Bruxelles: Ryad Mezzour expose les ambitions du Royaume    L'Espagne dénonce la violation par l'Algérie de l'accord d'association et de voisinage    Les évènements regrettables de Nador sont indissociables des causes profondes de la migration    Dislog Group signe un nouveau contrat avec Mars Wrigley    Le torchon brûle de nouveau entre Ankara et Athènes    Nasa: l'eau aurait coulé sur Mars durant 1,3 milliard d'années !    Au-delà du concept obsolète de l'espace    Un héritage ancestral de grande richesse    Peut-on inventer une histoire vraie ?    La Clinique Européenne de Casablanca ouvre ses portes    Jeune Afrique : « Algérie-Tunisie, l'autre frontière fermée du Maghreb »    Fouilles journalistiques, du magazine mural au mur de Facebook », nouvel ouvrage du journaliste écrivain Jamal El Mouhafid    CAF Awards 2022: forte présence du Maroc dans la liste des nominés    Adoption d'un projet de décret relatif à la création de la zone d'accélération industrielle de Ain Johra    Bourse de Casablanca: Clôture en baisse    José Manuel Albares : Les causes « du drame de la migration irrégulière », c'est la faim    L'Exécutif cherche à réformer le cadre légal des résidences immobilières de promotion touristique    OTAN : Les Etats-Unis redéployent leurs forces en Europe    Israël: Fin de la coalition gouvernementale, Yair Lapid devient PM intérimaire    Lancement d'un appel d'offres pour la restauration et la réhabilitation du Théâtre Cervantes de Tanger    Ceuta : La justice conclut que le rapatriement des mineurs marocains a violé leurs droits    OTAN : Le Sommet de Madrid a pris des « décisions transformatrices »    Medias Africains : ''Sport News Africa'' place le Wydad sur le toit de l'Afrique    CAF Awards : Les Lions de l'Atlas nominés dans la catégorie "Joueur de l'année"    Najat Rochdi nommée Envoyée spéciale adjointe pour la Syrie    Les Arts et cultures attachés à l'Islam au cœur d'une grande exposition à Paris    Attentats du 13 novembre en France : Salah Abdeslam condamné à la perpétuité incompressible    Migration irrégulière : Des eurodéputés appellent l'UE à appuyer le Maroc    Températures prévues pour le vendredi 1er juillet 2022    Aid Al-Adha: les paniers de repas autorisés, sous conditions, dans les prisons    CWTS Leiden 2022 : L'UM5 de Rabat, seule université marocaine à figurer dans le classement    (Vidéo) MD Talks-Régionalisation: Une vision de demain ancrée dans le passé    (Vidéo) MD Talks-Régionalisation: Quel rôle des Cours régionales des Comptes ?    Hooliganisme à Oujda : La préfecture de police dément tout décès parmi les supporters    Interview avec Hassan Fekkak : « Nous ne déplorons aucun cas d'intoxication aux JM d'Oran »    CAF : Le Maroc fait partie des 10 nominés au titre de la meilleure équipe nationale africaine de l'année    Trois nageurs marocains traversent le Détroit de Gibraltar à la nage en relais    Festival «Jazzablanca» : C'est parti pour la 15ème édition    Festival de cinéma «Les Téranga» de Dakar: Le Maroc invité d'honneur    37 millions DH pour un hub des métiers de l'automobile à Casablanca    JM Oran 2022 : Pour suivre le match Espagne – Maroc    Pourquoi la Turquie attire plus de touristes que le Maroc ? (VIDEO)    Le Maroc accumule 14 ans de retard en matière de droits des femmes    Kia Maroc. Retour remarqué du nouveau Carens    IPPIEM : hausse de 1% au cours du mois de mai (HCP)    Forsa : la SMIT dément les fausses informations concernant 2 appels d'offres    Casablanca: trois morts dans l'effondrement du fronton d'un café    African Lion 2022 : les tirs d'armes retentissent à Cap Draa lors des exercices interarmées    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Pivot asiatique des Etats-Unis : première Tournée du Président Biden en Asie
Publié dans EcoActu le 26 - 05 - 2022

C'est sous la présidence de Barack Obama qu'a été annoncée la politique de Pivot asiatique des Etats-Unis. En effet en 2011, l'administration américaine a décidé de basculer le centre de gravité de la diplomatie des Etats-Unis vers l'Asie-Pacifique au détriment de l'Europe et du Moyen-Orient.
On peut définir la région indo-pacifique comme la zone géographique comprenant tout ou partie des pays frontaliers avec l'Océan indien ou Pacifique. Cette zone compte six membres des vingt pays les pays riches de la planète (G20) : Chine, Corée du Sud, Inde, Indonésie, Japon, et Australie.
L'indo-pacifique génère près de 40% de la richesse et de la consommation globale, et elle représentera plus de 50% du PIB mondial en 2040. Elle est devenue depuis près de deux décennies le nouveau moteur de la croissance économique mondiale. La croissance économique de cette zone s'appuie en particulier sur le dynamisme des classes moyennes qui devraient représenter 3 milliards de personnes dans les prochaines années. Ce sont autant de consommateurs demandeurs de biens haut de gamme et de services de qualité, et de plus en plus citadins.
La région indo-pacifique attire tout naturellement les grandes puissances économiques du monde. C'est ainsi qu'elle représente avec l'Europe plus de 70% du commerce mondial de biens et de services, ainsi que plus de 60% des flux d'investissements directs étrangers. La valeur annuelle des échanges commerciaux entre la région indo-pacifique et l'Europe a atteint 1500 milliards d'euros en 2019. En outre, le partenariat entre l'Union européenne et la région indo-pacifique vise la transition écologique, la gouvernance des océans, la transition numérique ainsi que la sécurité et la défense.
Les Etats-Unis s'intéressent également à cette région indo-pacifique à la fois au niveau politique, économique, et sécuritaire. C'est qu'en effet cette région comprend la Chine, actuellement deuxième puissance économique mondiale, et qui aspire à prendre la première place d'ici 2049, année ou sera célébré le centenaire de la création de la République populaire de Chine.
Les Etats-Unis considèrent la Chine comme leur principal adversaire sur la scène mondiale. Cette dernière a signé plusieurs Accords de libre-échange avec les pays de l'Asie du Sud-Est, et a créé la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures. Elle a adopté la stratégie du « Collier de perles » qui désigne l'installation par la marine de guerre chinoise des points d'appui, qui consistent dans la mise en œuvre d'installations portuaires et aériennes échelonnées jusqu'en Afrique, pour garantir son approvisionnement énergétique notamment en provenance du Moyen-Orient, qui couvre 40% de ses besoins en pétrole.
Enfin, elle a lancé récemment la nouvelle route de la soie, qui vise à relier économiquement la Chine à l'Europe en intégrant les espaces d'Asie Centrale, par un vaste réseau de corridors routiers et ferroviaires.
Pour contrer la montée en puissance de la Chine, les Etats-Unis ont signé le 4 Février 2016 un Accord de Partenariat Transpacifique avec 11 pays. Cependant, le Président Donald Trump a désengagé les Etats-Unis de cet Accord le 23 Janvier 2017. Il a mené une politique restrictive vis-à-vis de la Chine, et même vis-à-vis des alliés traditionnels des Etats-Unis en Europe et en Asie.
Il a fallu attendre l'élection de Joe Biden qui a pris ses fonctions en Janvier 2021, pour reconstruire les relations avec les alliés. Le 15 Septembre 2021 le Président Biden a signé l'alliance militaire Aukus avec l'Australie et le Royaume-Uni qui vise à contrer l'expansionnisme chinois dans la région indo-pacifique.
Le Président Biden s'est rendu plusieurs fois en Europe pour rassurer les alliés et renforcer l'OTAN. Il a pris une part active dans la guerre d'Ukraine déclenchée le 24 Février 2022, en imposant des sanctions sévères à l'encontre de la Russie, et en fournissant une aide financière importante et des armes lourdes à l'Ukraine.
Afin de consolider les relations des Etats-Unis avec ses alliés asiatiques, le Président Biden a effectué le 21 Mai 2022 une visite en Corée du Sud où il a rencontré le nouveau président Yoon Suk-Yeol. Ils ont souligné la solidité de l'alliance entre les deux pays, notamment face à la Corée du Nord. Ils ont déclaré que cette alliance était nécessaire, non seulement pour contrer la menace nord-coréenne, mais aussi pour faire de l'indopacifique une région libre et ouverte, inclusive, et ancrée dans les valeurs démocratiques. Le Président Biden a réaffirmé l'engagement des Etats-Unis à défendre la Corée du Sud à l'aide de leur arsenal nucléaire si nécessaire. Cette visite du Président Biden a donné lieu également à la promotion d'une nouvelle initiative appelée « Cadre de coopération économique de l'indo-pacifique ». C'est un forum qui vise à résoudre les problèmes de chaines d'approvisionnement de la région, notamment dans le secteur clé des semi-conducteurs.
Le Président Biden a continué sa première tournée en Asie en se rendant au Japon dimanche 22 Mai 2022 où il a été reçu en audience par l'Empereur du Japon, et où il a rencontré le Premier ministre Japonais Fumio Kishida. Le Président américain a multiplié les mises en grande à l'égard de la Chine, avertissant que les Etats-Unis défendraient Taiwan en cas d'invasion de l'île par la Chine. Les deux présidents ont réaffirmé leur vision d'une indo-pacifique libre et ouverte, en précisant qu'ils vont surveiller les récentes activités de la marine chinoise, ainsi que les mouvements liés aux exercices conjoints de la Chine et de la Russie.
Mardi 24 Mai, le Président Biden a rencontré les dirigeants de l'Australie, de l'Inde, et du Japon dans le cadre d'un Sommet de l'alliance informelle appelée Quad. Ce Sommet a déclaré s'opposer à tout changement du statu quo dans la région indo-pacifique, et que les tentatives unilatérales de changement de statu quo par la force ne seront jamais tolérées. Le Quad a aussi décidé d'investir 50 milliards de dollars sur cinq ans, dans des projets d'infrastructures pour nouer des liens avec les nations du Pacifique.
Le Quad veut mettre en place un système de surveillance maritime pour suivre les activités chinoises dans la région. De plus, le Président Biden a affirmé que le Sommet du Quad est celui des « démocraties contre les autocraties ». A noter que l'Inde a refusé de condamner ouvertement la Russie concernant l'invasion de l'Ukraine, ainsi que la prise de sanctions contre la Russie. A l'occasion de cette visite au Japon, Mr Biden a dévoilé un nouveau partenariat économique en Asie-Pacifique regroupant 13 pays asiatiques à l'exception de la Chine.
Ce nouveau partenariat n'est pas un accord de libre-échange, mais il prévoit davantage d'intégration entre les pays membres dans quatre domaines essentiels : l'économie numérique, les chaines d'approvisionnement, les énergies vertes, et la lutte contre la corruption.
En conclusion, la politique du pivot asiatique des Etats-Unis est à renforcer. La région indo-pacifique est très importante sur le plan politique et économique. La Chine à travers le « Collier de perles » et la nouvelle route de la soie est en train de tisser la future domination économique du monde. Mais l'Europe a aussi son importance, car elle n'est plus le continent de la paix, puisque la Russie a osé envahir un Etat européen reconnu par les Nations-Unis. D'où la nécessité pour les Etats-Unis de se rapprocher aussi de l'Europe, afin de contrer l'alliance probable entre la Chine et la Russie.
Par Jawad KERDOUDI
Président de l'IMRI
(Institut Marocain des Relations Internationales)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.