Rennes-Saint Etienne (3-0) : Naïf Aguerd buteur !    Botola Pro: le classement général    El Othmani sur la question du Sahara: « La position du Maroc ne souffre d'aucune ambiguïté »    Le marronnier de la participation des MRE aux élections    ONU: le Maroc lance un appel à la communauté internationale    Covid-19 : Sommé de démissionner, Moncef Slaoui se défend [Vidéo]    Ecoles publiques. Parents, rien ne vous oblige à payer la désinfection    Kénitra: une ambulance transportant des patients Covid-19 percute un arbre    Zamalek : Pacheco, le nouvel entraîneur, arrivé samedi, présent, dimanche, sur le banc !    Liban: le nouveau Premier ministre jette l'éponge    Lydec: des Casablancais dénoncent les factures « excessives » (VIDEO)    Les FAR lancent une plate-forme digitale dédiée aux revues    Compteur coronavirus : Remontada des contaminations 2.719 cas en 24H    Mouvement social de Jerada 2018 : le rapport timide du CNDH    Covid-19 : un scénario probable de croissance à 4% au Maroc dès la reprise mondiale    Coronavirus/grippe saisonnière : voici les différents symptômes à distinguer    Attaque à l'arme blanche à Paris: le principal suspect «assume» un acte dirigé contre Charlie Hebdo    AtlantaSanad Assurance, une nouvelle compagnie est née    Covid-19 et vaccins : Les scoops d'El Othmani    Industrie: Une banque de 100 projets mise en ligne    Une vidéo de l'arrivée de jeunes Marocains à bord d'une barque en Espagne émeut la Toile    Le Dirham s'apprécie face à l'Euro (du 17 au 23 septembre)    Scrutin 2021: déception en perspective pour les Marocains à l'étranger    Cherté des factures: les explications de l'ONEE    Livre et édition : Un soutien de 9,32 millions de DH débloqué au titre de l'année 2020    Sahara marocain: le chef de l'exécutif espagnol réitère son appel à une solution politique fondée sur le compromis    Côte d'Ivoire : la cour de justice africaine récuse le rejet de la candidature de Laurent Gbagbo pour la présidentielle    Voici le temps qu'il fera ce samedi    ONU : M. Bourita plaide pour un "système multilatéral de proximité, porteur d'efficacité et pourvoyeur de solutions"    À Safi, les autorités dévoilent des découvertes archéologiques    Grosse opération de la DGSN à El Jadida    Botola: voici le programme des dernières journées (FRMF)    Assouplissement des mesures restrictives dans une ville du Maroc    L'acteur Anas El Baz est devenu papa (PHOTO)    Barça : Messi tire sur le staff technique du club catalan    Le Liban peut ouvrir une voie nouvelle    A l'ONU, le président du Zimbabwe demande la levée des sanctions occidentales    Humayun ' s Tomb, le temple de l' amour qui a inspiré le Taj Mahal    Pierre Troisgros, chef visionnaire et figure d' une prestigieuse dynastie    L'écrivain Gabriel Matzneff définitivement privé d'aide publique    Les Spice Girls refont parler d' elles    Inondations au Sahel : au moins 112 morts et plus de 700.000 personnes affectées    Une nouvelle vidéo de Saad Lamjarred fait le bonheur de ses fans    Céline Dion : pourquoi est-elle si maigre ?    Paris: attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo    Liga : Jawad El Yamiq s'engage avec Real Valladolid    Rabat: l'ambassadeur US reçu par Abdellatif Hammouchi    Enzo Zidane au WAC: c'est pour bientôt !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le paiement en ligne reste modeste malgré sa progression
Publié dans Challenge le 19 - 02 - 2020

L'activité monétique évolue mais à un rythme qui ne lui permet pas de secouer les moyens de paiement classiques. Si le retrait d'espèces sur les guichets automatiques est toujours dominant, l'année précédente a été marquée par une croissance importante des paiements en ligne.
Les données arrêtées à fin décembre 2019 du Centre Monétique Interbancaire (CMI) font ressortir que l'activité de paiement en ligne a enregistré une forte progression au cours de l'année précédente, avec + 46,7% en volume (4,8 milliards de dirhams) et + 18,2% en nombre de paiement (9,7 millions). Cette hausse a été favorisée par les grands facturiers, les compagnies aériennes et les services eGov, souligne le rapport du CMI.
Mais d'une manière générale, les réalisations de l'activité monétique (retraits sur GAB, opérations de paiement auprès des commerçants et eMarchands, opérations de paiement sur GAB et opérations de Cash Advance) restent relativement modestes. Elles ont atteint durant l'année antérieure, 413,8 millions d'opérations pour un montant global de 346,3 milliards de dirhams, soit une progression de + 10,4% en nombre d'opérations et de + 9,7% en montant par rapport à l'année 2018.
La même remarque s'applique au nombre de cartes bancaires en circulation. Leur encours n'a progressé que de 7,6% par rapport à l'année 2018 pour atteindre 16,2 millions de cartes au 30 septembre 2019. Cette croissance est due à la forte progression des cartes sous label Mastercard (+ 48,1%) et la progression significative des cartes sous label Visa (+8,1%). Quant à la marque nationale CMI, elle a régressé après une légère augmentation l'année précédente (- 10,8%) pour s'établir à 3,6 millions de cartes au 31 décembre 2019 contre 4 millions au 31 décembre 2018. Quant à l'encours des cartes prépayées, il a atteint à la fin de l'année 2018, 1,8 million de cartes dont 53,9% sous label Visa, 40% sous label CMI, 4,5% sous label Mastercard et 1,6% des cartes privatives.
Comme les années précédentes, la carte bancaire est utilisée essentiellement pour les retraits d'espèces sur les guichets automatiques. Les opérations de paiement ne représentent que 18,7% en part du nombre d'opérations et 9,6% en part du montant (30,5 milliards de Dirhams) en progression de + 20,5% par rapport à 2018. Par secteur d'activité, les paiements par cartes bancaires sont comme suit : grande distribution (25,3%), habillement (12,2%), stations-service (8,6%), restaurants (8,4%) appareils électroniques (5,1%), secteur de la santé (4,5%), autres secteurs (35,9%).
Quant aux cartes à validité internationale, elles ont été utilisées durant l'année 2019 pour la réalisation de presque 10 millions d'opérations à l'étranger (retraits et paiements) pour un montant de 5,7 milliards de Dirhams, soit une augmentation de + 76,8% en nombre et +31,4% en montant par rapport à l'année 2018. Et contrairement aux cartes nationales, les cartes marocaines à validité internationale, sont utilisées essentiellement pour le paiement.
D'un autre côté, les cartes étrangères ont enregistré au Maroc, durant l'année précédente, 21,5 millions d'opérations pour un montant de 28,7 milliards de dirhams, soit une progression de + 14,8% en nombre et de + 10,3 en montant. Les opérations de paiement par cartes étrangères ont totalisé, durant l'année 2019, 15,1 milliards de dirhams en progression de 14,5% par rapport à l'année 2018. Par secteur d'activité, les paiements par cartes étrangères sont comme suit : hôtels (41,5%), restaurants (14,3%), bazars (10,4%) grande distribution (5,1%), Duty free (4,9%), habillement (3,6%), autres secteurs (20,1%).
De son côté, le réseau des guichets automatiques s'est renforcé de 324 nouvelles unités durant l'année 2018, en s'établissant à 7.613 GAB, soit une croissance de 4,4% par rapport au 31 décembre 2018. Les villes les mieux équipées sont Casablanca avec 1.523 GAB, Rabat avec 613 GAB, Marrakech avec 607 GAB, Tanger avec 442 GAB, Agadir avec 400 GAB et Fès avec 377 GAB.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.