UE: les 27 déterminés à verdir leurs importations, divisés sur l'énergie    Blinken consulte les alliés européens avant le face-à-face russo-américain    CAN 2021: Première séance d'entraînement des Lions de l'Atlas en vue des 8ès de finale    La Cour suprême inflige un revers à Trump dans l'enquête sur l'assaut du Capitole    L'ONMT déploie une nouvelle task force au FITUR de Madrid    Maroc-Mexique : Une coopération universitaire qui se fortifie    La pandémie de Covid-19 a fragilisé l'ensemble des droits humains dans le monde, selon l'ONU    Météo Maroc: temps assez froid sur l'intérieur du pays ce jeudi 20 janvier    CAN 2021: voici l'adversaire des Lions de l'Atlas aux huitièmes de finale    Tourisme. Des solutions ponctuelles à une crise structurelle    Le Chery Tiggo 7 Pro remporte le prix du SUV le plus vendu de l'année au Qatar    L'ancien président du Wydad, Abdelmalek Sentissi, n'est plus    Auteur de deux agressions, le meurtrier de Tiznit interné à l'hôpital psychiatrique Errazi de Salé    Le PPS appelle à la réouverture des frontières    Accord entre le gouvernement et les syndicats d'enseignement les plus représentatifs    Cervantes, le théâtre centenaire de Buenos Aires    «Il est temps de vous libérer du complexe du colonisé»    Le poète et militant, Houcine Kamari, n'est plus    La circulation temporairement coupée sur ce tronçon routier    USA: Bilan mitigé de Biden après un an à la Maison Blanche    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 19 Janvier 2022 à 16H00    Espagne : L'ONMT déploie une nouvelle task force au FITUR de Madrid    Consommation : Les ménages entre espoir et incertitude pour 2022    Liban : Le gouverneur de la Banque du Liban dans de sales draps    Maroc : La DGI lance un assistant virtuel «chatbot»    «L'autonomie, sous souveraineté marocaine. Autonomie entérinée par l'ONU» : en Espagne, le rapprochement entre Rabat et Berlin scruté    Casablanca : Interpellation de sept individus, dont un agent de sécurité, présumés impliqués dans l'enlèvement et la séquestration    Le PPS critique la faible présence politique du gouvernement et appelle à l'ouverture des frontières    Ouverture de la billetterie pour la Coupe du monde de football 2022    CAN2021-Arbitrage : La Marocaine Bouchra Karboubi assiste l'Ethiopien Tessema à la VAR du ''Soudan-Egypte'' (20h)    L'Oriental Fashion Show retrouve la scène de la mode parisienne    Maroc-Gabon : Le superbe golazo de Hakimi impressionne Mbappé et fait le tour de la toile    CAN: Halilhodzic s'exprime après le match Maroc-Gabon    Covid: nouveau record de contaminations en Allemagne    Ceuta. Les frontières avec le Maroc fermées jusqu'en juin    Covid-19: Abdelilah Benkirane hospitalisé suite à des complications    L'UA condamne "l'attaque terroriste" des houthis contre les Émirats Arabes Unis    Les ports de Casablanca et Jorf Lasfar ont réalisé 70,5% du trafic national en 2021    Bain de foule dans un souk populaire pour Najat Aâtabou (VIDEO)    Attaque des Houthis contre les Emirats : Pr Zakaria Abouddahab fait le point (VIDEO)    Emirates suspend des vols vers les Etats-Unis en raison de la transition 5G    L'Egypte en pleine confiance face au Soudan    Lucile Bernard présente «A l'aube de nos rêves» en février à Marrakech    Fès : Session de formation sur l'éducation inclusive et l'autisme    Khalifa Mennani, membre de Fnair, lance «Mi Lalla»    Affaire Ghali : Le directeur adjoint de la police nationale entendu par le juge Lasala    "أحسن Pâtissier", la deuxième saison bientôt de retour sur 2M !    Enseignement/Dialogue social : l'accord MEN-syndicats, "un accord d'étape" pour la FNE qui "augure du positif"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Maroc: La DGAPR contribue aux travaux de la Commission spéciale sur le modèle de développement
Publié dans 2M le 20 - 08 - 2020

La Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a indiqué avoir élaboré un document intitulé "La question pénitentiaire et la prison de demain, Contribution aux travaux de la commission chargée d'élaborer le nouveau modèle de développement", en interaction avec les consultations menées par la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD).
Le document en question a abordé les principales contraintes entravant le chantier de réforme du système pénitentiaire sur les plans pénal, financier, organisationnel et social et s'est penchée sur la vision de la DGAPR de la prison de demain et comment l'intégrer dans le nouveau modèle de développement, a indiqué la Délégation.
Cette initiative interactive, a-t-elle ajouté, constitue un précédent pour les contributions que les détenus des établissements pénitentiaires travailleront à apporter à ce sujet, sur la base de la consultation récemment lancée à leur profit par la CSMD et la DGAPR, où un comité spécialisé assurera la sélection des meilleures contributions et les publier dans le magazine "Cahier du prisonnier", de la DGAPR.
Le surpeuplement carcéral figure parmi les problèmes chroniques dont souffrent les prisons marocaines. Il résulte essentiellement de l'augmentation continue du nombre de la population carcérale qui est passé de 74.039 à 86.384 entre 2015 et 2019, soit un taux d'accroissement de 16,67%, ainsi que du recours excessif à la détention provisoire, la prépondérance des peines de courtes durées et l'absence de mesures alternatives à l'incarcération.
Les contraintes à caractère organisationnel et financier sont aussi au rendez vous, a ajouté la même source, soulignant que l'autonomisation de la DGAPR "demeure très relative du fait qu'elle subit malgré elle l'acte d'incarcération qui est pris par les autorités judiciaires concernées indépendamment des réalités des établissements pénitentiaires".
D'autant plus que les allocations ne sont pas en phase avec l'augmentation continue du nombre des détenus et les chantiers de réforme entamés notamment en matière d'humanisation des conditions d'incarcération et de renforcement des programmes de préparation à la réinsertion.
Quant aux contraintes d'ordre social, elles comprennent principalement les efforts de la préparation des détenus à la réinsertion, la réinsertion des détenus après leur libération et la contribution du casier judiciaire à la réduction des possibilités d'emploi pour les détenus libérés, ainsi que les préjugés qui entravent la réinsertion sociale.
En ce qui concerne la perception de DGAPR des prisons de demain et les moyens de les intégrer dans le nouveau modèle de développement, la Délégation a mis l'accent sur la nécessité de redoubler d'efforts pour lutter contre la criminalité afin de mettre un terme à l'augmentation continue du nombre de détenus, d'intensifier les efforts pour lutter contre la surpopulation et de consacrer la gouvernance de l'administration pénitentiaire vers une action pénitentiaire efficace, territorialisée et transparente.
Au niveau du financement, la contribution de la délégation a évoqué la nécessité de fournir des ressources financières supplémentaires au secteur pénitentiaire, de renforcer les ressources humaines en termes de nombre et d'efficacité, d'humaniser l'espace pénitentiaire, ainsi que de réintégrer, en employant des détenus, afin d'être plus efficace dans le traitement des cas de récidive et d'assurer le suivi et ce comme la plupart des administrations pénitentiaires au niveau international.
La DGAPR a également souligné l'importance de renforcer la recherche scientifique dans le domaine des prisons pour améliorer le système pénitentiaire et motiver la société civile à participer au processus de réinsertion des détenus, les activités de la société civile étant considérées comme un acteur essentiel sur lequel on peut s'appuyer dans le processus de réforme souhaité.
La Délégation a conclu que la vision de la DGAPR, à travers ce document, reflète sa volonté et son engagement à préserver l'image du Royaume en tant qu'Etat déterminé à consacrer et à défendre la culture des droits de l'Homme en tant qu'option irréversible.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.