Classée 2ème destination dans le monde : La ville ocre dans le top 25 du TripAdvisor    Le nouvel album de Rihanna vaudra l'attente    Kim Kardashian et Kanye West au bord du divorce    Taylor Swift fait de nouveau un tabac    Coronavirus : 1.230 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 33.237 cas cumulés dimanche 9 août à 18 heures    Covid-19 / Maroc: Les guérisons augmentent nettement    Rentrée scolaire: le ministère réagit à des informations « erronées »    L'ANAPEC ouvre son agence universitaire à Casablanca : Elle est opérationnelle à partir du mois d'octobre    USA : Trump promulgue par décret un nouveau plan d'aide économique    Manchester City bourreau du Real de Zidane    Responsabilité et démission    Le Bayern et le Barça en quart !    Botola: Le Raja de Casablanca leader    Maroc Télécom a boosté les revenus des sociétés de bourse en 2019    De la nécessité des évolutions structurelles des écosystèmes et des chaînes de valeur    La Bourse de Casablanca en hausse    El Otmani: La situation épidémiologique connaît des évolutions inquiétantes    Au bord du naufrage!    La FIDHOP s'oppose au 3e mandat de Ouattara    «Les petits porteurs ont aussi soutenu le MASI»    Colombie: Arrestation de l'ancien président Alvaro Uribe    Coronavirus: 23 joueurs et membres du staff de l'Ittihad de Tanger testés positifs    Les femmes plus que les hommes?    Paraguay : Ronaldinho et son frère bientôt libérés    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination!    Beyrouth : l'initiative royale vue par un journaliste libanais    «De l'encre sur la marge» de M'barek Housni    Casablanca à l'heure de son premier festival de Hip-Hop «On-line»    France: Une explosion fait 8 blessés à Antibes    La terre a de nouveau tremblé en Algérie    Le nouveau khalife général de la famille tidjane Niass remercie le Roi Mohammed VI    212 Founders s'impose parmi les leaders en Afrique    Un dimanche chaud dans la majeure partie du Maroc    Météo : la saison des ouragans 2020 sera pire que prévu dans l'Atlantique    Liban Message plein d'émotion de Majda Roumi au milieu des décombres (Vidéo)    Laâyoune: les marins soumis aux tests de dépistage    Rabat: une nouvelle expo au Musée Mohammed VI    Marrakech: la DGSN met la main sur trois criminels    C1- Classement des buteurs: Lewandowski conforte son avance    Un matelas anti covid-19 pour Messi    La Botola a désormais un nouveau leader    Fonds d'investissement stratégique : le décret arrive au parlement    Explosions au Liban: Moulay Hicham et Cheikh El Kettani blessent les Libanais    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    Explosion de Beyrouth : L'aide humanitaire marocaine remise    Le philosophe Bernard Stiegler n'es plus (vidéo)    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen au sujet du détournement de l'aide humanitaire par le Polisario et l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





IFC accorde un prêt de 100 millions de dollars à la Région Casablanca-Settat
Publié dans Challenge le 23 - 01 - 2020

La région Casablanca-Settat décroche une enveloppe de 100 millions de dollars, sans garantie souveraine, auprès de l'IFC. Ce financement servira, entre autres, à financer les nouvelles lignes T3 et T4 du tramway de Casablanca.
C'est une première dans la région MENA. La Région Casablanca-Settat vient en effet de décrocher un financement de 100 millions de dollars (environ 1 milliard de DH), sans garantie souveraine, auprès de l'IFC (Société Financière Internationale-Groupe de la Banque mondiale). Ce prêt, qui est accompagné d'une assistance technique au profit de la région, servira notamment à financer des projets d'infrastructures régionales à fort impact.
Il s'agit du premier prêt commercial sans garantie souveraine à une région marocaine. Soulignons que le partenariat entre l'IFC et la Région Casablanca-Settat s'inscrit dans le cadre plus large du programme du Groupe de la Banque mondiale visant à conjuguer les instruments d'appui aux réformes de la Banque mondiale et les investissements de l'IFC pour soutenir le développement local et accompagner le processus de régionalisation avancée du Royaume du Maroc. Force est de noter aussi que ce financement représente le premier investissement de l'IFC dans un projet d'infrastructure porté par une région au Moyen-Orient et en Afrique.
Lire aussi: La CGEM et l'IFC s'allient en faveur de la dynamisation du secteur privé
Dans le détail, le prêt accordé par l'IFC sera utilisé par la Région Casablanca-Settat en partie pour financer sa contribution aux nouvelles lignes T3 et T4 du tramway de la ville de Casablanca. Soulignons que ce projet d'extension permettra d'ajouter 39 stations et 26 kilomètres supplémentaires au réseau du tramway et de réduire le temps de trajet d'environ 40%. De même, cette enveloppe permettra également à la région de financer la réalisation de plusieurs centaines de kilomètres de pistes et routes dans les communes rurales de la Région Casablanca-Settat, afin de relier quelque 400.000 personnes aux écoles, hôpitaux, marchés, et à d'autres services.
« La Région Casablanca-Settat est le cœur de l'économie marocaine. En développant le transport en commun et le réseau routier local, nous pouvons connecter davantage de personnes aux opportunités d'emploi et aux services, réduisant ainsi les disparités régionales et améliorant la qualité de vie des populations », a déclaré Mustapha Bakkoury, Président du Conseil Régional de la Région Casablanca-Settat. Il va sans dire qu'à travers ce prêt, la Région Casablanca-Settat ouvre la voie aux autres régions et collectivités locales qui pourront ainsi dorénavant diversifier leurs sources de financement, en vue d'accompagner la dynamique de régionalisation avancée du Royaume.
« Beaucoup a été fait ces dernières années au Maroc en matière d'infrastructures, mais les besoins en équipements publics dans les régions restent importants », a souligné Sérgio Pimenta, Vice-Président de l'IFC pour le Moyen-Orient et l'Afrique. « Dans un contexte budgétaire contraint, encourager les collectivités locales à avoir recours à des financements privés sans garantie souveraine est un moyen de stimuler les investissements dans les infrastructures locales, et donc de contribuer à améliorer les conditions de vie des populations », a-t-il ajouté.
Pour rappel, le financement de l'IFC s'accompagne d'un programme complet d'assistance technique au bénéfice de la Région Casablanca-Settat, dans le cadre de l'Initiative pour les Villes (IFC Cities Initiative). Il s'agit d'un programme financé par le gouvernement japonais qui vise à renforcer les capacités institutionnelles de la région en matière de mise en œuvre de projets conformément aux meilleures normes internationales, tout en contribuant à la création de nouvelles opportunités de développement d'infrastructures modernes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.