Investigation : "Pegasus, les dessous d'une affaire" (Replay)    Maroc: Rebond « exceptionnel » de l'économie en 2021    Renault, Nissan et Mitsubishi Motors font de l'électrique le nouveau ciment de leur alliance    Projets de développement social et humain : l'Agence Bayt Mal Al Qods débourse un million de dollars    « Pas positif »: froideur russe après la réaction américaine à ses exigences    CAN 2021 / Ghana : Milovan Rajevac officiellement limogé    CAN 2021 : Le drame du stade d'Olembé, principal événement des huitièmes    CAN 2021 / Les Comoriens, les plus valeureux, les plus sympathiques en huitièmes !    Infantino affirme qu'un Mondial biennale pourrait empêcher la mort de migrants, ses propos choquent    CAN 2021 : Sofiane Boufal complète sa métamorphose avec coach Vahid    Les Etats-Unis fournissent près de 1,6 million de doses Pfizer au Maroc    Températures prévues pour le vendredi 28 janvier 2022    Covid-19: Certains médicaments seraient inefficaces contre Omicron    Santé : un nouveau centre de santé à Sidi Moumen    France : La Fondation Tayeb Saddiki représentante du Maroc à Versailles pour les 400 ans de Molière    Délais de paiement : ce qui va changer avec la nouvelle loi    Le Maroc, « partenaire solide » sur lequel peuvent compter la France et l'Europe    USFP : les demandes de report et suspension rejetées, le 11e congrès maintenu    Le Canada prolonge sa mission de formation militaire en Ukraine    Les positions constantes du Maroc envers la cause palestinienne réitérées devant l'UA    Perturbations de l'approvisionnement en eau potable dans certains quartiers de Casablanca, Settat et Berrechid (ONEE)    Météo: fortes pluies attendues jeudi et vendredi dans plusieurs provinces du Royaume    Lancement du MCRDV pour encourager la recherche scientifique agricole    Justice : L'Amazighe acte son entrée dans le système judiciaire    Il permet au public de découvrir la richesse historique et culturelle de la ville    Mehdi Fath publie «Tu avais raison ...» en juin prochain    Etchika Choureau, grand amour interdit de Hassan II, décède à l'âge de 92 ans    Année judiciaire : 4.611.236 affaires enregistrées au titre de l'année 2021    Conseil de gouvernement : l'état d'urgence sanitaire sera-t-il prolongé ?    La Bourse de Paris recule après la Fed    Khouribga : Report au 28 mai prochain de la 22ème édition du Festival International du Cinéma Africain    Foot: un entraîneur allemand falsifie son certificat de vaccination    Lutte contre le changement climatique : L'ONU salue le leadership du Maroc    BCIJ : Deux Daechiens interpellés à Al Haouz    OMC : La Chine autorisée à imposer des sanctions tarifaires aux Etats Unis    Devises vs Dirham: les cours de change de ce jeudi 27 janvier    Glencore et Managem : un partenariat pour produire du cobalt à partir de batteries recyclées    CAN 2021: la CAF change le lieu et l'horaire de Maroc-Egypte    Province de Taroudant : visite de projets agroalimentaires et de développement agricole et rural    UA : Le Maroc réitère son attachement à la solidarité africaine pour éradiquer la pandémie de la COVID-19    Chutes de neige et averses au Royaume ce jeudi 27 janvier    L'espoir s'amenuise pour retrouver des migrants ayant chaviré au large de la Floride    CAN 2021 : Les Lions de l'Atlas se sont entrainés sans Nayef Aguerd    Après la France, le siège du Parlement andalou accueille une réunion de soutien au Polisario    Le PAM, membre du gouvernement, plaide pour la réouverture des frontières    Casablanca : Report de l'audience d'un universitaire soupçonné de harcèlement sexuel    "أحسن Pâtissier": La saison II est lancée, (re) vivez le Premier prime en Replay    Report du Festival international du cinéma africain de Khouribga au 28 mai prochain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Covid-19: l'OMS appelle à augmenter la production mondiale de dexaméthasone
Publié dans 2M le 23 - 06 - 2020

L'OMS a appelé lundi à augmenter la production de dexaméthasone, après l'annonce par des chercheurs britanniques que ce puissant stéroïde réduisait significativement la mortalité chez les malades gravement atteints par le Covid-19.
"Le prochain défi consiste à augmenter la production et à distribuer rapidement et équitablement la dexaméthasone dans le monde entier, en se concentrant sur les endroits où elle est le plus nécessaire", a déclaré le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours d'une conférence de presse virtuelle depuis le siège de l'organisation à Genève.
"Heureusement, il s'agit d'un médicament peu coûteux et il existe de nombreux fabricants de dexaméthasone dans le monde entier, qui, nous en sommes convaincus, peuvent accélérer la production", a-t-il ajouté.
Selon les premiers résultats de l'essai clinique britannique Recovery publiés la semaine dernière, la dexaméthasone réduit d'un tiers la mortalité chez les malades les plus gravement atteints par le Covid-19.
Ce médicament est le premier à montrer une amélioration de la survie chez des patients du Covid-19, alors qu'il n'existe aucun vaccin. Il est déjà utilisé dans de nombreuses indications pour son effet anti-inflammatoire puissant.
L'étude britannique a également montré que la mortalité a été réduite d'un cinquième chez des patients moins gravement atteints, à qui on administrait de l'oxygène grâce à un masque, sans les intuber.
En revanche, le traitement n'a montré aucun bénéfice pour les patients qui n'avaient besoin d'aucune assistance respiratoire.
Le directeur général de l'OMS a souligné pour sa part que "la dexaméthasone ne doit être utilisé que pour les malades de Covid-19 en état grave ou critique, sous étroite surveillance clinique".
"Il n'existe aucune preuve que ce médicament fonctionne pour les patients atteints d'une affection bénigne ou à titre préventif, et il pourrait causer des dommages", a insisté le haut responsable onusien.
Dans la foulée de la publication des résultats de l'essai, le gouvernement britannique a annoncé que ce traitement allait être immédiatement utilisé pour traiter les malades concernés.
"La demande a déjà bondi", suite à la publication des résultats de l'essai britannique, a relevé Tedros Adhanom Ghebreyesus.
Il a appelé la communauté internationale à faire preuve de "solidarité" et de "transparence" pour que les pays ayant le plus grand nombre de patients gravement malades reçoivent les stocks de dexaméthasone en priorité.
Il a également demandé que des stocks soient également toujours disponibles pour traiter les autres maladies pour lesquelles la dexaméthasone est habituellement utilisée.
"Il est également important de vérifier que les fournisseurs puissent garantir la qualité" des produits, "car il existe un risque élevé que des produits de qualité inférieure ou falsifiés entrent dans le marché", a relevé le patron de l'OMS.
Un médicament d'une autre famille que la dexaméthasone, l'antiviral remdesivir, a montré une certaine efficacité pour accélérer le rétablissement des malades hospitalisés à cause du Covid-19. L'annonce avait officiellement été faite fin avril par les autorités américaines. Mais le remdesivir n'a en revanche pas pu prouver qu'il permettait d'éviter des décès.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.