Météo Maroc : les prévisions pour la journée du mardi 27 septembre 2022    Walid Regragui : "La tâche ne sera pas facile contre le Paraguay"    Carburants: Un marché loin d'être concurrentiel selon le Conseil d'Ahmed Rahhou    Le Maroc célèbre Aid Al Mawlid Annabaoui dimanche 9 octobre 2022    Sahara : La Mauritanie défend à l'ONU sa «neutralité positive»    L'OCP annonce une prise de participation de 50% dans l'Espagnol GlobalFeed S.L.    Maroc : Plusieurs ONG rendent hommage à Aïcha Ech-Chenna    Elections partielles : L'Istiqlal mobilise ses troupes avant le scrutin    DGSN. Nouvelles directives de Hammouchi pour une meilleure qualité de services de police    Conseil de gouvernement. Le Code du commerce au menu de la réunion de ce jeudi    « La loi incriminant l'avortement est complètement décalée de la réalité »    Le Maroc participe à Riyad au 23ème symposium d'Interpol de formation de la police    Décès de Aïcha Ech-Channa; Le Roi déplore une pionnière de l'action associative au Maroc    Compteur Coronavirus : 4 nouvelles contaminations et 0 décès en 24H    Sofiane Boufal prépare son envol pour le Qatar    Sahara et Espagne : Un média du Polisario accuse Albares de suivre les directives du Maroc    Face aux défis émergents, les Institutions supérieures de contrôles sont appelées à « changer de paradigme » (Zineb El Adaoui)    Tourisme: un secteur en quête d'un renouveau durable et inclusif    Environ 520.000 personnes ont assisté aux grands concerts de Rabat    «Mon exposition est un hommage à la femme marocaine et à sa force créatrice»    Tel un désenchantement «poétique» de la société    Le Cameroun enrichit son offre d'accompagnement des PME    Grippe saisonnière: Le vaccin protège contre les infections, les cas graves et les décès    Référendums d'annexion : Kiev demande une "réunion d'urgence" du Conseil de Sécurité    Algérie: le patron d'un groupe médiatique condamné à 10 ans de prison ferme    Géopolitique à distance, géopolitique qui rapproche    SAR le Prince Moulay Rachid préside à Témara le Grand Prix SM le Roi Mohammed VI    Jawad Abdelmoula remporte le Championnat d'Afrique    ''«Ziyara», un film personnel sur les gardiens de cimetières juifs au Maroc''    Arrivée à Tokyo de Akhannouch pour représenter le Roi aux funérailles de l'ancien premier ministre Shinzo Abe    La version algérienne fallacieuse mise à nu à l'ONU    Pour un mandat de 2 ans : La HACA aux commandes du Réseau des instances africaines de régulation de la communication    Le street workout s'invite à Essaouira    Alerte météo au Maroc: les villes où il va pleuvoir à partir de ce lundi    Réinsertion des femmes détenues Un don de 6 MDH octroyé par la Fondation Othman Benjelloun    Plongée dans l'univers transparent de Safaa Erruas à Casablanca    20ème édition du festival L'Boulevard : De jeunes talents de rap/hip hop ouvrent le bal    Festival national du film de Tanger: Ismail El Iraki décroche le Grand prix    Aziz Akhannouch arrive à Tokyo pour les funérailles de Shinzo Abe    La patrouille de voltige « La Marche Verte » fait sensation à Toulouse    Législatives en Italie : victoire historique de l'extrême droite selon les sondages à la sortie des urnes    Revue de presse quotidienne de ce lundi 26 septembre 2022    La Bourse de Casablanca débute la semaine en repli    Tanger Med. Une « expérience inédite » pour une délégation du Parlement panafricain    Maroc-IFC : Sérgio Pimenta en visite ce lundi    Amical U23: nouvelle défaite du Maroc face au Sénégal (VIDEO)    Les Espagnols exigent des réparations après Maroc-Chili    Raja de Casablanca : le Tunisien Mondher Kebaier nommé entraîneur    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Maroc candidat à la présidence de la 6ème session de l'Assemblée des Nations unies pour l'environnement
Publié dans 2M le 20 - 09 - 2021

Le Maroc se porte candidat pour représenter l'Afrique et présider la sixième session de l'Assemblée des Nations unies pour l'environnement, prévue en février 2022, a annoncé le ministre de l'Energie, des mines et de l'environnement, Aziz Rabbah.
Un communiqué du ministère indique que cette annonce a été faite lors de la participation de M. Rabbah aux travaux de la Conférence Ministérielle Africaine sur l'Environnement (CMAE) qui s'est tenue virtuellement le 16 septembre sur le thème ''Assurer le bien-être et la durabilité des populations en Afrique''.
Dans son intervention, le ministre a souligné que la candidature du Maroc s'inscrit dans le cadre de l'engagement du Royaume et ses contributions multiples et effectives dans les efforts régionaux et internationaux en faveur de la préservation de l'environnement et du développement durable, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI.
Cet engagement s'est traduit durant les 20 dernières années par l'organisation et la présidence par le Maroc de nombreuses manifestations internationales de haut niveau, toutes couronnées de succès, ajoute le communiqué, qui cite à l'appui, l'organisation, entre autres, des 7ème et 22ème sessions de la COP ou encore de Forums africains sur le développement durable.
Il s'agit aussi du lancement d'ambitieuses initiatives sur le renforcement de l'adaptabilité face aux changements climatiques, dont la Commission du Bassin du Congo, la Commission du Sahel et la Commission des Etats Insulaires, l'Initiative pour l'Adaptation de l'Agriculture Africaine (AAA) et l'initiative 3S pour la soutenabilité, la stabilité et la sécurité en Afrique, selon la même source qui évoque aussi l'initiative de la jeunesse africaine pour l'environnement et la coalition pour l'accès à l'énergie durable.
Le communiqué note, par ailleurs, que la candidature marocaine se veut aussi une manière de renforcer la coopération régionale pour une action africaine collective et solidaire en faveur de l'environnement.
Lors de cette conférence organisée sous l'égide de Bureau Régional pour l'Afrique du Programme des Nations unies pour l'Environnement (PNUE), M. Rabbah a affirmé que l'épidémie du Covid-19 représente, malgré ses effets néfastes, une opportunité pour les pays africains de promouvoir un développement durable à même de promouvoir les investissements et de créer des emplois.
Le ministre a, par ailleurs, souligné l'importance des prochaines conférences internationales pour la mise en oeuvre de l'agenda mondial inscrit dans les domaines de l'environnement et du développement durable, notant que l'Afrique se doit d'être au rendez-vous pour mieux défendre ses intérêts et réitérer ses engagements en faveur de la préservation de l'environnement.
À ce propos, le ministre a plaidé pour une matérialisation effective de l'accord de Paris et ce, en vue de relever le challenge de la réduction des émissions de gaz à effet de serre et apporter le soutien financier et technique nécessaire aux pays en développement, notamment en Afrique et ce, en vue de les aider dans leur lutte pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à s'approprier les nouvelles technologies.
Le ministre a mis l'accent sur l'absolue nécessité de donner la priorité à la diversité biologique à travers l'adoption d'un cadre international pour l'après 2020.
Cette conférence africaine a été marquée par la participation de pas moins de 20 ministres africains de l'environnement, outre Mme Inger Andersen, Directrice exécutive du PNUE, et Mme Josefa Sacko, Commissaire en charge de l'Agriculture, du développement rural, de l'économie bleue et de l'environnement durable à l'Union Africaine ainsi que des représentants des organisations régionales et internationales.
Cette rencontre de haut niveau a été aussi marquée par l'adoption d'une déclaration soulignant les efforts des pays africains face à la pandémie du Covid-19 et leur engagement à donner la priorité aux mesures de redressement vertes et durables qui favorisent à la fois la résilience sociale, économique et environnementale.
La conférence ministérielle africaine sur l'environnement a été créée en 1985 à la suite d'une conférence des ministres africains de l'environnement tenue au Caire (Egypte). Elle a pour missions de plaider en faveur de la protection de l'environnement en Afrique, de veiller à ce que les besoins humains fondamentaux soient satisfaits de manière adéquate et durable, de faire en sorte que le développement social et économique soit réalisé à tous les niveaux ou encore de promouvoir les activités et pratiques agricoles répondant aux besoins de sécurité alimentaire de la région.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.