الحكومة تقرر إلغاء إلزامية اختبار PCR للدخول إلى المغرب    A Buffalo, Biden dénonce « le poison » du suprémacisme blanc    Le roi félicite le nouveau président somalien    Covid-19: Annulation de la condition du test PCR pour accéder au territoire national    Interpellation du suspect impliqué dans le vol sous la menace de l'arme blanche d'une agence bancaire à Casablanca    Après 2 ans d'absence, le festival Jazzablanca fait peau neuve à Anfa Park    Alerte météo: il va faire chaud dans plusieurs villes du Maroc    Dacia Maroc dévoile la Sandero Streetway Artway    Officialisation de l'amazigh: l'IRCAM et la Chambre des conseillers s'associent    Toyota affiche un bénéfice record de 36% en 2021    Les Palestiniens attachés à l'espoir légitime d'instaurer un Etat indépendant    Le Hassania d'Agadir et l'Olympic de Safi se neutralisent    L'équipe nationale marocaine B remporte 9 médailles, dont une en or    L'Espagnole Nuria Parrizas Diaz en huitièmes de finale    Tournée de DYnamic et DJ Snoop au Maroc    Jihane Bougrine chante « Rahat El Bal »    Cinéma d'animation : quels rôles pour les pouvoirs publics ?    Zapatero soutient Pedro Sachez et appuie la position de son pays sur le Sahara marocain    Le ministre gambien des Affaires étrangères réaffirme le soutien ferme de son pays à la marocanité du Sahara    Les relations avec le Maroc sont « absolument importantes et stratégiques », affirme Grande-Marlaska    France : Elisabeth Borne à la tête de Matignon    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 17 mai 2022 à 15H00    L'hypertension artérielle, une maladie mortelle et silencieuse    Police efficace et citoyenne    Le legs abrahamique au cœur de l'unité et de la modernité de notre société    Les retenues des barrages à usage agricole enregistrent un déficit de 2 milliards de m3    New-York : le Maroc prend part au Forum d'examen des migrations internationales    Les députés européens interpellés sur les violations systématiques des droits humains dans les camps de Tindouf    Réouverture des frontières de Ceuta et Melilla dans la joie après plus de 2 ans de fermeture    L'Académie du Maroc lance officiellement sa Chaire des littératures et des arts africains    Marrakech / "Reg'Art Surréel" : Une invitation à réfléchir sur la complexité de la réalité    Rabat : Hommage à feue Haja Hamdaouia le 28 mai, au Théâtre National Mohammed V    Les recettes touristiques en hausse de 80% à fin mars    Environ 800.000 agriculteurs inscrits à la sécurité sociale (M. Sadiki)    Finales de la CAF et de la Ligue des Champions : La Confédération confirme officiellement les dates, les horaires et les stades d'accueil    Meeting international Mohammed VI: Rendez-vous du gotha mondial de l'athlétisme    Manchester United : Marco Van Basten suggère à Erik Ten Hag de signer Hakim Ziyech    17e anniversaire de l'INDH : la phase III vise l'inclusion des jeunes    Défense nationale : Nouvelles orientations pour relever les défis du 21ème siècle    Les dirigeants du Raja jettent l'éponge    L'OCP affiche une performance solide à T1 2022    Fez Smart Factory: Son rôle débattu à l'Université Euromed    On connaît (déjà) la date de l'Aïd al-Adha 2022 au Maroc    Justice pénale : Le Maroc à la première vice-présidence de la 31ème session de la CCPCJ    La météo pour ce mardi 17 mai 2022    Lions de l'Atlas : Hakim Ziyech aurait refusé de rencontrer Vahid Halilhodzic    Irak: plus de 2 000 personnes hospitalisées à la suite d'une tempête de poussière    Washington rétablit une présence militaire en Somalie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Alpinisme : Rachida Baibanou revient sur son grand exploit
Publié dans Barlamane le 06 - 05 - 2022

L'alpiniste marocaine et mondiale Bouchra Baibanou a réussi, il y a quelques jours, à gravir le mont de l'Annapurna dans l'Himalaya, qui compte parmi les plus difficiles au monde, et a hissé le drapeau national sur son sommet. Un exploit de taille qui vient garnir son palmarès impressionnant d'ascension des plus hauts sommets du monde.
Ce nouvel exploit de Bouchra Baibanou, qui a entamé sa carrière d'alpiniste en 2011, s'ajoute à son palmarès très honorable. Elle est la première Marocaine à gravir les Sept Sommets, le Kilimanjaro en Afrique (2011), l'Elbrouz en Europe (2012), l'Aconcagua en Amérique du Sud (2014), le Mont McKinley en Amérique du Nord (2014), les Pyramides Carstens en Espagne (2015), l'Everest en Asie (2017) et le Vinson en Antarctique (2018).
Sur sa récente aventure et les difficultés qu'elle a rencontrées avant d'atteindre le sommet du mont de l'Annapurna (8.091 m), une mission des plus ardues, l'aventurière et championne d'alpinisme marocaine répond dans un entretien à la MAP à ces questions :
1- Quels sont les sentiments que vous avez éprouvés en atteignant le sommet de l'Annapurna dans l'Himalaya ?
Je me suis sentie très fière de pouvoir hisser les couleurs nationales au-dessus du sommet et d'avoir réussi à honorer les femmes marocaines, arabes et musulmanes. En fait, je suis la première femme arabe à avoir réussi à conquérir ce sommet. Une myriade de sentiments qui m'ont poussé à donner le meilleur de moi-même et à résister à la fatigue et à plusieurs autres difficultés que j'ai rencontrées dans mon chemin vers ce mont, considéré parmi les plus difficiles au monde, alors que seulement quelques 300 personnes ont pu y gravir, en raison des grands dangers et accidents auxquels les alpinistes sont exposés lors de l'ascension.
2 – Comment avez-vous vécu ce nouveau challenge et quelles ont été les principales difficultés rencontrées ?
En effet, il y avait eu beaucoup de difficultés et de grands défis auxquels j'ai dû faire face notamment les pistes à emprunter frappés par de nombreuses avalanches. S'y ajoute une météo hostile et erratique. Des conditions qui ont rendu la mission encore plus difficile. Lors de la dernière journée avant d'atteindre le sommet, il m'a fallu 15 heures de marche avant d'arriver au but. Lors de la descente, une forte tempête de neige a causé de nombreux problèmes, alors que certains alpinistes qui tentaient de gravir la montagne se sont vu les doigts geler ou même se sont perdus. Dieu merci, j'ai réussi à redescendre en toute sécurité.
3 – Y a-t-il un plafond aux ambitions de Bouchra Baibanou, et d'où puise-t-elle son courage constant pour affronter de tels défis ?
Il n'y a pas de limites qui peuvent se tenir face à l'ambition d'une personne tant qu'elle a en ligne de mire un objectif précis. J'ai des ambitions pour développer les sports de montagne au Maroc et j'aspire à gravir d'autres sommets. De surcroît, j'essaye d'être un bon exemple pour les filles et de contribuer à l'avancement de leurs situations, tous domaines confondus. Je considère ma réussite comme un succès pour les Marocains en général et pour les femmes marocaines en particulier.
Le Wissam royal que le roi Mohammed VI a bien voulu m'accorder en 2015 constitue la plus grande motivation qui m'a poussée à donner le meilleur de moi-même et être à la hauteur des responsabilités. Les récentes félicitations que le souverain m'a adressées après mon exploit à l'Annapurna ont augmenté mon enthousiasme et ma détermination à réaliser d'autres exploits dans le domaine de l'alpinisme mais aussi dans celui du développement de la situation des filles marocaines.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.