Le Bahreïn réaffirme son soutien à la souveraineté et l'intégrité territoriale du Maroc    « African Lion 2021 »: Une opération de décontamination au port militaire d'Agadir pour évaluer la réactivité de l'Unité de Secours et Sauvetage des FAR    Sommet de l'Otan: Quand Sanchez s'humilie et humilie son pays    Opération Marhaba 2021: Forte baisse des prix pour la liaison maritime    Début imminent de la construction du gazoduc Maroc-Nigéria    Régionales de l'investissement: les étapes Laayoune et Dakhla font carton plein    « African Lion 2021 »: une opération de décontamination au port militaire d'Agadir    Algérie : le FLN remporte les législatives, le Hirak craint le retour de «la prétention dictatoriale»    À Paris, Saïd Chengriha enterre «le supposé non interventionnisme» de l'armée algérienne    Le nouveau gouvernement israélien compte quatre ministres d'origine marocaine    Melilla : tentative échouée d'entrée de 150 migrants clandestins grâce à la collaboration du Maroc    Euro 2020 : La Slovaquie prend le dessus sur la Pologne de Lewandowski    Vacances au Maroc: les premiers MRE débarquent à l'aéroport de Fès (PHOTOS)    Compteur coronavirus : 476 nouveaux cas, 9.368.046 personnes vaccinées    Murcie. Un marocain abattu par un espagnol sur la terrasse d'un café    L'anesthésie après la vaccination anti-covid peut-elle causer la mort ?    Soulaiman Raissouni et Omar Radi confrontés à de charges concrètes, dit le ministère public    M'Art Studio démarre ses activités avec Marie Bugnon & Jennifer Sormani    Festival universitaire de musique de l'ENCG Kénitra : Une troisième édition pour aiguiser l'art de l'écoute    Le théâtre du Studio des arts vivants reprend ses activités    [ Interview Anas El Filali ] La première production en 3D, 100% marocaine, prête en septembre    Pays de l'Otan : la politique envers la Chine à renforcer, selon le SG de l'OTAN    Entretien entre Erdogan et Biden    La gifle américaine !    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mardi 15 juin    France : vers la levée de l'obligation du masque en extérieur    Les Lionnes de l'Atlas s'offrent le Mali    1,1 milliard d'euros de pertes pour les clubs de Premier League    Retour à la maison pour Buffon ?    Réforme de l'administration : pénalisant ''bug'' législatif !    «JOY» : 11 artistes livrent leur perception de la joie    Flo Arnold dans ses œuvres    Le nostalgique et l'artistique    Usage licite du cannabis : Vers l'adoption définitive de la loi    Euro 2020 : La Suède neutralise l'Espagne    Relance économique : OBG et l'AMDIE préparent un nouveau rapport    La Hongrie soutient le plan d'autonomie au Sahara marocain    Agriculture : un nouveau dispositif de soutien aux petits agriculteurs    Le Maroc réélu au comité des Nations unies sur les disparitions forcées    BKGR: BAM devrait maintenir le taux directeur inchangé    Nomination : Salima Amira, nouvelle DG Maroc chez Microsoft    Ce qui s'est passé lundi sur l'autoroute de Kénitra (DGSN)    Basket : Labib El Hamrani nommé sélectionneur national des seniors    Mohamed Bouldini évoluera en Liga NOS avec Santa Clara    L'ONDA fortement mobilisé pour la sécurité sanitaire des voyageurs    Cette région du Maroc s'apprête à accueillir 500.000 touristes israéliens    LE POUVOIR ALGERIEN SE FICHE DES RESULTATS DES URNES    Hassan Rachik: Madih Al Howiyat Al Marina    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





AGROALIMENTAIRE/Agropoles: des plateformes intégrées avec des incitations pour les investisseurs
Publié dans Finances news le 05 - 05 - 2021

Les sites permettent de hisser le niveau des unités de transformation.
Ils sont divisés en pôles pour soutenir les différentes filières.

Par C. Jaidani

Pour accompagner les activités de transformation agricole, le Plan Maroc Vert (PMV) a lancé un vaste programme de création d'agropoles dans les régions agricoles les plus florissantes (Fès-Meknès, Berkane, Béni Mellal, Agadir, El Haouz et El Gharb). Il s'agit de plateformes proposant sur le même lieu toutes les conditions nécessaires pour créer, développer et implanter les projets agroalimentaires.
Ces plateformes proposent plusieurs incitations aux investisseurs, notamment des terrains équipés selon les normes industrielles, bien desservis par les voies de communication et à des prix défiant toute concurrence. D'autres services mutualisés sont offerts à l'ensemble des entreprises, comme l'accès à Internet très haut débit ou encore des salles de conférences.
Pour les petites entreprises et les start-up, ces sites regroupent des bureaux et des unités de production modulables. Les agropoles sont réparties en trois zones dédiées à l'agroalimentaire, la logistique et les activités de support. Trois de ces sites (Berkane, FèsMeknès et Agadir) sont développés et aménagés par MedZ, leader national en matière d'aménagement et de gestion des parcs d'activités. Les agropoles sont venues répondre aux demandes exprimées par les professionnels.
Conçues selon les meilleures normes en vigueur à l'international, elles proposent une offre agricole moderne, performante et conforme aux besoins du marché. Cette stratégie a permis d'ériger des zones industrielles spécialisées, qui ont pour mission de renforcer la transformation et la commercialisation des produits agricoles. Ces agropoles présentent aussi des atouts pour les exploitants agricoles, qui peuvent écouler leurs produits à bons prix, sans parcourir de longues distances et sans être à la merci des intermédiaires. Elles assurent également la valorisation des productions agricoles aussi importantes et diversifiées de la région concernée dans un objectif de création d'investissement, d'emploi et de valeur ajoutée.
Les sites sont répartis en pôles pour soutenir les filières agro-industrielles comme les agrumes, l'oléiculture, les viandes, la biscuiterie, chocolaterie, confiserie, pates et couscous. Face au succès de ces plateformes, il est prévu de lancer de nouvelles tranches afin de répondre aux besoins des investisseurs. Ils offrent également tous les services et annexes nécessaires pour les accompagner, notamment un bâtiment d'accueil, un guichet unique, un bureau de poste, des banques et des commerces.
Dans certaines agropoles comme celle de Meknès, il existe même un pôle R&D. Ce pavillon, réalisé par le département de l'Agriculture et baptisé «Qualipôle alimentation», regroupe les principales fonctions de support du secteur, notamment les services de contrôle sanitaire (ONSSA), les laboratoires de recherche (INRA) et le service de contrôle des exportations EACCE. Il a également été mis en place une plateforme de produits de terroir.
Réalisée par l'Agence de développement agricole (ADA), cette zone est dédiée exclusivement au regroupement et à la commercialisation des produits de terroir de la région concernée. On note également la montée en puissance du cluster industrie agroalimentaire (IAA). Il s'agit d'une association qui ambitionne de fédérer les acteurs régionaux de la filière agroindustrielle autour de thématiques de l'innovation dans les filières agricoles et agro-industrielles phares.
Dans l'agropole de Meknès, le pôle olivier est déjà opérationnel. Il s'agit d'un pôle de compétence et d'innovation pour le transfert de technologie ainsi que pour la promotion et le développement de la filière oléicole régionale et nationale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.