MRE appellent à redéfinir la composition, les missions et la stratégie du CCME afin qu'il devienne une sorte de Parlement des cinq millions de Marocains résidents à l'étranger.
Le dossier épineux de 5 millions de Marocains résidant à l'étranger mérite plus que jamais de faire l'objet d'un débat. Aujourd'hui plusieurs associations et représentants des MRE interpellent le nouveau gouvernement à ce sujet (voir encadrés page 5). Ils critiquent tour à tour plusieurs points de la gestion de ce dossier par les divers départements chargés des MRE. Et ils appellent à la mise en place de nouveaux mécanismes de représentation au sein de la Chambre des conseillers afin de palier à leur absence au Parlement. Ils souhaitent aussi être représentés dans diverses instances citées dans la nouvelle Constitution, notamment le Conseil économique et social, la Fondation Hassan II pour les MRE, le CNDH, l'Institut royal de la culture amazighe (IRCAM) et de la Fondation Mohammed V pour la solidarité. «Malgré les efforts qui ont été consentis par les gouvernements précédents pour traiter le dossier des MRE, force est de constater que cela n'a pas eu de véritables effets sur le terrain», souligne Nezha El Ouafi, coordinatrice de la Coalition des Marocains du monde, composée d'une centaine d'associations de MRE. Cette députée PJD estime recevoir chaque jour des milliers de revendications et des plaintes d'associations autour de la question des Marocains de l'étranger. «Il y a aujourd'hui nécessité de mettre en place une stratégie transversale au niveau de plusieurs ministères pour prendre en compte les besoins urgents de la communauté des MRE, ses savoir-faire et ses aspirations stratégiques», indique-t-elle. Mme El Ouafi pointe également du doigt le bilan «mitigé» du Conseil de la communauté des Marocains à l'étranger qui, selon elle, a failli à sa mission consultative (voir encadré page 5). Même son de cloche dans un mémorandum contenant un certain nombre de propositions autour de la politique migratoire envoyé lundi dernier au chef de gouvernement, par un parterre d'acteurs associatifs. Il s'agit en l'occurrence de l'Association Hiwar (Belgique), Les Syndicats libres (France); le mouvement Nouvel élan «MONE» (Allemagne); Organisation FZ (Allemagne) et l'Association Aproma (Espagne). Said Charchira, porte-parole de ces associations, a indiqué à ALM que «le mandat du CCME a expiré depuis le 20 décembre. Il n'a pas atteint ses objectifs, il faut redéfinir la composition de ses membres, redéfinir ses missions et la stratégie à adopter afin qu'il devienne une sorte de parlement de ces 5 millions de Marocains». Selon M. Charchira, une rencontre est prévue la semaine prochaine avec les représentants du gouvernement et ceux des MRE. Devraient y prendre part, Abdelatif Maâzouz, ministre délégué des Marocains résidant à l'étranger, Karim Ghellab, président du Parlement, et Mohamed Choubani, ministre chargé des relations avec le Parlement et de la société civile, a précisé à ALM Said Charchira. Ainsi les acteurs associatifs de MRE appellent à organiser un grand débat au Parlement autour de la question de la communauté marocaine à l'étranger. Ils estiment qu'il faudra réfléchir à une nouvelle approche de la politique migratoire du Maroc. Une approche globale qui prenne également en compte la vague d'immigration subsaharienne que subit le Maroc, avant qu'il ne soit trop tard.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.