Marocanité du Sahara : Le combat acharné de Rabat en Amérique Latine    American Leadership Academy : Formation de 32 jeunes à la 2ème édition du programme    Nucléaire: Téhéran envoie ses « propositions finales » à Bruxelles    Après plusieurs recherches, la police grecque retrouve 38 Syriens bloqués à la frontière avec la Turquie    Crise sino-américaine : Mise en garde US contre les manœuvres chinoises "irresponsables"    Palestine : Israël admet avoir tué 5 enfants lors d'un raid    Foot: le tirage au sort de la Botola Pro D1 et D2 prévu le 19 août    Lions de l'Atlas. Adil Ramzi: «Je contacterai Ziyech, une fois nommé adjoint de Regragui»    Feu de forêt Cabo Negro : Décès de 3 éléments de la Protection civile et interpellation de 4 individus    Festival d'Imilchil: Occasion de nouer des partenariats entre MRE et résidents    Leïla Slimani présidera le jury du prix international Booker 2023    Un voilier du haut Moyen-Âge découvert près de Bordeaux    Asantii, la mode africaine fait sa révolution !    Immigration clandestine: L'UE alloue 500 millions d'euros pour soutenir le Maroc    M'diq : Arrestation de quatre individus soupçonnés d'avoir délibérément déclenché un incendie en forêt    Revue de presse quotidienne de ce mardi 16 août 2022    La Bourse de Casablanca débute dans le vert    Jeux de la solidarité islamique : Deux médailles d'argent pour les judokas marocains    L'Arabie saoudite autorise tous les détenteurs de visa à accomplir la Omra    Tagzzayt : Un film documentaire d'Hussein Hanin qui déchiffre les symboles des tatouages Amazighs    Yessef appelle en Tanzanie au renforcement de la coopération entre les oulémas africains    Le CRI Béni Mellal-Khénifra lance une série de webinaires    Soutien public complémentaire aux partis politiques    Dette intérieure : Un encours de 666,1 milliards de dirhams à fin juillet    Casablanca : 2 ans de prison ferme pour un escroc récidiviste    Kitesurf : La 7ème édition de «Dakhla Downwind Challenge» se poursuit jusqu'au 20 août    Ligue des champions d'Europe: Le PSV Eindhoven à l'épreuve des Rangers, le Benfica à Kiev    CAN Maroc U23 : Le Tirage au sort des éliminatoires jeudi au Caire    Hakim Ziyech toujours une priorité d'Erik ten Hag    Dounia Batma répond avec subtilité aux excuses de son mari (VIDEO)    Zina Daoudia exalte son milliard de vues    1er Festival «Phénomène des groupes musicaux» à Hay Mohammadi    «La femme au colt 45» de Nabyl Lahlou au Théâtre national Mohammed V de Rabat    L'agresseur de Rushdie métamorphosé après un voyage au Liban, selon sa mère    Feux : quatre suspects accusés d'être des pyromanes arrêtés au nord du Maroc    Visas refusés : quand Hélène Le Gal tombe dans son propre piège    HCP. 3 chômeurs sur 10 sont des jeunes    Découvrez le Galaxy Z Flip4 et le Galaxy Z Fold4, les smartphones révolutionnaires de Samsung    Un tribunal condamne une militante à deux ans de prison pour insulte à l'islam    Incendies à Cabo Negro : trois pompiers décédés    Le Maroc félicité par l'Union Africaine    Afrique du Sud: Jacob Zuma bataille contre son renvoi en prison    Cours des devises du mardi 16 août 2022    Job    Météo: les prévisions du mardi 16 août    Le Celtic pense toujours a Ryan Mmae    Maroc-UE: 500 millions d'euros pour faire barrage aux harragas    La récupération d'Oued Eddahab, une étape riche en nobles valeurs de patriotisme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sahara: le Maroc donne son accord pour la nomination de l'Envoyé spécial de l'ONU, Staffan de Mistura
Publié dans Challenge le 15 - 09 - 2021

Le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a entamé hier, mardi, des consultations auprès des membres du Conseil de Sécurité pour la nomination de l'italo-suédois, Staffan de Mistura en tant que son Envoyé Personnel pour le Sahara marocain.
Une informations confirmée à la MAP par l'ambassadeur, Représentant permanent du Maroc auprès de l'ONU, Omar Hilale. Consulté au sujet de cette nomination, le Maroc a notifié son accord à Antonio Guterres.
Si la proposition du SG de l'ONU est retenue, de Mistura sera le cinquième émissaire de l'organisation onusienne. L'ONU a pour rappel déjà nommé quatre médiateurs pour tenter de régler, en vain, ce conflit. Il s'agit des deux américains James Baker et Christopher Ross, de l'ancien président allemand, Horst Kohler et du hollandais Peter Van Walssun.
Lire aussi |C24. L'ambassadeur Hilale démystifie le pseudo statut d'observateur de l'Algérie dans la question du Sahara marocain
Selon Omar Hilale, ces consultations sont effectivement en cours. L'annonce de la nomination de M. Staffan de Mistura se fera dans les prochains jours, après l'aval des membres du Conseil de Sécurité. Le Maroc a été consulté au préalable au sujet de cette nomination et a déjà notifié son accord à M. Antonio Guterres selon Omar Hilale. « L'accord du Maroc émane de sa confiance permanente et son soutien constant aux efforts du Secrétaire général de l'ONU, pour parvenir à une solution politique, réaliste, pragmatique, durable et de compromis au différend régional sur le Sahara marocain.Une fois nommé, nous l'espérons bien, M. de Mistura pourra compter sur la coopération et le soutien, sans faille, du Maroc dans la mise en œuvre de sa facilitation pour le règlement de ce différend régional, et ce conformément aux résolutions du Conseil de Sécurité depuis 2007, notamment les résolutions 2440, 2468, 2494 et 2548, qui ont consacré le processus de Tables Rondes avec ses quatre participants et ses modalités. »
Omar Hilale a également souligné que le Maroc, par-delà la personnalité qui occupe le poste d'Envoyé Personnel, demeure, comme il l'a toujours été, résolument attaché au processus exclusivement onusien, afin de parvenir à une solution politique, réaliste, pragmatique, durable et de compromis au différend artificiel au sujet du Sahara marocain, et ce conformément aux résolutions du Conseil de Sécurité depuis 2007, lesquelles considèrent l'Initiative d'Autonomie comme la solution sérieuse et crédible à la question du Sahara marocain. A cet égard, le Royaume du Maroc a solennellement réaffirmé durant les deux précédentes Tables Rondes de Genève, en présence des ministres algériens Lamssahel, puis Laamamra, que la solution au différend sur le Sahara marocain ne saura être que l'Autonomie, rien que l'Autonomie et uniquement l'Autonomie, et ce dans le cadre de la souveraineté et de l'intégrité territoriale marocaines.
Lire aussi |Pour une relance africaine, verte, inclusive et résiliente
Staffan de Mistura, né le 25 janvier 1947 à Stockholm, est un diplomate italo-suédois, fonctionnaire des Nations Unies et ancien membre du gouvernement italien. De 2014 à 2019, il a été Envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie. Parmi les postes précédents de Staffan De Mistura à l'ONU figurent notamment celui de Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Irak (2007-2009) et en Afghanistan (2010-2011), Représentant personnel du Secrétaire général pour le Sud-Liban (2001-2004) et Directeur du Centre d'information des Nations unies à Rome (2000-2001). Ses missions l'ont notamment conduit à se rendre en Afghanistan, en Iraq, au Rwanda, en Somalie, au Soudan ou encore en ex-Yougoslavie. À la tête de près d'une trentaine de missions des Nations unies (ONU), Staffan de Mistura a encouragé le dialogue politique, dirigé les efforts d'assistance humanitaire, de développement, de reconstruction ou encore encadré la supervision d'élections.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.