S.M le Roi préside la cérémonie de lancement du projet de généralisation de la protection sociale    Légère hausse de l'IPC à Oujda en février dernier    L'AMMC vise la notice d'information relative au programme de rachat des actions d'Itissalat Al-Maghrib    Au Liban, ils ont survécu à la guerre civile mais sont terrassés par la crise    Ligue des champions. La campagne se poursuit pour City et le Real    Paris SG, tout pour aller au bout !    Botola Pro D1 : Le Raja et la RSB appelés à secouer le cocotier    Tennis : À l'ACSA... Inès, la confirmation, et Réda, la révélation ! M.BELAOULA    Covid-19 au Maroc : 596 nouveaux cas en 24 heures    Piratage de 19 millions de comptes Facebook au Maroc    Délais de paiement: les TPE lourdement impactées    La Comader réfute les allégations sur la qualité du blé    13.850 bénéficiaires de l'Opération Ramadan 1442    Maintien de la fermeture des salles de cinéma au Maroc    Tout faire pour développer le sens artistique et culturel des élèves    "Echos de la mémoire sur les montagnes du Rif", de Fatiha Saidi    Le message du roi Mohammed VI au roi des Belges    Suivez en direct la conférence de presse de BAM sur le lancement du Service de Centralisation des Chèques Irréguliers    CERI Sciences Po veut penser autrement le Maroc    Antony Blinken en Afghanistan pour discuter du retrait des troupes américaines d'ici le 11 septembre    LEGISLATIVES 2021: L'USFP, toujours aussi moribond    Ahmed Reda Chami: Le visage du renouveau de l'USFP    WAC-MCO: le pactole pour les joueurs oujdis en cas de victoire    Hyundai Maroc : commercialisation amorcée pour le nouveau Tucson    Couvre-feu ramadanesque: Casablanca comme vous ne l'avez jamais vue (VIDEO)    Sahara Marocain : Une fois de plus, Paris joue l'ambiguïté    USA / Affaire Daunte Wright : la policière impliquée est inculpée d'homicide involontaire    Abdellatif Hammouchi, l'oeil qui veille sur le Maroc    Des averses orageuses et de fortes rafales de vent attendues jeudi    OMS : Septième semaine consécutive d'augmentation des contaminations dans le monde    Justice : Recomposition des commissions permanentes du CSPJ    La vigilance au quotidien, au maroc et à l'étranger    L'Union africaine veut créer cinq pôles de fabrication de vaccins sur le continent    Maroc/Accidents de la route: 12 morts et 2.355 blessés en périmètre urbain la semaine dernière    Le Festival du rire de Casablanca du 15 au 18 avril    Khalid Chihab crée un instrument Ade musique combinant l'Oud et l'Outar    Le Street Art pour embellir la médina d'Oujda    Algérie : dégradation de l'état de santé de 23 détenus, en grève de la faim depuis 9 jours    12ème journée de la Botola Pro D1 inwi : Wydad-Mouloudia Oujda : Un match au sommet    Sahara marocain: L'ambassadeur du Maroc à Moscou s'entretient avec le vice-ministre russe des AE    Assurance maladie obligatoire: 3 conventions-cadres signées devant SM Mohammed VI (reportage)    Dakhla : Le RNI lance Ramadaniyat Al Ahrar    MMA: troisième confrontation entre McGregor et Poirier à Las vegas    Algériens bloqués à Roissy, en France : le régime d'Alger accusé de «cruauté et d'inhumanité»    Ligue des champions: Le Real disputera sa 9ème demi-finale sur les 11 dernières    Météo: encore de la pluie ce jeudi 15 avril au Maroc    Ramadan : les bus de Casablanca adaptent leurs horaires    L'ICESCO lance la 2è édition de ses programmes ramadanesques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chine : les trois actions efficaces pour éradiquer la pauvreté
Publié dans Challenge le 01 - 03 - 2021

À Atuleer, « village au bord du précipice », petit hameau de la préfecture autonome Yi de Liangshan dans la province du Sichuan, les habitants étaient obligés d'emprunter durant des heures des échelles de bois rudimentaires pour partir de chez eux et revenir.
Aujourd'hui, tout est différent : un escalier en acier a été construit en 2016 et des stations-antennes 4G ont été installées. De courtes vidéos réalisées par de jeunes villageois ont attiré près 100.000 touristes en 2019. Inaccessible pour les camions, le dispensaire local n'est aujourd'hui approvisionné ni par des nacelles soulevées par des treuils, ni par des travailleurs qui se tuent à la tâche à gravir de longues échelles, mais par des drones. En 2020, la Chine a atteint, comme prévu, les objectifs d'éradication de la pauvreté dans la nouvelle ère. Depuis le XVIIIème congrès du Parti communiste chinois en 2013, près de 100 millions d'habitants ruraux démunis selon les critères en vigueur sont sortis de la pauvreté. Sur la période 2013-2019, le revenu disponible par habitant des 832 districts défavorisés est passé de 6079 (8415 DH) à 11.567 yuans (16.012 DH). Avec dix ans d'avance, la Chine a réalisé l'objectif d'élimination de l'extrême pauvreté du Programme de développement durable à l'horizon 2030.
Lire aussi | Le Maroc peut profiter de la guerre géopolitique du Gaz européen
La pauvreté n'est une fatalité pour personne. Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, avait bien raison de dire en 2018 au Boao Forum for Asia : « La voie de la Chine pour éradiquer la pauvreté d'ici 2020 prouve qu'il est effectivement possible de ne laisser personne derrière ». De tous ces accomplissements de la lutte contre la pauvreté, nous pouvons tirer trois mots-clés. Le premier est « direction efficace ». La direction du Parti communiste chinois est la garantie fondamentale de l'action nationale. Le président Xi Jinping fait de la lutte contre la pauvreté une priorité dans la gouvernance de l'Etat. Depuis 2015, il a convoqué sept réunions pour discuter de l'éradication de la pauvreté. Jusqu'à mars 2020, 255.000 équipes regroupant 2,9 millions de membres du Parti ont été envoyées dans les villages démunis pour diriger sur place les actions contre la pauvreté. Un régime de responsabilisation à cinq échelons, à savoir province, ville, district, bourg et village, a été mis en place pour assurer l'efficacité de l'application des politiques. Le deuxième est « mesure ciblée ». Tout doit reposer sur la différenciation et le ciblage. En 2013, Xi Jinping a avancé l'idée d'une lutte ciblée contre la pauvreté. Plus précisément, de savoir pour qui, par qui et comment, et ce, en fonction de la situation sur le terrain. A la lumière de cette vision, d'énormes efforts ont été consentis pour identifier les populations prioritaires, analyser les causes profondes de la pauvreté, élaborer des politiques efficaces, assurer une bonne mise en œuvre et consolider les acquis.
Lire aussi | Présidence de la CAF : la Fifa a fini par trouver un compromis entre les 4 candidats en lice
Le troisième est « contribution commune ». Les efforts de chacun sont indispensables à l'accomplissement de cette mission importante. Les avis des différents milieux ont été attentivement écoutés et la créativité et l'initiative de tous ont été mobilisées. Tous les Chinois y participent et y contribuent. Une synergie gouvernement-marché-société a été mise en valeur. La coopération entre les régions plus développées de l'Est et celles moins développées de l'Ouest a porté des fruits. Les paysans ont été encouragés à la création d'entreprises et à l'e-commerce et ont bénéficié d'aides financières publiques et privées. Les consommateurs chinois se tournent davantage vers des produits bio des régions reculées… Chacun y contribue, chacun en bénéficie.
Avec Xinhua


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.