« Darkweb »: Un réseau international de pédophiles tombe    Quelle Europe à nos portes ?    Célébration de la Journée mondiale de l'Afrique à Rabat    Aéronautique: Le challenge de la valeur ajoutée et de la taille critique    Le Maroc réagit à la démission de Horst Köhler    Elections européennes: Les réformes passées au crible    L'ISIC accueille son nouveau directeur    El Othmani chez les conseillers    La fermeture du centre de proximité de Sidi Moumen démentie    Les touristes marocains boostent la destination Agadir    Habib El Malki se réunit avec les présidents des groupes et groupement parlementaires    Saâd Dine El Otmani : Le gouvernement déterminé à moderniser l'administration    Le Maroc et la Côte d'Ivoire font le point sur leur coopération    La liste officielle de Renard attendue pour bientôt    Florent Ibengue : La CAN se doit d'être grandiose car toute l'Afrique est aux aguets    Divers sportifs    Moussaoui Ajaloui anime une rencontre de l'USFP à Salé    Atlantique Assurances se lance dans le coton    Lancement de l'étude TIMSS 2019 avec la participation du Royaume    Les cas de démence vont tripler d'ici à 2050 selon l'OMS    Divers    L'activité touristique de Marrakech en accroissement depuis 2015    Ces tournages qui ont tourné au drame : Top Gun    Ammi Driss : Je ne me considère pas comme marginalisé car la décision d'arrêter en 1989 fut mienne 1/2    Ahmed Boulane présente son premier livre à Tanger    HCP : La population du Maghreb passera à 131,9 millions en 2050    L'ambassadeur du Maroc en Namibie remet ses lettres de créances au Président Geingob    5è édition du Prix Mohammed VI de l'art décoratif marocain sur papier    2000 : Les Lions de l'Atlas chutent au premier tour    Bahja et Camacho : souvenirs partagés    Coupe d'Afrique. Continental sponsor officiel jusqu'en 2023    La Tribune de Nas : La Coupe du Monde 2022 s'exporte à Casablanca…    Marrakech. Le CRT dresse son bilan    Vodafone suspend ses achats de téléphones 5G Huawei    L'ONU rend hommage aux soldats de la paix, dont un Marocain    Once Upon a time in…Hollywood. Une claque tarantinesque !    Azelarab Kaghat, le général…    Nouvelle date de l'examen régional de la première année du baccalauréat    Ligue des champions : Les billets du match WAC-EST sont disponibles    Enseignement préscolaire. 60% des enfants ciblés intégrés    Le Maroc compte taxer Facebook et Google    BAM: l'immobilier en berne    Washington-Téhéran: La tension est à son comble…    Le New York Times consacre un long carnet de voyage au Royaume    Politique de voisinage : Politique de voisinage L'UE se félicite de la coopération avec le Maroc    Nike accusé de contrefaçon    Meknès. Un inspecteur de police fait usage de son arme pour arrêter un individu    En Libye, la guerre est aussi économique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sothema : Une cinquième usine en pipe
Publié dans Finances news le 03 - 05 - 2007

* L'année 2006 sauvée par le marché privé et l'activité export.
* Une nouvelle usine dédiée exclusivement aux injectables sera fin prête en fin d'année.
* Les prévisions tablent sur un milliard de dirhams de chiffre d'affaires en 2010.
En dépit du retard enregistré sur les commandes émanant des marchés publics, Sothema arrive à tirer son épingle du jeu. Le chiffre d'affaires du laboratoire pharmaceutique a été maintenu au même niveau que celui de l'année 2005, soit plus de 526 MDH, malgré une perte de 60% sur les marchés publics. «Le chiffre d'affaires réalisé dans le marché public a été compensé par la forte croissance enregistrée dans le marché privé et sur l'export», explique Omar Tazi, Président-Directeur général de la société, lors de la présentation des réalisations de l'exercice 2006 tenue la semaine dernière au siège de la Bourse de Casablanca. En effet, sur le marché privé, Sothema a affiché une croissance satisfaisante de plus de 10% contre une croissance moyenne du secteur de seulement 7%, tandis que le chiffre d'affaires à l'export a bondi de près de 24%, confirmant ainsi le trend haussier de l'activité de la société pharmaceutique à l'international. «Les performances commerciales dans l'activité internationale et la notoriété de nos produits dans plusieurs pays desservis nous ont permis de remporter le Trophée de l'export 2006», argue le PDG de la société.
Malgré cette quasi-stagnation de l'activité et bénéficiant d'une gestion opérationnelle optimale, marquée par une timide hausse de 0,4% des charges d'exploitation, le résultat opérationnel de la société contient son recul à 2,4% pour
80 MDH, fixant la marge opérationnelle à 15,2%.
Pour sa part, le résultat financier creuse son déficit de 3,2 MDH à -9,7 MDH, grevé essentiellement par l'alourdissement des dotations financières nettes des reprises, lesquelles passent de 0,07 MDH en 2005 à 1,8 MDH en 2006.
In fine, intégrant un résultat non-courant de -12,8 MDH à fin 2006, le résultat net se défait de 12% à 44 MDH, réduisant de plus d'un point la marge nette à 8,3%.
Aussi, le Conseil d'Administration de Sothema compte proposer aux actionnaires, lors de la prochaine Assemblée Générale Ordinaire, soit la distribution d'un dividende unitaire de 31 DH, soit l'augmentation à hauteur de 40 MDH du capital par incorporation de réserves, donnant lieu à une attribution gratuite de 400.000 actions nouvelles selon le rapport d'une action nouvelle pour trois actions anciennes.
Perspectives de développement
Dotée d'un savoir-faire reconnu à l'échelle internationale en matière de façonnage, Sothema compte élargir son activité en la matière en construisant une nouvelle usine dédiée exclusivement à la production de produits injectables. «Le marché international des produits injectables est très attrayant. Sothema reçoit de nombreuses demandes de façonnage, mais n'arrive pas à les honorer faute de capacité de production, d'où le besoin d'une usine importante complètement dédiée aux injectables», souligne Omar Tazi.
D'une capacité de production de 90 millions d'unités, la nouvelle usine (qui sera fin prête fin 2007), étalée sur une superficie de 10.900 m2 et d'un coût global de 270 MDH, fonctionnera grâce à des lignes automatiques conformément aux normes américaines en la matière et sera à 80% dédiée à la sous-traitance industrielle à l'étranger, dite façonnage export.... L'on table ainsi de dépasser le cap du Md de DH de chiffre d'affaires à partir de 2010 pour une marge brute globale de près de 555 MDH.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.