La Chambre des conseillers: adoption en commission d'un projet de loi édictant des mesures spécifiques à l'état d'urgence sanitaire    Séance plénière le 21 juillet consacrée à la politique générale du gouvernement au Parlement    Coronavirus : quel impact sur les congés    11.900 heures sur les ondes et 7.400 sur les chaînes télévisées de la SNRT    Le Wydad entame sa préparation collective à Agadir    Le prince Moulay El Hassan décroche son bac    Le Maroc va rouvrir ses mosquées dès le 15 juillet    Qui est Driss Isbayene, le nouvel ambassadeur du Maroc au Mali ?    Le Marocain Aziz Krir remporte le titre    Côte d'Ivoire : Drogba brigue le poste de président de la FIF    Meilleurcreditimmo.ma lance le premier programme de parrainage en ligne au Maroc    Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Plusieurs projets de développement adoptés    US Round Up du mardi 7 juillet – Keisha Lance Bottoms, Sebastián Athié, Novavax, New-York, OCDE    Hamza Mehimdate, un photographe émotionnel    Forte vague de chaleur mardi et mercredi dans plusieurs provinces marocaines    Casablanca: il a tout perdu à cause de l'incendie de sa chambre (VIDEO)    Mauritanie : l'ex-président convoqué devant une commission d'enquête    L'Égypte, la France, l'Allemagne et la Jordanie avertissent Israël contre ses projets d'expansion    Exposition collective « L'art pour l'espoir »    CGEM/PPS : rencontre autour du développement économique et social    L'actrice Aïcha Mahmah surprend ses fans (PHOTO)    Coronavirus : 186 nouveaux cas, 14.565 cas au total, mardi 7 juillet à 10h    La Chambre des représentants réagit au dernier rapport d'Amnesty    Loi de Finances rectificative : Vers un remake de 1990    Fermeture des frontières: le nombre de MRE ayant rejoint leurs pays de résidence    Coronavirus au Maroc: 186 cas supplémentaires, 14.565 au total    Etat d'urgence sanitaire: adoption d'un nouveau projet de loi    Les États-Unis n'accorderont pas de visas aux étudiants étrangers si les cours sont en ligne    Immigration clandestine: baisse des arrivées sur les côtes espagnoles    Nador: une cellule terroriste démantelée par le BCIJ    Adil Bouaouad en quête de « rédemption »    « Derb Mila » à Casablanca embelli par des fresques murales    Améliorations forcées    Ramid-Amnesty. Le grand dilemme du ministre des droits de l'Homme    1.107 cas de triche au bac détectés    Nicolas Bay interroge Bruxelles sur les détournements de l'aide humanitaire européenne    Observations sur le dernier rapport annuel du Conseil national des droits de l'Homme    Ennio Morricone, le Beethoven du western spaghetti    Plaidoyer pour une culture intégrée dans l'offre touristique au Maroc    La série "H" débarque sur Netflix    Contraction de l'économie nationale de 13,8% au deuxième trimestre sous l'effet de la Covid-19    France: Dupond-Moretti, nouveau ministre de la Justice    La CAF, la FIFA, l'OMS et la SGSA réunies pour discuter de lasécurité et dela sûreté en Afrique    Le cyclisme national reprend de plus belle après trois mois de suspension    Le PPS, l'Istiqlal et le PJD ont rehaussé le niveau de la solidarité    Abdelmajid Tebboun. Tout le monde doit s'excuser à l'Algérie    France: la composition du nouveau gouvernement attendue ce lundi    Idiotorial : L'ovalie a son virus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Université d'été de la CGEM : Les confidences d'Abdellatif Zaghnoun
Publié dans Challenge le 14 - 09 - 2019

Le directeur général du groupe CDG, Abdellatif Zaghnoun, a été l'un des invités du premier panel de la dernière journée de l'Université d'été de la CGEM ce 14 septembre à Casablanca. Dans son intervention, il a détaillé les chantiers sur lesquels son groupe se mobilise actuellement et a donné son analyse des enjeux qui attendent le Royaume.
« Le Maroc a besoin d'améliorer son taux de croissance. Nous devons rapidement faire cela pour pouvoir offrir de l'emploi à nos jeunes. Pour réussir son émergence, le Maroc doit opérer des transitions profondes », a-t-il déclaré. Pour lui, le Maroc doit adresser d'urgence quatre enjeux économiques pour réussir son développement économique. « D'abord, la transition territoriale par la mise en œuvre et la réussite de la régionalisation avancée. Le deuxième enjeu, c'est la transition industrielle. Cette transition doit s'opérer par une transformation de notre tissu industriel. Ensuite, il y a la transition numérique et digitale. Et le dernier point concerne tout ce qui est transition écologique et développement durable à travers des projets d'énergies renouvelables », a-t-il soutenu.
Pour être en phase avec ces nouveaux enjeux, la CDG, de son côté, a mis en place une nouvelle stratégie à l'horizon 2022, qui vise à apporter des réponses concrètes. « Dans le domaine de la mise en œuvre de la régionalisation avancée, nous sommes en train de préparer une offre globale intégrée. Cette offre va comprendre toutes les expertises et expériences accumulées par le groupe durant plusieurs années en matière d'ingénierie financière, de financement de PME, d'aménageur à travers notre filiale MEDZ et aussi dans le domaine du développement durable. Cette stratégie prend aussi en compte la transformation industrielle. Ce point est très important parce que le Maroc doit renouveler son outil de production », a confié Abdellatif Zaghnoun.
« Afin d'offrir une capacité maximale d'exécution à cette stratégie, nous avons opéré des changements profonds au sein du groupe avec la mise en place d'une branche d'investissement dont le rôle est d'investir dans des entreprises et des écosystèmes opérant dans les métiers mondiaux. A ce niveau, quatre initiatives ont été prises. D'abord, nous avons créé un fonds de 1,5 milliard de DH destiné à l'investissement dans les écosystèmes en vue de favoriser l'intégration du capital marocain à ces métiers mondiaux. Deuxième point, nous avons créé un fonds de 1 milliard de DH au profit des PME/PMI avec l'objectif de prendre des participations en fonds propres dans ces entreprises, surtout celles qui offrent un potentiel de croissance et qui méritent d'être accompagnées. La troisième initiative est en faveur des jeunes. Nous avons lancé un programme d'accompagnement des jeunes porteurs de projet en 2019 et nous avons mis en place tout un programme d'accompagnement des TPE, des startups. Pour réussir ce défi, nous allons nous faire accompagner par une entreprise internationale ayant accumulé des expériences dans l'accompagnement des startups. Et le quatrième point concerne le renforcement de nos actions dans le co-financement », a conclu Abdellatif Zaghnoun.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.