Plus de 1,3 tonne de cocaïne saisie à Tanger Med    La CGEM décline son software    V.E Maroc publie son évaluation sur les risques de durabilité en 2021    Deux startups marocaines participent pour la première fois    Prémices d'une nouvelle guerre civile au Liban ?    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    Le WAC domine et s'incline, le Raja s'impose face aux Libériens de LPRC Oilers    La montagne qui a accouché d'une souris    L'union européenne est-elle soumise à un gouvernement des juges?    Appel à promouvoir la médecine d'urgence au Maroc    Le ministère public présente le guide de la « Kafala » des enfants abandonnés    «Osmoses», nouvelle exposition de Hiba Baddou    «J'utilise le fantastique pour raconter, pour voir la réalité avec un autre angle»    Penser le visage avec Emmanuel Levinas    Arabie Saoudite : Levée des restrictions liées au Covid-19    Le PLF2022 table sur un taux de croissance de 3,2 pc et un déficit budgétaire de 5,9 pc du PIB    Coiffe saoudienne... à l'anglaise    Béni Mellal-Khénifra : Exposition collective... aux couleurs de l'automne    Le PLF-2022 table sur un taux de croissance de 3,2 % et un déficit budgétaire de 5,9 %    Daech et les Talibans : un casse-tête ou une menace ?    L'Opinion : Du sécuritaire à l'humanitaire    Couture : Maison Sara Chraibi divulgue sa collection printemps-été 2022    Faux printemps arabes    Covid-19. Colin Powell, secrétaire d'Etat sous George W. Bush, est décédé    Casablanca : Nabila Rmili annonce une vaste campagne de nettoyage    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 18 octobre 2021 à 16H00    Espagne : les séparatistes basques reconnaissent la «douleur» subie par les victimes de l'ETA    Relations entre la Russie et l'OTAN : Moscou suspend sa mission et celle de l'Alliance    Les villes les mieux équipées en guichets automatiques bancaires    Para-basket : L'OCS accède à la première division du Championnat national    Casablanca : Interpellation d'un individu impliqué dans l'agression d'un mineur à l'aide d'un chien féroce    Feuille de route de l'exécutif : ambitions démesurées, petits moyens ?    Transmission du Covid-19: le Maroc passe au « niveau faible »    Face aux résistances des vieux briscards : Les Pionniers!    Relations Maroc-Mali : Interview exclusive avec Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères    Pegasus : avant son procès le 25 octobre, Rosa Moussaoui fait une crise de panique    Ligue des champions /2ème tour « aller » : Le Wydad risque de se faire balancer vers la Coupe de la CAF !    Le taux de fécondité chez les femmes marocaines en forte baisse    Dr Saïd Afif: « L'obligation du pass vaccinal permettrait le retour à la vie normale »    «Te Amo» : Nouveau tube de Khaoula Moujahid    Maroc: ce qui va changer dans le secteur de la Santé    Unité flottante de stockage du gaz au Maroc : les dernières infos du ministère    Cameroun : neuf morts dans un accident provoqué par des vents forts    Laâyoune-Sakia El Hamra : Avortement de trois tentatives d'immigration clandestine    France-Algérie : Quand le régime d'Abdelmadjid Tebboune use de la truanderie politique pour faire plier Paris    Classement FIFA. Le Maroc devrait doubler l'Algérie et intégrer le Top 30 mondial pour la première fois    Fin de la «Crise des sous-marins»?    Magazine : Sarim Fassi-Fihri, maux croisés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Irrégularités financières à la CAF: les dessous du rapport de PwC
Publié dans 2M le 10 - 02 - 2020

Des irrégularités financières dans le football africain ont été révélées lors d'un audit confidentiel de l'instance dirigeante du continent, dont l'Agence Associated Press détient copie. Une révélation qui ouvre le chemin aux spéculations. La Confédération africaine de football (CAF) réagit, sans démentir les faits. Détails.
L'agence Associated Press a obtenu samedi une copie de l'examen audit privé de la CAF qui a constaté "un éventuel abus de pouvoir'' et signalé "des ajustements frauduleux potentiels'' dans des documents comptables qui sont qualifiés de "peu fiables et peu dignes de confiance".
Le rapport effectué par la société de services financiers PwC, de 50 pages, couvre la période 2015-2019 et les mandats des présidents Issa Hayatou et Ahmad Ahmad, actuel patron de l'instance africaine. L'examen a été effectué l'année dernière, après la prise en main intérimaire de la gestion financière de la CAF, par la secrétaire générale de la FIFA, Fatma Samoura.
35 versements de la FIFA "non justifiés"
Selon le document, sur 10 millions de dollars de fonds de développement de la FIFA pour l'Afrique, à hauteur de 40 paiements entre 2015 et 2018, PwC a constaté que 4,6 millions de dollars sur 14 paiements n'avaient "pas de pièces justificatives suffisantes''. Toujours selon le rapport, seuls cinq versements d'un montant de 1,6 million de dollars avaient "une documentation suffisante ' et auraient été utilisés aux fins prévues.
Le rapport évoque également des versements aux membres du comité exécutif de la CAF de la part de l'organe directeur, pour des cadeaux, des dons et même des funérailles.
Tactical Steel refait surface
Le fameux dossier du contrat signé avec Tactical Steel en 2018 a encore été évoqué dans l'audit de PwC. Cette dernière a constaté que l'activité principale de la société semblait être la conception, la fabrication, la vente des produits de gymnastique, mais elle a pourtant reçu 4,4 millions de dollars de décembre 2017 à décembre 2018 pour fournir du matériel de football, y compris un kit d'arbitres et des ballons de football. Les achats ont été organisés par échange de mails plutôt qu'avec des contrats et des factures complètes documentant les transactions.
Un membre du personnel de Tactical Steel contacté samedi par l'Agence AP n'était pas au courant de l'audit mais la société basée en France a précédemment nié toute irrégularité.
Calomnie
D'autres éléments révélés par un autre support, Fifa Colonialism, ciblent particulièrement des dirigeants égyptiens, membres du comité exécutif de la CAF, mais également leurs homologues marocains. Le site affirme, sans apporter de preuves, que le président du Wydad Casablanca Said Naciri aurait offert un appartement et une voiture Bentley à Ahmad Ahmad, président de la CAF, une allégation qui n'a pas été évoquée par l'Agence AP, source initiale du rapport de PwC.
Selon nos sources, le propriétaire du site Fifa Colonialism n'est que le Libérien Musa Bility, membre du comité exécutif de la CAF, suspendu par la FIFA en juillet 2019, de toute activité liée au football, "coupable d'avoir détourné des fonds de la FIFA, d'avoir tiré des bénéfices, et s'est retrouvé dans une situation de conflits d'intérêts, et ce en violation ave le Code d'éthique de la FIFA". Musa, adversaire du Maroc au sein des instances de la CAF, est engagé depuis sa suspension par la FIFA, dans une guerre médiatique contre le président Ahmad Ahmad et notamment la présence marocaine dans l'instance africaine de football.
"Droit de poursuivre"
"Les changements structurels entrepris (...) ne seront pas déraillés par des reportages trompeurs dans certains médias. Le Comité exécutif (...) se réserve le droit de poursuivre tous les auteurs de réclamations fausses et non fondées dans les médias et les réseaux sociaux", a signalé la CAF dans une réaction aux révélations de l'Agence AP, publiée dimanche.
Pour la CAF, "Il ne serait pas réaliste de prétendre que ces changements structurels peuvent tous avoir lieu en quelques semaines". Le Comité exécutif se dit "pleinement engagé à réaliser cette ambition au cours de son mandat." Une réaction à chaud de la CAF, qui répond aux révélations sans pour autant les démentir dans le détail.
Il faut souligner que le rapport d'audit est prêt et finalisé, depuis novembre 2019. Le timing de sa sortie via une agence américaine, quelques jours après les recommandations émises à Rabat par Gianni Infantino président de la FIFA, pour réformer l'instance africaine de football, suscite beaucoup de questions, d'autant plus que la CAF est obligée de valider, le 14 février prochain, la feuille de route CAF 2020-2021 qui prendra en compte l'ensemble des recommandations de la Task Force de la Ia FIFA. Ne s'agirait-il pas finalement d'un coup de pression médiatique sur la CAF, pour imposer la validation des recommandations de la FIFA ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.