Crise sanitaire : Vivo Energy Maroc offre une dotation en carburant aux véhicules médicalisés    91 nouveaux cas, 1275 cas cumulés ce mercredi à 18H, et 97 guérisons    Dr Souad Jamaï: «ce que le confinement a changé dans ma vie?»    Les Marocains bloqués à l'étranger sollicitent l'intervention du Roi    Les confessions de Benatia sur son passage à l'AS Rome    La culture, un réconfort en crise en période d'anxiété    La controverse fait rage entre les écoles privées et les parents d'élèves    L'Espagne retrouve l'espoir dans la gestion de la pandémie    Aicha Lablak: «La priorité aux questions en liaison avec l'état d'urgence sanitaire»    Coronavirus : Le Maroc prélève 3 milliards de dollars de sa Ligne de précaution auprès du FMI    BVC: les sociétés du Masi devraient verser près de 19,3 MMDH de dividendes    Fort impact sur les Marocains résidant en Espagne    A l'heure de la pandémie, la Pologne adopte le vote par correspondance…    Le Wisconsin vote en pleine pandémie    Un concours à distance pour dénicher les jeunes talents de Taroudant et Tata    Recherche Covid-19 : Les pays les plus actifs selon le Coronavirus Research Index    Coronavirus : 83% des entreprises en arrêt total de travail selon une étude    Coronavirus : Autoroutes du Maroc applique les dernières recommandations    Avis Locafinance : une flotte de véhicules à disposition du personnel soignant    Confinement : l'Institut du monde arabe se virtualise et lance #LImaALaMaison    Grâce à la campagne : 24 élèves du douar Islane bénéficient de tablettes numériques    La récession de l'économie mondiale anticipée par Coface    Ahmed Ghazali : «Nous anticipons un réel effondrement des indicateurs d'activité»    Mobilité, logements et restauration assurés : Une chaîne de solidarité au profit du corps médical de Marrakech    En collaboration avec GE Healthcare : Ford produira 50.000 ventilateurs respiratoires dans son usine du Michigan    Une œuvre conçue en plein confinement : «Guelssou feddar», un nouveau single de la chanteuse Bouchra    Remaniement partiel : El Firdaouss nommé ministre de la Culture, Amzazi porte-parole du gouvernement    Pour une application stricte de l'obligation du port du masque    L'engouement culturel à l'ère du confinement    Mesures exceptionnelles pour le bon déroulement des travaux de la session parlementaire    Session du printemps : Les parlementaires en mode crise    Driss Lachguar : La grâce Royale est hautement noble et humaine    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    Le Premier secrétaire à la Fondation Fkih Titouani    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    City n'aura pas recours au chômage partiel    Youssef El Arabi : Le plus important est de rester à la maison pour empêcher la transmission du virus    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    Confiné en famille, Michel Drucker se rend utile    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire de la LDC    Coronavirus : la France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Football : Les clubs marocains dans le flou total    Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique    Grâce Royale au profit de 5.654 détenus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Aux camps de Tindouf, des manifestations de colère après des soupçons de «complicité» dans l'évasion de dangereux prisonniers
Publié dans Barlamane le 24 - 02 - 2020

La polémique ne cesse d'enfler dans les camps de Tindouf, aux confins des frontières de l'Algérie, après que des membres du polisario eurent exfiltré des criminels condamnés à la perpétuité dans l'assassinat d'un citoyen sahraoui en 2005.
Pas d'immunité pour les principaux suspects du meurtre d'un citoyen sahraoui, assassiné en 2005, affirme sa famille. Le scandale provoqué par leur exfiltration a ébranlé les camps de Tindouf alors que la famille de la victime redoute qu'ils soient liés à des membres de la haute hiérarchie du front séparatiste. Plusieurs éléments semblent corroborer cette hypothèse, alors que les proches de la victime, qui protestent, parlent d'un projet de fuite menée par des membres du polisario.
Selon Algeria Times, ces fuites orchestrées interviennent alors que le polisario est déchiré par des violences entre clans, et pendant que le front est miné par une crise politique profonde liée au maintien au pouvoir d'une faction de plus en plus contestée.
L'évasion de ces détenus de la prison a été permise grâce à une «complicité» parmi le haut-commandement du polisario, a estimé la famille de la victime. La question de la sécurité reste brûlante dans les camps, après des mutineries dans les forces armées, une série de contestations, et, dernièrement, plusieurs affrontements.
Par ailleurs des mesures ont été prises pour protéger les six secteurs militaires du polisario, en coordination avec l'état-major stationné à Rabouni, près de Tindouf et pourempêcher les manifestants qui multiplient leurs actions d'y accéder.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.