Bombardier affiche une perte de 223 millions de dollars US    Météo France: 45 départements placés en vigilance orange canicule    DIAPO-Relance et emploi: La CGEM, le GPBM et l'Etat signent le pacte    Un pays au bord de la faillite économique    Foot féminin: Le contrat d'objectifs signé    Droits et libertés: Le plaidoyer du CNDH    L'état d'urgence court jusqu'au 10 septembre    France: fin de la prise d'otage dans une banque (intérieur)    Rentrée scolaire au Maroc : un bon début de visibilité    La Fondation Ali Zaoua lance le 1er Festival HipHop on-line    Coronavirus : 1.144 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 29.644 cas cumulés jeudi 6 août, à 18 heures    Relance touristique : Le détail du contrat-programme 2020-2022    Etat d'urgence sanitaire : le Maroc joue les prolongations    Le directeur régional de la chambre de commerce de Rabat-Salé-kénitra limogé    Tour de Pologne : L'état de Jakobsen stabilisé, coureur placé dans le coma    Quelle carrure économique pour le football national ?    Saaid Amzazi : Le concours commun d'accès aux Facultés de médecine vise à assurer l'égalité des chances    Le Raja continue sa pression sur le WAC    Une édition virtuelle : Festival International Maroc des Contes    Guéri du Covid, Placido Domingo nie de nouveau tout harcèlement    Le CCM prolonge les délais pour le dépôt des demandes de soutien    Le patrimoine financier des ménages s'élève à 833 MMDH à fin 2019    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    La convention contre les pires formes de travail des enfants enfin ratifiée    Une rentrée des classes sous le signe de l'incertitude    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen au sujet du détournement de l'aide humanitaire par le Polisario et l'Algérie    Covid-19 : le Ministère mise sur le suivi à domicile pour décharger l'hôpital    Liban: Envoi d'une aide médicale et humanitaire d'urgence sur hautes instructions Royales    US Round Up du jeudi 6 août – Eric M. Garcetti, Kodak, Jerry Falwell Jr., Alyssa Milano, Mississippi    Le Raja se rapproche du fauteuil de leader    Lions de l'Atlas    Soutien aux projets cinémato-graphiques : Le CCM prolonge les délais pour le dépôt des demandes    Cheb Kader revient avec 3 nouvelles chansons en septembre 2020    Trump a adressé une lettre personnelle au roi Mohammed VI    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination! (3e partie)    Un acquis professionnel et une somme d'enseignements et de bonnes pratiques    Hydrogène : Comment le Maroc peut devenir le premier fournisseur de l'Union Européenne ?    Maroc: baisse du flux des IDE à fin juin 2020    Explosions à Beyrouth: le dernier bilan    Football: L'AS Rome reste propriété américaine    Ritz-Carlton Hotel confirme le maintien de ses projets au Maroc    Hit Radio: Momo Morning Show reprendra en septembre    Après la blessure de Mbappé, nouveau coup dur pour le PSG    Explosions à Beyrouth: Une Marocaine blessée    Message de condoléances de S.M le Roi au Président libanais    Nadal dit non à l'US Open et au calendrier infernal    La Libye cible de folies hégémoniques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coronavirus : nouveau paquet européen d'assistance pour soutenir les groupes vulnérables en Afrique du Nord
Publié dans Barlamane le 03 - 07 - 2020

L'Union européenne – à travers son Fonds fiduciaire d'urgence pour l'Afrique (EUTF) – a adopté un nouveau paquet d'assistance pour protéger les migrants, soutenir les communautés locales et répondre au défis du COVID-19 en Afrique du Nord . Ce paquet comprend 80 millions d'euros de nouveaux fonds ainsi que 30 millions d'euros réaffectés à des actions non contractuelles au titre du fonds fiduciaire de l'UE.
Le nouveau financement déclaré par le EUTF renforcera également la capacité de réponse immédiate, renforcera les systèmes et services de santé dans les pays partenaires d'Afrique du Nord, atténuera l'impact socio-économique de la crise, ainsi que permettre la poursuite des actions visant à protéger les réfugiés et les migrants et à stabiliser les communautés locales.
La Libye reste le plus grand bénéficiaire du volet Afrique du Nord du Fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique, avec 455 millions d'euros de programmes, la majorité allant à la protection des migrants et des réfugiés et à la stabilisation communautaire, parallèlement aux actions de gestion des frontières.
Dans le cadre de l'approche globale et du soutien de l'UE en matière de migration en Libye, trois nouveaux programmes adoptés aujourd'hui amélioreront la résilience des Libyens et des migrants face aux défis sanitaires liés à la pandémie de coronavirus:
Un programme de protection de 30,2 millions d'euros fournira des services de protection aux migrants et aux groupes vulnérables, tels qu'une assistance sanitaire pour traiter la tuberculose, des articles non alimentaires, une aide d'urgence en espèces et des évacuations d'urgence en dehors de la Libye (lorsque les restrictions de voyage seront levées);
Un programme COVID-19 spécifique de 20 millions d'euros renforcera la réponse immédiate au virus, y compris l'équipement de protection individuelle et la formation du personnel de santé; le renforcement des capacités des laboratoires et la réponse aux soins intensifs. Il renforcera également le système et les services de santé du pays à moyen terme;
Un programme de stabilisation communautaire de 25 millions d'euros pour continuer d'améliorer les conditions de vie dans les municipalités libyennes, en particulier dans le Sud, en améliorant l'accès aux services de base et sociaux.
Afin de financer ces nouvelles actions essentielles, 30 millions d'euros ont été réaffectés des programmes existants de gestion des frontières en Libye, qui s'élèveront désormais à 57,2 millions d'euros. Alors que la gestion des frontières en Libye reste une priorité pour continuer à sauver des vies en mer, la réaffectation des fonds reflète la nécessité d'adapter les actions existantes à l'évolution de la situation en matière de sécurité sur le terrain. Le programme révisé de gestion des frontières renforcera les capacités de la Garde côtière libyenne et de la sécurité portuaire en matière d'activités de recherche et de sauvetage et de prévention du trafic de migrants, soutiendra l'entretien des bateaux, dispensera une formation complémentaire et appuiera la création du Centre libyen de coordination du sauvetage maritime.
En Tunisie, deux nouveaux programmes renforceront le soutien aux migrants et aux groupes les plus vulnérables, qui peuvent être particulièrement touchés par la crise actuelle:
Un programme de gouvernance et de protection de 9,3 millions d'euros pour fournir des services de protection aux migrants vulnérables, améliorer l'accès aux services de santé et continuer de soutenir la gouvernance des migrations et le service dirigé par la Tunisie pour la réintégration des rapatriés hébergé par l'Office des Tunisiens à l'étranger »(OTE);
Un programme de mobilité des compétences de 5 millions d'euros s'appuyant sur deux accords de mobilité bilatéraux entre la France et la Tunisie pour les jeunes professionnels et les saisonniers, basés sur le principe de la mobilité circulaire et permettant aux travailleurs d'acquérir les compétences nécessaires dans le pays d'origine
Un nouveau programme d'intervention d'urgence rapide COVID-19 de 10 millions d'euros a également été adopté pour aider les populations les plus vulnérables d'Afrique du Nord à répondre à leurs besoins d'urgence ainsi qu'aux conséquences sociales et économiques de la crise afin de contribuer aux efforts nationaux déjà en place.
Un programme régional de protection des enfants de 3,7 millions d'euros, axé sur la Libye et l'Égypte, a été adopté pour améliorer la protection et élargir l'accès à des solutions durables pour les enfants et les jeunes non accompagnés et séparés le long de la route de la Méditerranée centrale.
6,5 millions d'euros ont également été adoptés pour financer une facilité de coopération technique afin d'assurer un suivi et des évaluations efficaces de toutes les actions mises en œuvre dans le cadre du volet Afrique du Nord du Fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique.
Le Fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique a été créé en 2015 pour lutter contre les causes profondes de l'instabilité, des déplacements forcés et des migrations irrégulières et pour contribuer à une meilleure gestion des migrations. Le Fonds d'affectation spéciale couvre trois fenêtres: le Sahel et le lac Tchad, la corne de l'Afrique et le nord de l'Afrique.
Le programme d'aide d'aujourd'hui porte à près de 888 millions d'euros le financement total mobilisé via le guichet Afrique du Nord du Fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique depuis son lancement en 2015. Le nouveau financement a été approuvé par le comité opérationnel du Fonds fiduciaire, qui rassemble la Commission européenne, les États membres de l'UE, le Royaume-Uni, la Norvège et la Suisse. Les observateurs du Comité opérationnel comprennent des pays partenaires tels que l'Algérie, l'Égypte, la Libye, le Maroc et la Tunisie ainsi que des membres du Parlement européen.
Le Fonds d'affectation spéciale réoriente également les interventions en cours dans des secteurs clés en Libye afin d'atténuer les retombées de la pandémie de coronavirus. La réaffectation des actions existantes en Libye a permis aux partenaires de mise en œuvre de fournir des équipements de protection individuelle, des kits d'hygiène, une formation au personnel médical ainsi que des campagnes de sensibilisation pour prévenir la propagation du virus parmi les groupes vulnérables.
Les institutions de l'UE, les États membres de l'UE et d'autres donateurs ont jusqu'à présent alloué des ressources s'élevant à 5 milliards d'euros au fonds fiduciaire de l'UE.
Avec l'adoption d'aujourd'hui, le Fonds fiduciaire de l'Union européenne finance désormais 246 programmes totalisant près de 4,8 milliards d'euros. Le financement est réparti entre trois régions comme suit: Sahel / Lac Tchad, 2 milliards d'euros (104 programmes); Corne de l'Afrique, 1,79 milliard d'euros (99 programmes); Afrique du Nord, 888 millions d'euros (39 programmes).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.