L'Intérieur dénonce les déclarations irresponsables visant des institutions sécuritaires nationales    Le tourisme balnéaire au cœur du plan de relance du secteur à Dakhla Oued Eddahab    Une enveloppe de 400 millions de dollars pour une riposte sociale à la Covid    CNSS : Ouverture d'une première agence à Benguérir    Le Maroc songe à un nouvel emprunt auprès du FMI.    Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle cellule terroriste démantelée par le BCIJ à Tétouan (vidéos)    Décès de Aziz Abdelaziz Aïouch, 1er proviseur marocain du lycée Moulay Driss de Fès    Sahara marocain : ARTE dévoile au grand jour les fake news du « polisario »    Casablanca: décès suspect dans une clinique privée, la famille dénonce    Levée des mesures barrières après la vaccination ? Un expert répond    La date des prochaines vacances scolaires au Maroc    Le film marocain «Much Loved» bientôt sur Netflix !    CNSS. Indemnité pour perte d'emploi : les coulisses d'une réforme    Personnes en situation de handicap : l'accès à l'éducation et l'intégration professionnelle au centre de deux conventions interministérielles    Guergarat. L'Algérie ne lâche pas le morceau    Fitch Ratings : Les banques marocaines vont affronter une puissante vague de crédits douteux à cause de la pandémie    La rappeuse marocaine « Khtek » parmi les 100 femmes influentes dans le monde    Une nouvelle cellule terroriste démantelée à Tétouan    Devises vs Dirham: les cours de change de ce vendredi 4 décembre    Coup de filet du BCIJ: démantèlement d'une cellule terroriste à Tétouan    La directrice de la comm' de la Maison Blanche jette l'éponge    Exclusif – Premières révélations sur l'opération anti-terroriste en cours à Tétouan (vidéo)    BCIJ : Démantèlement d'une nouvelle cellule terroriste à Tétouan (photos)    Message du Roi Mohammed VI au Président Félix Antoine Tshisekedi    ONU : Le cannabis sort de la liste des drogues les plus dangereuses    Sahara marocain : ARTE dévoile les Fake news du polisario    Le Hassania d'Agadir tient ses AG le 15 décembre    Mort de VGE: Macron décrète un jour de deuil national mercredi    Alerte Météo: chutes de neige, temps froid, rafales de vent et fortes pluies ce week-end    Evolution du coronavirus au Maroc : 4334 nouveaux cas, 368.624 au total, jeudi 3 décembre à 18 heures    Le Sénat donne son feu vert à la convention maroco-espagnole de lutte contre la criminalité    Les prémices d' une saison prometteuse pour le CAYB    Décès de Mohammed Abarhoune    Ligue des champions : Paris revient, Chelsea déroule    Le Wydad fin prêt pour la reprise de la Botola    Festival international Cinéma et migrations d'Agadir. Une édition 100% digitale    Le régime algérien prend en otage les séquestrés de Tindouf pour un « choix politique fallacieux »    Abondantes chutes de neige, vague de froid et fortes averses de vent    Nouveau consulat des Etats-Unis à Casablanca    Le sport national en deuil : Saïd Bouhajeb n'est plus de ce monde !    Le Groupe arabe salue les efforts inlassables de SM le Roi pour la défense d'Al-Qods    Ait Taleb: la date de démarrage de la campagne de vaccination n'est pas encore fixée    Messaoud Bouhcine: «Les arts vivants sont en crise»    LOI DE FINANCES 2021 : UN BUDGET DE CONVALESCENCE    Jamel Debbouze provoque Booba pour le buzz (Vidéo)    Gad El Maleh endeuillé (PHOTO)    16 cas testés positifs au sein du MAS à la veille de la nouvelle saison : "Jouer football mais penser Covid-19 " !    Cancel Culture : Le bûcher des réseaux sociaux brûle de bon feu    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pour l'ex-Premier ministre malaisien, les Musulmans ont « le droit d'être en colère et de tuer des millions de Français pour les massacres du passé »
Publié dans Challenge le 29 - 10 - 2020

Mahathir Mohamad a publié jeudi un long texte sur le réseau social Twitter, expliquant que les Musulmans ont «le droit de punir les Français».
C'est un texte qui choque, quelques heures après les attaques terroristes de ce jeudi en France. L'ancien Premier ministre malaisien, Mahathir Mohamad, s'exprimait sur la liberté ou non, de caricaturer le prophète Sidna Mohamed . Comme d'autres chefs d'Etats, dont le président turc Recep Tayyip Erdogan, il s'oppose vivement aux caricatures et aux propos du président Emmanuel Macron à ce sujet. «Macron montre qu'il n'est pas civilisé. Il blâme l'Islam et les Musulmans pour le meurtre d'un professeur insultant», écrit-il sur son blog et sur Twitter en référence à Samuel Paty, décapité pour avoir montré ces caricatures lors d'un cours sur la liberté d'expression au collège.
Lire aussi |Arabie saoudite. Attaque au couteau au consulat de France de Jeddah
D'après Mahathir Mohamad, toutes les religions doivent accepter le respect des uns et des autres. «Cela ne va pas avec l'enseignement de l'Islam, mais si vous manquez de respect à une religion, alors des gens en colère vont tuer. Les Français, au cours de leur histoire, ont tué des millions de gens. Beaucoup étaient des Musulmans», dit-il. L'homme de 95 ans, qui a été Premier ministre à deux reprises de 1981 à 2003 et de 2018 à 2020, va encore plus loin et lance : «Les Musulmans ont le droit d'être en colère et de tuer des millions de Français pour les massacres du passé». Mahathir Mohamad de conclure : «Tuer n'est pas un acte que j'approuve en tant que Musulman. Mais, alors que je crois en la liberté d'expression, je ne pense pas qu'elle signifie insulter les autres».
Lire aussi | France. Attentat à Nice : trois morts et des blessés


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.