DEPF : De fortes incertitudes persistent sur la relance sectorielle    فيروس كورونا : 2117 إصابة جديدة وثلاث وفيات في 24 ساعة الأخيرة    Maroc : 573 personnes interpellées pour des fraudes lors du baccalauréat    Des milliers de personnes contre l'Otan à Madrid, ville hôte de son prochain sommet    Le pôle DGSN/DGST poursuit le démantèlement des réseaux criminels de l'émigration, arrête 57 subsahariens et reçoit l'hommage officiel de Pedro Sanchez    Abdelhamid Sabiri affiche ses ambitions    Promulgation de la charte révisée: vers une levée de l'embargo contre le Mali    Un militant politique et des droits humains attaché à ses valeurs et idéaux    Exploration spatiale : A cause d'un problème de logiciel, la Nasa reporte le lancement de la mission Psyche    Akharbach: «Les doubles standards contribuent à antagoniser les opinions publiques»    Salé : Le CN du Scoutisme Hassania Marocain tient sa session extraordinaire    L'Opinion : Selon nos voisins de l'Est, tout Marocain est un espion !    Une tentative de passage en force qui a coûté la vie à 23 Subsahariens    La situation épidémiologique au 26 juin 2022    Rabat : Etat d'alerte dans les centres sociaux    Diaspo #245 : Mahmoud Chouki, un Marocain amoureux de la musique et de la Nouvelle-Orléans    Hôtellerie. Les filiales marocaines du groupe Fram bientôt en liquidation    Le Roi Mohammed VI félicite le président de Madagascar à l'occasion de la fête nationale de son pays    Le Roi Mohammed VI félicite l'Émir qatari Cheikh Tamim Bin Hamad Al-Thani    Cinquante-neuf migrants d'origine africaine interpellés entre Tétouan et Fnideq    Juventus Academy Maroc et Ariston Maroc lance «Action Foot»    Botola Pro D1 : La 29e journée se joue dans sa totalité mercredi prochain    Sidi Kacem / Zegota : Les valeurs de la bonne éducation au centre d'un colloque    Bourita: «la coopération entre le Maroc et les Nations Unies est forte»    Une délégation de députés marocains à Johannesburg pour prendre part aux travaux du Parlement panafricain    OMS: la variole du singe n'est pas actuellement une urgence sanitaire mondiale    Botola Pro : Le WAC à un point du titre national    Quand Rabat vibre aux rythmes de Gnaoua et Musiques du monde    La grogne des festivals de cinéma!    L'IRCAM célèbre le 18è anniversaire de l'homologation ISO    Début du sommet du G7 en Bavière – « plan Marshall » pour l'Ukraine    Températures prévues pour le lundi 27 juin 2022    Ryanair annule des vols en Belgique, en France et en Espagne suite à une grève d'hôtesses et stewards    Cartier Saada : un déficit de 25,5 MDH    Futsal: La sélection marocaine progresse au 10ème rang mondial    Annulations de vols aux USA: Echange d'accusations entre les compagnies aériennes et les autorités    Le Maroc et le FMI négocient une nouvelle ligne de liquidité    Transition énergétique : Le Maroc, fournisseur majeur d'hydrogène vert d'ici 3 ans    Summer 2022 : Les Marocains de plus en plus séduits par les destinations sans visa    Magazine : Soyons fous, aimons l'art    Festival / Electro : Dakhla into the wild    Photographie : L'abstraction vue par Abdelkader Badou    Ce n'est pas sur le fronton de la scène du Marrakech du rire qu'on lira « Castigat ridendo mores »    Le ministère du Tourisme dément l'annulation de la gratuité du transport pour ses fonctionnaire    Le temps qu'il fera ce dimanche 26 juin 2022    Le président sénégalais Macky Sall salue la participation d'une forte délégation du Maroc à la célébration du Centenaire de la disparition de Cheikh El Hadj Malick Sy    Le Gnaoua Festival Tour un Succès Populaire Grandissant Porté Par Les Alizés    Manuel Albares : La position de l'Espagne sur le Sahara "très claire" et "souveraine"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La tournée asiatique de Joe Biden
Publié dans Albayane le 24 - 05 - 2022


Nabil EL BOUSAADI
L'invasion de l'Ukraine par la Russie, les tirs de missiles effectués par la Corée du Nord ou encore les signes de rapprochement entre le Japon et les nouveaux dirigeants de la Corée du Sud à l'effet d'aplanir les difficultés qui existaient entre les deux pays en ce moment où les ambitions géopolitiques de la Chine dans la région ne sont un secret pour personne, sont, bien entendu, des évènements qui ne peuvent pas laisser indifférent le président américain.
Aussi, pour affirmer la présence des Etats-Unis en Asie de l'Est, le chef de la Maison Blanche s'est empressé de rendre visite, du 21 au 24 mai, aux deux principaux alliés de Washington dans la région ; à savoir, le Japon et la Corée du Sud.
A son arrivé vendredi à Séoul, Joe Biden a fait connaissance avec le nouveau président sud-coréen, Yoon Suk-yeol, un conservateur pro-américain arrivé au pouvoir au début du mois.
Lors d'une conférence de presse, les deux hommes ont évoqué une intensification des exercices militaires conjoints entre Washington et Séoul afin de contrer les « bruits de sabre » de Kim Jong-un. S'étant déclaré « préparé » à un nouvel essai nucléaire par Pyongyang, le président américain a rappelé qu'il reste disposé à renouer le dialogue avec son homologue nord-coréen, rompu depuis le sommet de 2019, et a réitéré sa proposition d'offrir à Kim Jong-un les vaccins qui lui permettront de faire face à la pandémie du Covid-19 qui aurait contaminé quelques 2,6 millions de personnes et fait 67 morts, selon les derniers chiffres officiels, même si la région Asie-Pacifique est devenue un champ de bataille essentiel dans la « compétition mondiale » qui opposent « les démocraties aux autocraties ».
Le président Joe Biden a fait part, par ailleurs, de « la nécessité de faire en sorte que la coopération ne se limite pas aux Etats-Unis, au Japon et à la Corée du Sud mais qu'elle englobe, également, l'ensemble du Pacifique, du Pacifique Sud et de l'Indo-Pacifique ».
De son côté, le nouveau dirigeant sud-coréen a évoqué le déploiement, par les Etats-Unis, de « moyens stratégiques » en Corée du Sud – à savoir, des avions de chasse et des missiles » – pour contrer toute éventuelle « attaque nucléaire » qui viendrait de Corée du Nord et remplacer le fameux « parapluie nucléaire » qui se limitait à être un outil de dissuasion mais reste convaincu, toutefois, que tout déploiement d'armements de ce type, comme toute intensification des exercices militaires conjoints entre Séoul et Washington, vont, incontestablement, fâcher la Corée du Nord qui verra dans ces manœuvres un prélude à une invasion de son territoire.
Après s'être rendu en Corée du Sud, le Président américain, a atterri dimanche soir, peu après 17h (heure locale), à la base américaine de Yokota, à l'ouest de la capitale nipponne, pour rencontrer lundi matin à Tokyo, le Premier ministre japonais Fumio Kishida et l'empereur Naruhito.
Le Président américain qui s'est fait accompagner, dans cette tournée, par la Secrétaire au Commerce Gina Raimondo, entend dévoiler, au Japon, une nouvelle initiative américaine pour le commerce dans la région, perçue comme étant une façon de s'affranchir, à terme, des chaînes d'approvisionnement chinoises.
Joe Biden participera, le lendemain, au sommet du Quad où se retrouveront les dirigeants des Etats-Unis, du Japon, de l'Australie et de l'Inde avec pour objectif de faire contrepoids à l'influence économique, militaire et technologique croissante de la Chine en Asie-Pacifique.
En outre, même si l'Inde est le seul pays du Quad à n'avoir pas officiellement condamné l'invasion de l'Ukraine par la Russie, le Premier ministre indien Narendra Modi a précisé, dimanche dans un communiqué, qu'il prévoyait d'avoir, en marge de ce sommet, un échange bilatéral avec le président américain.
Autant de faits qui ont poussé le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, à déclarer que Washington chercherait, à travers cette tournée, « à former de petites cliques au nom de la liberté et de l'ouverture » en espérant pouvoir « contenir la Chine ».
Les Etats-Unis vont-ils parvenir à faire contrepoids à la Chine dans la région ?
Attendons pour voir...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.