Casablanca : La commune mobilise plus de 2300 agents pour Aïd Al Adha    PUMA signe Luis Suarez    PLF 2018 : la lettre de cadrage de El Otmani    Aïd Al Adha : les conseils de Autoroutes du Maroc    Le tramway de Casablanca s'adapte à Aïd Al Adha    Transfert : La nouvelle destination de Hamza Mendyl    Munir El Haddadi décide de rester au FC Barcelone    Italie : un séisme d'une magnitude de 5,2 touche le centre du pays    Coupes africaines : Des destins opposés attendent le Wydad et le DHJ    Le Maroc et l'Australie-Méridionale examinent les opportunités de coopération    Le cadrage royal    Le BCIJ loue la coopération antiterroriste avec l'Espagne    La crise de la livre turque : est-ce vraiment un complot ?    Le potentiel d'Agadir Ida Outanane!    50.000 enseignants contractuels déjà en ordre de bataille    Averses orageuses fortes et temps chaud attendus vendredi et ce weekend dans plusieurs provinces ce weekend    Madona, «Berber Queen» pour son anniversaire à Marrakech    Mohamed Brahmi, le Cheikh qui veut moderniser la danse Reggada    Recrudescence de cyberattaques sur les comptes Instagram    Pont effondré à Gênes: encore 10 à 20 disparus selon les médias italiens    Facebook offre la diffusion de la Ligue des champions à l'Amérique latine...et la Liga à l'Asie du Sud    Israël: Netanyahu entendu par la police pour corruption présumée    Pakistan: Imran Khan sur le point d'être élu Premier ministre    Le Médiateur dresse son bilan : Près de 10.000 plaintes en 2017    Edito : Jeunesse d'esprit    «Hacky hack hack» : un adolescent australien de 16 ans pirate les systèmes d'Apple    Les jeunes, notre avenir    Un Canadien à la tête d'Air France-KLM    Le «Ceuta est marocaine», fait refuser la nationalité espagnole à une résidente marocaine    Emploi, social, politique : Ce que propose le CESE    Pluie d'hommages mondiaux après la mort d'Aretha Franklin    Classement mensuel de la FIFA: La Maroc perd 5 places et pointe au 46ème rang    Aretha Franklin la reine de la Soul s'est éteinte    760.000 spectateurs au Festival Jawhara    Le Festival des plages Maroc Telecom touche à sa fin    3e tour de qualification pour la Ligue des champions d'e l'UEFA : Elimination précoce de Celtic et Fenerbahçe    Appel à l'Union    Vaste opération de ratissage de l'Etat!    Ali Yata ou la fidélité à un grand fidèle à la patrie et au peuple    Cheb El Hindi se retire de la scène artistique algérienne!    La FNM rend hommage au professeur Joudia Hassar-Benslimane    Les recherches de survivants continuent dans les décombres    Le «Momo challenge», un nouveau défi dangereux pour nos enfants ?    Loi sur l'avortement : Les Algériennes gagnent une partie du pari    Méningite : La situation épidémiologique n'est pas préoccupante    Le Paraguay soutient la marocanité du Sahara    L'Atlético de Madrid bat le Real Madrid et remporte la Super coupe    Agadir accueillera une conférence internationale sur la gestion de la pénurie d'eau    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Agadir ISIAM DISTINCTION Aziz Bouslikhane Honoris Causa de l’ENIM.
Publié dans GoAgadir le 21 - 07 - 2010

Grâce à sa formation au Canada, Aziz Bouslikhane, est resté imprégné par les valeurs et les principes de la pédagogie nord-américaine. Son engagement social, ses réalisations entrepreneuriales et ses contributions académiques lui ont valu plusieurs titres et gratifications. Il a ainsi été nommé par Sa Majesté le Roi du Maroc Mohamed VI membre de l'Observatoire National de Développement Humain. Il a également été décoré « Feuille d'Or de Mérite » par le Gouvernement Canadien pour services rendus à la coopération maroco-canadienne et nommé Consul Honoraire canadien (Représentant de l'ambassade du Canada dans la Région d'Agadir Souss Massa).
Tout dernièrement, il a eu le titre honorifique d'Ingénieur Honoris Causa de l'Ecole Nationale d'Ingénieurs de Metz. Le parcours entrepreneurial de M.Bouslikhane se distingue par une approche intégrée alliant le développement économique au développement social et humain. Il a été le premier entrepreneur marocain à investir dans l'enseignement supérieur basé le modèle nord-américain. Sa vision innovatrice ne se limitait pas seulement à la nature du concept mais également à son étendue.
Ainsi, il a fait de l'ISIAM Agadir (sa première création) un point de rencontre de plus de 15 nationalités africaines. Plus de 2000 jeunes lauréats en Management de l'ISIAM contribuent activement au développement de tout un continent. La réussite du modèle ISIAM a nourri les ambitions de cet homme en quête de nouveaux défis dans le secteur de l'enseignement. Il a ainsi introduit avec le Consortium International de Développement en Education l'approche par compétence dans la formation professionnelle au Maroc, en Algérie et en Tunisie.
Puis, il a apporté sa contribution et son soutien en tant qu'un des principaux opérateurs d'enseignement privé aux grands chantiers du gouvernement marocain à savoir le plan « Emergence » et le plan « Azur ». Le premier chantier vise à promouvoir les secteurs technologiques et industriels et mise sur la formation de 10.000 ingénieurs par an. A cette période la Maroc en formait 4.000 et avait besoin de l'implication d'opérateurs privés. M. Bouslikhane investi dans la formation d'ingénieurs et crée l'Ecole Polytechnique d'Agadir avec l'ambition de former 200 ingénieurs par an.
Deux années plus tard, il crée l'Ecole Supérieur de Tourisme pour accompagner le deuxième grand chantier du pays et qui vise à accueillir 10 millions de touriste en 2010. Après 20 ans de contribution au secteur d'enseignement privé au Maroc, M. Bouslikhane a bénéficié des encouragements de SM le Roi et du soutien des responsables publiques pour la création du premier campus universitaire privé intégrant un parc technologique au Maroc. Un projet qui se distingue par une philosophie qui allie l'enseignement et la recherche à l'entrepreneuriat et l'innovation.
Le parcours entrepreneurial de M. Bouslikhane ne s'est pas limité au secteur de l'enseignement. Il a également créé le premier cabinet certifié ISO 9001 et accompagné plus de 80 entreprises marocaine dans leur démarches de restructuration, de mise en place de système d'amélioration continue et de certification qualité. Une expérience qui lui a valu une nomination entant que Conseiller du Ministère de Commerce et de l'Industrie pour l'introduction et la mise en place des normes qualité au Maroc.
Depuis son retour au Maroc, l'engagement social et le développement humain était l'un de ses soucis majeurs. Le phénomène d'analphabétisme qui régnait au pays en a été un principal. M. Bouslikhane a créé le Centre National de Développement et d'Alphabétisation ( CNDA) qui a réussi à lutter contre le phénomène de l'analphabétisme dans plus de 520 villages et auprès de 60.000 femmes dans milieu rural. Ayant pris le leadership dans ce domaine, ce centre est devenu une référence nationale en matière d'alphabétisation fonctionnelle et de développement d'activités génératrices de revenu.
Mais au-delà de ses réalisations, le centre a été également un pionnier dans la professionnalisation du travail associatif en comptant plus 160 salariés formateurs, encadrants et administratifs. Toutes nos sincères félicitations à M. Aziz Bouslikhane pour cette distinction honorifique qui reflette la confiance dont il jouit auprès de ses partenaires internationaux, grâce à son ouverture d'esprit, à son dynamisme et son implication entreprenariale jumelée à des actions citoyennes de valeur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.