Covid-19: Le CNDH lance un appel pour une adhésion « responsable » à la campagne de vaccination    RAM : Reprise des vols directs avec Miami, Doha et Montréal    Le chef du gouvernement représente SM le Roi    Une Allemande de l'EI écope de dix ans de prison    La Barbade quitte la Couronne britannique et élit sa présidente    Trois clubs marocains au lieu de quatre dans le périple africain    36ème championnat arabe : Le Raja d'Agadir bat les Algériens de la JS Saoura (22-20)    «Je suis en cours d'essai avec le Wydad Athletic Club»    Liga : le Real toujours roi du clasico à Barcelone    Le Sahara était, reste et demeurera marocain, le conflit autour n'est que « superfétatoire »    Campagne nationale de sensibilisation sur le dépistage    «Chatarra» de retour sur les planches    L'Ensemble El Akademia se produira sur la place Hassan II de Dakhla    Tétouan accueille le 14è Forum international de Bande dessinée    Pegasus : avant le procès, les écrans de fumée de l'Humanité    Sahara marocain. L'Algérie démasquée à nouveau par l'ONU    Infrastructures : Casablanca se dote de nouvelles toilettes publiques    Israël lève l'avertissement concernant les voyages au Maroc    Armement : Le 1er porte-avions indien poursuit ses essais en mer    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 25 octobre 2021 à 16H00    Intempéries : Des morts en Algérie et Tunisie suite à de violentes inondations    Yémen: 105 rebelles Houthis tués lors des dernières 24 heures    Sahara : Alger rejoue la carte des dinosaures du lobbyisme américain    L'Opinion : Au Maroc, gouverner c'est aussi recevoir    Melilia : Les autorités marocaines déjouent une tentative de migration massive    Israël annule l'avertissement de voyage pour le Maroc    La prolongation de l'état d'urgence sanitaire au menu du prochain Conseil du gouvernement    Renault et Mathieu Lehanneur réinventent la 4L    Sahara : Depuis le Kenya, Mokhtar Ghambou dénonce l'ingérence d'Alger    Scrutins 2021... UN TOURNANT !    Maroc: contre le passe sanitaire, des dizaines de personnes ont défilé à Rabat    Soudan : Emmanuel Macron condamne le coup d'Etat et appelle «au respect de l'intégrité du premier ministre»    Aviation : Boeing voit grand pour l'Afrique    Dr Saïd Guemra : « Il n'y a aucun sens à venir taxer les Marocains au nom de l'efficacité énergétique »    EasyJet et TUI assureront des vols de rapatriement du Maroc vers le Royaume-Uni    Lydec dans les « Top Performers RSE » et dans le Top 5 des « Best Emerging Market Performers » de Vigeo Eiris    ACNOM : Kamal Lahlou récompensé pour l'ensemble de son œuvre au service du sport    Covid-19 : Le Maroc reçoit ce mardi 850.000 doses du vaccin Pfizer    Je vous emmène sur le terrain...    Coup d'Etat au Soudan : le premier ministre détenu par des forces armées    Interview avec Fatima Abouali : Les cas de dopage en baisse au Maroc    Kenya : Une expositions aux couleurs du Maroc    Site officiel de la HACA : L'amazigh y est désormais aussi    Deux événements en Arabie Saoudite dédiés au climat : Le chef du gouvernement représente le Souverain    Riad d'Ibn-Khaldoun à Fès : Une Fake news selon Mehdi Bensaïd    Eliminatoires du Mondial 2022 : Le Liberia reçoit la Centrafrique et le Nigeria à Tanger    AFRIMA Awards 2021 : 11 marocains parmi les nominés    Préparatifs de la journée africaine des droits d'auteur : La musique hassanie comme choix du BMDA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Alger désemparée face la décision de l'Union africaine d'accueillir Israël comme observateur
Publié dans Barlamane le 26 - 07 - 2021

Alger a condamné dimanche la décision de l'Union africaine (UA) d'accorder à Israël le statut d'observateur à l'organisation panafricaine.
«Prise sans le bénéfice de larges consultations préalables avec tous les Etats membres, cette décision n'a ni la vocation, ni la capacité de légitimer des pratiques et comportements dudit nouvel observateur qui sont totalement incompatibles avec les valeurs, principes et objectifs consacrés dans l'acte constitutif de l'Union africaine», a estimé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué, sans jamais citer le nom d'Israël.
«La récente décision du président de la Commission de l'Union Africaine (UA), d'accueillir un nouvel observateur qui relève de ses prérogatives administratives n'est pas de nature à altérer le soutien constant et actif de l'organisation continentale à la juste cause palestinienne», souligne le communiqué relayé par l'agence officielle APS.
«Les modes de fonctionnement de l'Union africaine ne permettent aucune possibilité pour les 87 Etats observateurs extra-Africains d'influencer les positions de l'Organisation continentale, dont la détermination est la compétence exclusive de ses Etats membres», insiste le ministère algérien qui déplore une «agitation médiatique autour de ce qui relève plus du "non-évènement"».
Israël a obtenu jeudi le statut d'observateur à l'UA, qu'il réclamait depuis des années, une victoire diplomatique pour l'Etat hébreu.
Israël, qui entretient des relations avec 46 pays africains, avait ce statut d'observateur au sein de l'Organisation de l'unité africaine (OUA) jusqu'à sa transformation en Union africaine en 2002.
La Palestine bénéficie déjà de ce statut d'observateur à l'UA, où elle compte d'importants soutiens, notamment dans le conflit israélo-palestinien.
Depuis son indépendance, l'Algérie a pris fait et cause pour « le droit des peuples à l'autodétermination », en particulier celui des Palestiniens, dont elle est un des soutiens historiques.
Elle n'entretient pas de relations diplomatiques avec «l'entité sioniste» (Israël: ndlr).
La récente reprise des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, accompagnée d'une reconnaissance américaine de la souveraineté marocaine sur le Sahara, est critiquée par l'Algérie qui a dénoncé, dans une envolée complotiste, des «manœuvres étrangères» visant à la déstabiliser.
Une nouvelle illustration de la sensibilité du sujet en Algérie est venue des Jeux olympiques de Tokyo en cours, où le judoka algérien Fethi Nourine a déclaré forfait pour ne pas avoir à affronter un adversaire israélien, en excipant de son soutien à «la cause palestinienne».
Nourine a été suspendu par la Fédération internationale de judo (IJF) et son accréditation lui a été retirée. L'affaire, très commentée sur les réseaux sociaux, a déclenché des débats passionnés.
Si beaucoup d'internautes ont applaudi le «courage» du judoka algérien, d'autres en revanche auraient préféré que Nourine affronte l'Israélien Tohar Butbul afin de le battre.
«Le judoka algérien avait le devoir de combattre l'Israélien, le vaincre et ainsi défendre ses couleurs nationales et remporter une victoire pour l'Algérie et pour la Palestine. En quoi son retrait est-il bénéfique pour la cause palestinienne ?», s'est interrogé le quotidien arabophone El Fadjr.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.