Espagne : des centaines d'agriculteurs en tracteur convergent vers Madrid    World Summit Awards : L'UM6P primée à l'international pour sa technologie T3    Sénégal: Macky Sall confirme que son mandat prendra fin le 02 avril 2024    Espagne: Luis de la Fuente reste à la tête de la Roja jusqu'en 2026    L'Initiative royale au Sahel pousse l'Algérie à réaliser la route Tindouf – Zouerate    Océan Atlantique : Le Maroc partage les ambitions des Etats-Unis    Tournoi international U19 de l'Académie Mohammed VI de football: le FC Copenhague et l'Ajax Amsterdam en finale    Allemagne : l'économie dans une "situation dramatique"    Inclusion des femmes : entre aspirations et réalité, où en est-on ?    Des parlementaires à Londres pour le renforcement de la coopération entre le Maroc et le Royaume-Uni    Nouvelle Instruction pour les « Duty free shops » : ce qui change    La Bourse de Casablanca clôture dans le vert    Session extraordinaire du Conseil de la ville de Casablanca : Le prix du ticket du busway fixé à 6 dirhams    Plus de 400 millions d'euros investis par la BERD au Maroc dans le domaine de l'eau    Le SIAM 2024 honore l'Espagne    Investissement : plus de 170 projets accompagnés en 2023    Conseil de gouvernement : Vers l'amélioration de la qualité d'air au Maroc    Data Tika : l'ONDH adhère au programme    SM le Roi félicite le Prince Héritier d'Arabie Saoudite à l'occasion du Jour de la Fondation    Maroc : Les effets dévastateurs de six ans de sécheresse vus du ciel    Tunisie: Des ONG dénoncent « le discours haineux » contre les migrants subsahariens    Manifestations des agriculteurs: Négociations fin mars entre la Pologne et l'Ukraine    Escobar du désert : Quand Naciri invoque des problèmes de santé pour garder le silence    Conseil de sécurité. Là où l'Algérie balade le Polisario    Dani Alves condamné à 4 ans et demi de prison pour agression sexuelle, le Brésilien fait appel    Mohamed Boudrika dément être recherché par la Brigade nationale    Le SG du Raja reconnaît l'«illégalité» du contrat avec le sponsor russe 1XBET    Rallye Aïcha des Gazelles : 200 équipages participeront à l'édition 2024    Sahara marocain: Pedro Sanchez réitère la position de soutien de l'Espagne au plan d'autonomie    Rafales de vent : les usagers des routes appelés à faire preuve de prudence et de vigilance    bulletin d'alerte: Fortes rafales de vent avec chasse-poussières locales vendredi et samedi dans plusieurs provinces    Spanish PM Sanchez departs Morocco with no date set for Ceuta-Melilla customs reopening    DGSN : Le parc automobile fait peau neuve    Météo: les prévisions du jeudi 22 février    Morocco's International Agricultural Show excludes Israel amidst war on Gaza    Moroccan consumer prices dip, but core inflation rises in January    Addahre : "Les nouvelles adhésions marocaines au réseau mondial des villes apprenantes de l'UNESCO consacre "l'engagement ferme" du Royaume en faveur de l'éducation"    Séisme: Le Japon s'associe à l'UNESCO pour le développement des techniques de reconstruction au Maroc    Botola D1 / J20: Ce soir, MCO-CAYB, un duel de haute tension    Foot féminin / Qualif. JO 2024: Arrivée des Lionnes de l'Atlas à Tunis    La Cathédrale Sacré cœur, un édifice emblématique converti en levier du rayonnement culturel de Casablanca    Les bijoux berbères du Palais Royal à Doha    Dak'Art 2024. 5 artistes marocains à la Biennale de l'art africain contemporain    Coup d'envoi de l'année culturelle Qatar-Maroc 2024 avec l'exposition de bijoux berbères du Palais Royal    Interview avec Hajar Habi : « BookTube contribue à la démocratisation de la lecture »    L'Ivoirien Nincemon Fallé remporte le prix littéraire Voix d'Afriques 2024    CNN met les projecteurs sur l'artiste marocaine Amina Agueznay, lauréate d'un prix d'art contemporain africain    Le camerounais Moustapha Baidi Oumarou expose à Casablanca    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



70% des salariés sont en recherche active d'emploi au Maroc [Etude]
Publié dans Challenge le 27 - 02 - 2023

Le marché du travail au Maroc est soumis à une forte tension, souligne une nouvelle étude publiée par BCG (Boston Consulting Group) et ReKrute.com, intitulée « What Job Seekers Wish Employers Knew ». Cette enquête montre que 7 salariés sur 10 sont en recherche active d'emploi dans le royaume.
Basée sur une enquête menée auprès de 90.000 talents dans 160 pays dont près de 400 au Maroc via The-Network, le réseau international de portails emploi leaders dans le monde, cette étude montre en effet une mutation profonde des rapports entre salariés et entreprises. « Dans le cas du Maroc, les chiffres sont éloquents », font remarquer ses auteurs, notant ainsi que 7 salariés sur 10 sont en recherche active d'emploi au Maroc. On apprend que les candidats sont plus « volatiles » que dans le reste du monde avec seulement 1% des cadres marocains qui se disent fidèles à leur employeur (contre 4% au niveau mondial) et 7 cadres marocains sur 10 recherchent activement un nouvel emploi contre 40% dans le monde. L'enquête montre également que 4 cadres sur 10 refuseraient une offre intéressante, car ils ont eu une expérience négative lors du processus de recrutement (contre 52% à l'échelle mondiale). De même, le salaire est devenu le 1er facteur de motivation au travail, puisqu'au Maroc, il arrive à égalité avec les opportunités d'évolution de carrière (57%).
Lire aussi | Samir. Plus de 7 repreneurs ont soumis leurs offres de rachat au Tribunal de commerce de Casablanca
Autre chose : les actifs au Maroc veulent de plus en plus travailler pour vivre, et non vivre pour travailler. Ils sont ainsi 66% à rêver d'une carrière stable avec un bon équilibre travail-vie personnelle. Ce taux est en harmonie avec la tendance mondiale (69%). On remarque aussi qu'au Maroc, et plus que dans le reste du monde, le travail en présentiel est plébiscité à 49% contre 35% dans le reste du monde, à quasi égalité avec le mode hybride (46%). « 65% des cadres marocains jugent leur pouvoir de négociation avec les recruteurs de fort à très fort. Cela est essentiellement dû aux multiples sollicitations qu'ils reçoivent de la part de recruteurs : plus de 80% des candidats sont approchés plusieurs fois par an (vs. 74% au niveau mondial), dont 41% sont approchés tous les mois/toutes les semaines (vs. 39% au niveau mondial) », précise l'étude.
Lire aussi | Le Maroc exportateur de gaz ? C'est inévitable, selon Global Energy Monitor
« Cette tension sur le marché du travail est structurelle et les entreprises doivent s'organiser pour tirer profit des opportunités qu'elle représente. D'abord s'assurer de fidéliser ses hauts potentiels, avoir un processus de recrutement et d'intégration industrialisé et performant, et enfin s'équiper pour dénicher les meilleurs profils disponibles sur le marché », explique Zineb Sqalli, directrice associée au Boston Consulting Group. « C'est désormais aux employeurs d'être challengés dans leurs méthodes de recrutement comme dans leur capacité à prendre en compte les attentes de leurs potentiels futurs collaborateurs pour attirer et fidéliser leurs équipes », renchérit Philippe Montant, directeur général de ReKrute.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.