OPCVM : Plus de 939 MMDH de souscriptions en 2020    Maroc/Météo : Temps assez chaud ce mardi 3 août    Tokyo 2020 / Athlétisme : Première médaille d'or pour le Maroc grâce à Soufiane El Bakkali    Adjudications: Hausse de 46,2% des émissions du Trésor en 2020    La canicule sévit en Grèce, les vagues de chaleur se font fréquentes en Europe    Covid-19/ Casablanca : Reportage au cœur des services de réanimation du CHU Ibn Rochd    Hommages olympiques du roi Mohammed VI à Soufiane El Bakkali après son sacre    Eagle Hills livre la première phase de « Rabat Square »    Le Parlement Jeunesse du Maroc tient sa 3ème session législative    Israël accuse et menace l'Iran qui rejette toute implication    Lancement du Guide de la procédure d'extradition    Le Chef d'Etat-major de l'Armée de Terre des Etats-Unis reçu par le ministre chargé de l'Administration de la Défense Nationale    JO-2020 : El Bakkali offre au Maroc l'Or olympique    Une coupe spectaculaire... sur les traces de la Botola    Dissolution de la direction technique nationale et gel de toutes les activités    Rabat/plage des Oudayas : Le surf de plus en plus populaire (Reportage)    Amrani met en exergue les choix visionnaires de Sa Majesté le Roi    Baisse des revenus des sociétés de financement en 2020    Ministère de l'Economie, des Finances et de la réforme administrative. Un nouvel organigramme entre en vigueur    Pfizer et Moderna augmentent le prix de leurs vaccins contre le Covid    L'intérieur dément les allégations sur la désertion des Forces auxiliaires à Sebta    Dalsinky, l'artiste qui réunit sculpture et peinture (Interview)    La découverte: Imane Benzalim, une femme de chœur    Fatima Regragui tire sa révérence    Le groupe marocain Asif est de retour avec « Balbala »    Couvre-feu à 21H, interdiction des déplacements, fermeture des salles de sport...le gouvernement annonce de nouvelles restrictions    Hussein Arnous chargé de former un nouveau gouvernement syrien    Chambres professionnelles : plus de 12.000 candidats aux élections    L'ancien maire de Fès quitte l'Istiqlal face au «dévoiement de la ligne» du parti    Affaire Ghali : L'étau se resserre autour de l'ex-chef de cabinet de Gonzalez-Laya    Sites marchands/e-marchands. Les transactions par cartes bancaires atteignent un chiffre record    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 2 août 2021 à 16H00    L'ancien maire de Marrakech, Omar Jazouli, tire sa révérence    Inondations : la justice allemande enquête sur des soupçons de défaillances dans la gestion du système d'alertes    JO de Tokyo : « L'or » de la vérité a sonné    Allemagne : l'épouse d'un politologue soupçonnée d'espionnage pour Pékin    Arts plastiques: belle initiative, noble dessein    Meknès : Trois faussaires de billets de banque mis sous les verrous    Sports équestres / Dressage : Honorable performance de Yessin Rahmouni aux JO    Mesures sanitaires : en Allemagne, confrontations entre manifestants et policiers    L'actrice Fatima Regragui n'est plus    L'actrice marocaine Fatima Regragui n'est plus !    Mort de Fatima Regragui, actrice populaire et engagée    Demande sur le cash : Une hausse "exceptionnelle" en 2020 (BAM)    Le rabbin Abraham Joulani félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône (Vidéo)    Climat: le seuil de +1,5°C risque d'être atteint d'ici 2025, avertit l'ONU    Des millions d'Américains menacés d'expulsion    Covid-19 : L'OMC met en garde contre l'inégalité vaccinale pour la reprise économique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Algérie : le 20ème vendredi de la contestation coïncide avec la fête de l'Indépendance
Publié dans Barlamane le 05 - 07 - 2019

5 juillet, une date historique et donc une coïncidence dans laquelle beaucoup d'Algériens voient un signe du destin et une occasion de raviver la mobilisation. Ils sont descendus massivement dans les rues chantant l'un des hymnes phares de la contestation « la casa del Mouradia » en référence à la célèbre série « la Casa de Papel » et El Mouradia, au palais présidentiel, devenu la cible des manifestants en Algérie.
Les rues sont noires de monde aujourd'hui. Les Algériens ont répondu massivement aux différents appels des principaux mouvements de la contestation pour faire de la date historique du 5 juillet, un symbole en adéquation avec les valeurs de l'Indépendance.
Les « Dynamiques de la société civile », collectif de plusieurs syndicats et associations ont invité, dans un communiqué diffusé mardi 2 juillet « les Algériennes et Algériens à sortir massivement dans toutes les wilayas pour participer avec force aux marches du 20ème vendredi pour réaffirmer leur unité et leur attachement à la construction d'une Algérie libre, démocratique, plurielle, civile, gouvernée par le Droit en accord avec les principes tracés par la proclamation du premier novembre 1954 », rapporte le site algérien indépendant, TSA.
Le même jour, Fatiha Benabou, Smail Lalmas, Abdelaziz Rahabi, Samir Belarbi, Nacer Djabi, Mostefa Bouchaci et Karim Tabou, sept personnalités parmi les plus respectées et écoutées par les activistes du mouvement populaire, ont diffusé un message vidéo de la même teneur.
Ils ont appelé, affirme TSA, « toutes les tranches de la société algérienne à sortir massivement et avec force le jour de la fête de l'indépendance qui coïncide avec le 20ème vendredi du mouvement populaire pour faire du 5 juillet la date de libération des Hommes après avoir été celle de la libération de la terre ».
D'autres mouvements ont appelé les Algériens à raviver la mobilisation. En effet, le tout nouveau réseau contre la répression, pour la libération des détenus d'opinions et pour les libertés démocratiques a appelé «l'ensemble des citoyens algériens à manifester en force» ce vendredi 5 juillet, pour faire de cette journée, celle « de la confirmation de l'attachement inébranlable du peuple à sa liberté et à sa souveraineté ».
De son côté, le Rassemblement Action Jeunesse (Raj) a lui aussi appelé les Algériens à être «à ce rendez-vous historique» et à «une mobilisation populaire historique pour le 20ème vendredi qui coïncide avec le 5 juillet, fête de l'Indépendance nationale et de la jeunesse, pour dire à ce régime Basta, demander la libération immédiate des détenus, exiger le changement du système et la construction de la nouvelle république, celle des droits et des libertés, de l'égalité et de la justice sociale».
Ces appels ont été accompagnés d'autres concernant l'hébergement des manifestants non résidant à Alger, pour leur permettre de venir avant le blocus qu'imposent chaque jeudi et vendredi les forces de l'ordre sur les routes menant à Alger.
Sur internet, beaucoup d'Algérois ont répondu à cette demande : «J'héberge 10 personnes jeudi », a lancé un internaute algérois sur un groupe rassemblant plusieurs milliers d'activistes du hirak algérien. « Nous appelons les hôtels d'Alger à héberger le maximum de manifestants ce jeudi, gratuitement ou à un prix symbolique pour faire réussir la marche de l'indépendance », a sollicité un autre.
Bien que le chef de l'Etat par intérim, Abdelkader Bensalah se soit adressé aux Algériens mercredi et ait « promis » un dialogue mené par des personnalités nationales auquel ne prendront part ni l'Etat ni l'armée, les mouvements de contestation estiment qu'il s'agit là d'un discours qui veut donner l'illusion d'ouverture et de concession en faveur du hirak mais qu'il « jure avec l'atmosphère répressive qui règne en Algérie depuis quelques semaines ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.