Officiel: un pass vaccinal « provisoire » dès la première dose    La RAM reprend ses vols à destination du Canada dès le 29 octobre    Le Maroc autorise les vols exceptionnels vers le Royaume-Uni    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 22 octobre 2021 à 16H00    Sahara Marocain: Alger doit prendre part aux tables rondes, tranche l'ONU    Chambre des représentants : séance plénière le 25 octobre consacrée aux questions orales    Rendez-vous de L'Opinion : A bâtons rompus avec Habboub Cherkaoui (Vidéo)    Botola Pro D1 / WAC-OCS (1-0) : Le Wydad vainqueur en fin du match!    Amical : L'Espagne bat le Maroc en match de préparation à la CAN féminine    Zoom: La guerre du football    Moscou dément tout «refroidissement» dans les relations avec Rabat    Sahara : Le Qatar réitère son soutien à la souveraineté marocaine    Gouvernement régional andalou : « Le Maroc, un partenaire privilégié de l'Espagne »    Vaccination : Les personnes souffrant d'allergies peuvent recevoir un certificat de contre-indication    Selon le rapport "perspectives économiques régionales", du FMI, la reprise post-covid va se renforcer au Maroc    Faut-il continuer à s'endetter ?    Deuxième édition du Global Women Summit à Dakhla    Les députés obligés de présenter le pass vaccinal pour accéder au Parlement dès lundi    Le Maroc agit pour la stabilité politique en Libye    Région. L'investissement au cœur des actions du CRI Marrakech-Safi    Le Maroc d'aujourd'hui n'est pas le Maroc d'hier    Elections 2021: Dépôt des comptes des campagnes électorales dans un délai de 60 jours à compter de la date de l'annonce officielle des résultats    Economie verte : Un nouveau chapitre s'écrit    Tanger-Tétouan-Al Hoceima en quête de nouvelles opportunités d'investissement    Préparatifs de la journée africaine des droits d'auteur : La musique hassanie comme choix du BMDA    Reprise des vols vers le Canada en provenance du Maroc dès le 29 octobre    Trafic international de drogue : Interpellation de 4 individus à Errachidia    Université dans les prisons: La 9ème édition lancée à Salé    INDH : Remise de bus scolaires à Taza    Suite à la suspension des vols avec le Royaume-Uni : L'ONMT déploie sa task force sur le World Travel Market    Nigéria : 30 élèves enlevés libérés    France : Le complotiste Rémy Daillet en garde à vue pour projets de coups d'état et d'attentats    Ivan Rioufol : «Le régime algérien s'est épargné l'introspection, il en vient à voir la France comme un pays conquis»    Etats-Unis- Maroc : Inauguration d'une tour de descente en rappel en faveur des Forces Spéciales de la Marine Royale    [ Interview exclusive ] A bâtons rompus avec le patron du BCIJ    Sommet Afrique-France: Ne surtout pas mourir de honte    Rencontre de la Fondation Brensthurst-Oppenheimer avec «Bayt Dakira» à Essaouira : une symbiose spatio-temporelle    Don Bigg clash cash les rappeurs algériens    Célébration : La symbolique culturelle des fêtes religieuses    Philosophie : Alexandre Koyré, du monde clos à l'univers infini    Foulane Bouhssine lance son titre religieux «Habib Allah»    Saison 2021-2022 de Medi1TV : Une nouvelle programmation qui répond largement aux attentes du grand public    Mondial biennal : la FIFA convoque un sommet le 20 décembre    Succès de l'exposition artistique dédiée à Eugène Delacroix à Rabat    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Désarmement nucléaire : Biden veut prolonger de cinq ans le traité de désarmement New Start avec Moscou
Publié dans Barlamane le 22 - 01 - 2021

Joe Biden a proposé jeudi de prolonger de cinq ans le traité-clé de désarmement nucléaire New Start entre Washington et Moscou, qui expire début février et que Donald Trump n'avait pas réussi à reconduire, tout en affichant sa fermeté face aux «actes antagonistes» de la Russie.
«Les États-Unis entendent aboutir à une prolongation de cinq ans de New Start, comme le permet le traité», a déclaré la porte-parole de la Maison-Blanche Jen Psaki lors d'une conférence de presse au lendemain de l'entrée en fonctions du démocrate.
«Le président a toujours dit clairement que le traité New Start était dans l'intérêt de la sécurité nationale des États-Unis, et une telle extension est encore plus nécessaire quand les relations avec la Russie sont tendues comme maintenant», a-t-elle estimé.
Pour montrer qu'il ne s'agit pas d'un chèque en blanc, le président Biden a parallèlement demandé aux services de renseignement américains «un examen global» de la récente cyberattaque géante imputée aux Russes, d'éventuelles «ingérences» dans les dernières élections américaines et de «l'utilisation d'armes chimiques contre le leader de l'opposition Alexeï Navalny», a précisé Jen Psaki.
Cette analyse doit aussi concerner les informations, minimisées par l'ex-président républicain, selon lesquelles la Russie aurait payé des «primes» à des talibans pour tuer des soldats américains.
«Tout en travaillant avec la Russie pour défendre les intérêts américains» en matière de contrôle des armements, «nous travaillons aussi à tenir la Russie pour responsable de ses actes antagonistes et irréfléchis», a plaidé Jen Psaki.
Avant même de prêter serment, Joe Biden et son équipe avaient haussé le ton avec Moscou, désireux de rompre avec l'ambivalence de l'administration Trump, tiraillée entre une certaine fermeté et la volonté du milliardaire de se rapprocher du président russe Vladimir Poutine.
Critiques de l'ex-négociateur
Dès l'arrestation d'Alexeï Navalny dimanche dans la capitale russe, Jake Sullivan, qui n'était alors que le futur conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, avait appelé à sa libération «immédiate», qualifiant les «attaques» contre l'opposant d'«affront au peuple russe».
Et en décembre, le vainqueur de la présidentielle américaine s'était attiré les foudres des autorités russes pour avoir promis des représailles suite à la gigantesque cyberattaque qui a visé la première puissance mondiale des mois durant — elle aussi minimisée par Donald Trump.
Malgré ces tensions, la proposition sur New Start devrait être accueillie favorablement par Vladimir Poutine, qui s'était lui aussi dit favorable à une extension de cinq ans.
L'administration Trump n'avait, elle, accepté qu'une prolongation conditionnelle d'un an, le temps de négocier un accord plus global, mais les pourparlers avec Moscou n'avaient pas abouti.
Ce traité, le dernier accord du genre entre les deux anciens rivaux de la Guerre froide, limite les arsenaux des deux puissances nucléaires à un maximum de 1550 ogives déployées chacun, soit une réduction de près de 30 % par rapport à la limite précédente fixée en 2002. Il limite aussi le nombre de lanceurs et bombardiers lourds à 800, ce qui reste suffisant pour détruire la Terre plusieurs fois.
Le négociateur américain sous l'administration Trump, Marshall Billingslea, a immédiatement critiqué la position de la Maison-Blanche.
«Il n'aura fallu que 24 heures à l'équipe Biden pour gâcher le rapport de forces favorable que nous avions avec la Russie», a-t-il tweeté. «Nous n'obtenons rien en échange de la prolongation», a-t-il déploré.
Les atermoiements de l'ex-gouvernement républicain avaient toutefois été dénoncés par les démocrates et de nombreux experts en armement. D'autant que Washington s'était déjà retiré avec fracas ces trois dernières années de l'accord sur le nucléaire iranien et du traité «Ciel Ouvert» de surveillance aérienne, tout en dénonçant l'important traité de désarmement russo-américain sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (INF).
Plusieurs spécialistes ont salué la nouvelle position américaine.
«Excellente nouvelle. New Start profite aux États-Unis, à la Russie et au monde», a tweeté Vipin Narang, professeur au Massachusetts Institute of Technology. «Ses seuls détracteurs sont ceux qui veulent une course aux armements sans limites.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.