Intérieur: vaste mouvement des agents d'autorité touchant 43% de l'effectif    La revue de presse du mercredi 17 août    Le ministère de l'Intérieur fait une annonce importante    Automobile : Le Maroc importe 1,1% de voitures espagnoles en 2021    Risques climatiques: la Banque mondiale soutient le Maroc    Energie renouvelable: Des Israéliens à l'assaut du marché marocain    Immobilier : l'offre et la demande sur les appartements se dynamisent    Tunisie: la nouvelle constitution adoptée à près de 95% des voix    Transfert de Ziyech: Man United fait une offre à Chelsea mais...    Universités marocaines : Grandes absentes du Classement de Shanghai    Incendie de forêt près de M'diq: les précisions du procureur du roi    Météo Maroc: temps assez chaud et rafales de vent ce mercredi    La police de proximité au centre du nouveau numéro de la revue de la Gendarmerie royale    Au moins 50 morts depuis juin au Nigeria    L'armée se retire du Mali après plus de neuf ans d'intervention    Dossier Spécial: Fête du Trône 2022    Géopolitique, l'humanité en « stand by », comment réinventer l'ordre mondial ?    En attendant fin novembre prochain...    Liverpool cale encore contre Crystal Palace    Programme PRIM : 5 projets en matière de migration sélectionnés dans l'Oriental    «La Marocanité du Sahara, une vérité incontestable, le plan d'autonomie, un choix stratégique»    La tribu Ouled Dlim réitère son engagement au processus de développement régional    Un film brésilien remporte le Léopard d'Or    La pièce « Al Majdoubia » de Sami Saâdallah remporte le Grand Prix    Le Maroc prépare son dossier de candidature    Abdallah Bouhamidi: Quand le vélo devient un moyen de mesure du degré de la civilisation    Le Maroc, un pays très dépendant du cash, selon une étude    Criminalité: opération coup de poing du pôle DGSN-DGST à Fès    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 16 Aout 2022    Jerada: trois morts par asphyxie au dioxyde de carbone dans un puits d'extraction de charbon    Casablanca / Film éducatif : « La dernière vague » décroche le Grand Prix    Khadija El Bidaouia rassure ses fans et garde espoir (VIDEO)    La Turquie annonce le départ de 5 navires supplémentaires de céréales ukrainiennes    20e édition de L'Boulevard : Le Tremplin du 23 au 25 septembre au R.U.C Casablanca    Lions de l'Atlas. Adil Ramzi: «Je contacterai Ziyech, une fois nommé adjoint de Regragui»    Ligue des champions de la CAF (Dames) : L'AS FAR exemptée des éliminatoires zonales en cours (Agadir)    Crise sino-américaine : Mise en garde US contre les manœuvres chinoises "irresponsables"    Football : le tirage au sort de la Botola Pro D1 et D2 le 19 août    Tournoi feu Ahmed Ntifi : L'Oriental accueille la 34ème édition    Revue de presse quotidienne de ce mardi 16 août 2022    Immigration clandestine: L'UE alloue 500 millions d'euros pour soutenir le Maroc    Le jury du Prix international Booker 2023 présidé par la Franco-marocaine Leïla Slimani    Festival des Marocains du Monde d'Imilchil : Forte participation de la diaspora marocaine    Kitesurf : La 7ème édition de «Dakhla Downwind Challenge» se poursuit jusqu'au 20 août    Dette intérieure : Un encours de 666,1 milliards de dirhams à fin juillet    HCP. 3 chômeurs sur 10 sont des jeunes    Afrique du Sud: Jacob Zuma bataille contre son renvoi en prison    Le Celtic pense toujours a Ryan Mmae    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



À Manama, Nasser Bourita prend part à un remake de la réunion tenue dans le désert du Néguev
Publié dans Barlamane le 26 - 06 - 2022

Des diplomates des Etats-Unis, d'Israël et de quatre pays arabes se réuniront lundi à Bahreïn, trois mois après une rencontre historique sur le sol israélien visant à renforcer leur coopération, ont indiqué dimanche des responsables israéliens.
Des responsables des Emirats arabes unis, de Bahreïn et du Maroc, qui ont normalisé leurs relations avec l'Etat hébreu en 2020,et de l'Egypte, premier pays arabe à avoir signé un traité de paix avec Israël en 1979, prendront part aux discussions qui se tiendront dans la capitale Manama.
En mars, les ministres des Affaires étrangères de ces quatre pays avaient tenu une rencontre inédite à Sde Boker, un kibboutz du désert du Néguev, dans le sud d'Israël, avec le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken. Les Emirats et Bahreïn ont été les premiers pays arabes du Golfe à normaliser publiquement leurs relations avec Israël en septembre 2020, sous l'impulsion de Donald Trump, alors président des Etats-Unis. Le Maroc leur a ensuite emboîté le pas.
Une réunion annuelle
Ces accords dits d'Abraham ont rompu avec des décennies de consensus arabe conditionnant l'établissement de relations avec Israël avec la résolution de la question palestinienne. Washington dit souhaiter que les pays réunis à Sde Boker se réunissent annuellement, et qu'ils soient rejoints par des représentants de l'Autorité palestinienne et de la Jordanie, liée à Israël par un traité de paix depuis 1994.
Ces rencontres visent à approfondir la coopération dans des domaines tels que l'eau, le tourisme, la santé et la sécurité alimentaire. Israël partage en outre avec plusieurs pays du Golfe une crainte vis-à-vis du programme nucléaire de l'Iran qui, malgré ses démentis, est soupçonné de chercher à se doter de l'arme atomique.
Le président iranien Ebrahim Raïssi a de son côté critiqué dimanche tout rapprochement entre des pays arabes et Israël, ennemi juré de la République islamique. «La normalisation des relations avec le régime sioniste (…) ne résoudra aucun problème dans la région mais l'aggravera», a-t-il mis en garde. Lors de la réunion en mars, Antony Blinken avait exprimé son soutien aux «accords d'Abraham», mais averti qu'ils ne pouvaient remplacer un processus de paix israélo-palestinien.
La réunion de lundi «représente une étape importante avant la visite attendue du président américain Joe Biden au Moyen-Orient», a affirmé le ministère israélien des Affaires étrangères dans un communiqué. Le président Biden doit se rendre du 13 au 16 juillet en Israël, en Cisjordanie occupée et en Arabie saoudite, où il arrivera sur un premier vol direct reliant l'Etat hébreu au royaume saoudien.
Ce sera son premier déplacement au Moyen-Orient en tant que président des Etats-Unis. Joe Biden a également prévu de participer à un sommet du Conseil de coopération du Golfe (GCC) — forum diplomatique réunissant plusieurs pays arabes de la région — en Arabie saoudite.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.