Marché de capitaux : Près de 77 MMDH de levées en 2020    En-Nesyri buteur de la Liga grâce à un nouveau triplé    CHAN : La Guinée rattrapée par la Zambie sur le fil !    CHAN / Namibie-Tanzanie : Une première... les 3 arbitres étaient des femmes !    Berkane : Découverte des plus anciennes gravures rupestres de l'Afrique du Nord    Africa Investment Conference : Le Royaume-Uni post-Brexit cible des marchés clés en Afrique    Précisions sur les conditions de détention de Maâti Mounjib    Orange Maroc se prépare à la 5G    Compteur coronavirus : 925 cas testés positifs et 23 décès en 24 heures    MOROCCO MALL: Les soldes d'hiver de retour    ICESCO : Technologies intelligentes et agriculture en Afrique    Hamid Bouchikhi classé parmi les théoriciens du management les plus influents    C'est parti pour la campagne de vaccination    Allal Amraoui : «L'attitude schizophrène de l'Espagne envers le Maroc interroge à plusieurs égards»    Origine du Covid-19: l'OMS estime qu'il est trop tôt pour tirer des conclusions    COVID-19 : La Grèce prolonge le confinement jusqu'au 1er février    Le Crédit Agricole du Maroc à l'écoute des professionnels de la filière céréalière    Bouznika : De nouveaux résultats concrets font avancer le dialogue inter-libyen    Coronavirus : le Maroc autorise le vaccin de Sinopharm    Vaccins Astrazeneca et SinoPharm au Maroc: ce que l'on sait    CHAN2021 : le Maroc cherche un schéma offensif plus efficace    Message de condoléances et de compassion du Souverain à la famille de feu Moulay M'Hamed Iraki    Jean-Marie Heydt dévoile son livre « Mohammed VI, la vision d'un Roi : actions et ambitions »    Vaccin AstraZeneca : les précisions de l'ambassade de l'Inde à Rabat    Des experts internationaux plaident pour une approche coordonnée de la lutte contre la corruption    Quand l'Espagne nourrit l'ambiguïté envers le Maroc !    La contribution du Maroc au désarmement mise en exergue à Genève    L'inexorable décrépitude de "La Comédie " La mémoire théâtrale de Fès compte ses jours !    Pantins et commanditaires obnubilés par une guerre imaginaire    La RDC s ' en tire à bon compte face à la Libye    Les dirigeants algériens isolés de la dynamique de l'histoire    Bouznika abrite un nouveau round du dialogue inter-libyen    Fusion Danse Morocco, un nouveau rendez-vous artistique pluriculturel    Sonia Bennis expose ses récentes œuvres à Marrakech    LF 2021 : voici les principales mesures fiscales [Document]    Vaccins anti-Covid-19 : La fièvre des «vaxxies» va bientôt atteindre le Maroc    Défense aérienne : Le Maroc acquiert le fameux système de défense aérienne "Patriot"    USA: Majoritaires au Congrès, les démocrates pressés de mettre en œuvre l'agenda de Biden    Le Rallye Aïcha des Gazelles reporte sa 30eme édition    L'homme aux chaussettes rouges quitte DFC    Groupe C : Maroc-Rwanda / La qualification au prochain tour en ligne de mire    Première édition de «Blabl'Art» à Casablanca    L'Inde donne son feu vert pour l'exportation du vaccin vers le Maroc    «Le secret de la lettre», nouveau roman de Mohammed Ennaji    Le Maroc plaide pour une stratégie africaine de l'éducation    Casablanca: mise en échec d'une tentative d'exportation illicite de pièces géologiques    «Mohammed VI, la vision d'un Roi : actions et ambitions»    Mise au point : Les "attaques injustifiées" et les "assertions diffamatoires" de RSF ne passent pas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Monarque adresse un message au Sommet Action Climat
Publié dans Barlamane le 23 - 09 - 2019

L'Afrique doit être une priorité de l'action collective internationale en faveur de l'environnement, dont la dégradation constitue une menace que tous les pays du monde se doivent d'affronter conjointement, a souligné le Roi dans un message adressé au Sommet Action climat.
Dans un message adressé au Sommet Action climat, qui a ouvert ses travaux lundi au siège de l'ONU à New York, le Souverain a mis l'accent sur les efforts déployés par le Maroc en matière de lutte contre les changements climatiques et de sauvegarde de l'environnement, notamment en direction de l'Afrique, Continent qui "endure injustement l'impact du changement climatique".
Le Monarque a cité, à cet égard, le 1er Sommet Africain de l'Action, organisé à Marrakech, qui a enclenché une dynamique sans précèdent par l'opérationnalisation de deux Commissions "Climat" africaines du Bassin du Congo et de la Région du Sahel.
Outre la "Coalition pour un Accès à l'Energie Durable", formée conjointement avec l'Ethiopie au profit des pays les moins avancés, notamment en Afrique, le Maroc a lancé, avec ses pays frères du Continent, l'initiative pour l'Adaptation de l'Agriculture Africaine, a ajouté le Souverain dans ce message dont lecture a été donnée par la Princesse Lalla Hasnaa, Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement.
Après avoir souligné l'engagement du Maroc à réduire ses émissions de Gaz à effet de serre et à revoir à la hausse ses ambitions en matière d'énergies renouvelables, le Roi a mis l'accent sur l'initiative "African Youth Climate Hub", qui a été créée par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement avec ses partenaires pour mettre en valeur le leadership et l'innovation et souligner le rôle positif de la jeunesse africaine dans ce domaine.
Dans ce cadre, le Souverain a lancé un appel pour "un soutien appuyé et effectif" au premier "Sommet pour la jeunesse Climat", qui incite à l'optimisme. "Etablir une solidarité internationale effective ; trouver des financements pérennes ; opérer un transfert qualitatif de technologie et de savoir-faire, tels sont les impératifs qui doivent nous guider pour que nous soyons à la hauteur de cette noble ambition climatique", a dit Sa Majesté le Roi.
Ci-dessous le message royal intégral :
"Louange à Dieu, Prière et salut sur le Prophète, Sa famille et Ses compagnons.
Monsieur le Secrétaire Général ;
Excellences ;
Nous rendons un vibrant hommage à Monsieur Antonio Guterres pour l'initiative qu'il a prise d'organiser cet important Sommet.
Assurément, la dégradation de notre environnement est un fait avéré. Il constitue ainsi une menace que nous nous devons d'affronter conjointement.
Pour sa part, le Royaume du Maroc, pays faiblement émetteur de gaz à effet de serre, s'est engagé, au titre de sa Contribution Nationale Déterminée (NDC), à réduire ses émissions de Gaz à effet de serre en 2030 de 42%.
Mieux encore, il a d'ores et déjà lancé un processus inclusif et exhaustif pour pouvoir dépasser ce seuil.
En novembre dernier, Mon pays a décidé de revoir à la hausse ses ambitions en matière d'énergies renouvelables, de manière à atteindre, à l'horizon 2030, 52% de la production nationale d'énergie électrique.
Mesdames et Messieurs,
L'Afrique, qui endure injustement l'impact du changement climatique, doit être une priorité de notre action collective. Ainsi, le 1er Sommet Africain de l'Action, organisé à Marrakech, a enclenché une dynamique sans précèdent, par l'opérationnalisation de deux Commissions "Climat" africaines du Bassin du Congo et de la Région du Sahel.
Outre la "Coalition pour un Accès à l'Energie Durable", formé conjointement avec l'Ethiopie au profit des pays les moins avancés, notamment en Afrique, le Maroc a lancé, avec ses pays frères du Continent, l'initiative pour l'Adaptation de l'Agriculture Africaine (triple A).
Mesdames et Messieurs,
La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement a créé, avec ses partenaires, the "African Youth Climate Hub", qui vise à mettre en valeur le leadership, l'innovation et à souligner le rôle positif de la jeunesse africaine en ce domaine.
A cet égard, le premier "Sommet pour la jeunesse Climat" incite à l'optimisme. Par conséquent nous devons y répondre favorablement par un soutien appuyé et effectif.
Etablir une solidarité internationale effective ; trouver des financements pérennes ; opérer un transfert qualitatif de technologie et de savoir-faire, tels sont les impératifs qui doivent nous guider pour que nous soyons à la hauteur de cette noble ambition climatique.
C'est là le sens de Notre engagement, pour le Maroc, pour l'Afrique et pour notre planète.
Wassalamou alaikoum warahmatoullahi wabarakatouh ".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.