Réforme de la retraite : enfin le bout du tunnel ?    Le Maroc en quarts de finale de la Coupe du monde de football pour amputés    Regards croisés sur le partenariat euro-africain    Maroc : Une première réunion de la commission chargée de la réforme de retraite    Casablanca : Table-ronde sur la gestion de l'eau    Twitter : Métamorphose en «application à tout faire»    Le Ministère du Commerce et BIM Maroc signent un partenariat pour le développement du local sourcing    Forum mondial de l'Alliance des civilisations: Moratinos exprime ses remerciements au Roi    L'ambassadeur Samir Dhar : «Alger est obsédé par la question du Sahara mais assure ne pas se considérer comme partie prenante du dossier, cela fait sourire»    Attijariwafa bank et l'AMCI célèbrent les lauréats internationaux de la Coopération du Maroc    Le ministre yéménite des AE dénonce le rôle de l'Iran dans l'émergence du séparatisme houthi    CPS de l'UA : Rabat a placé la protection des enfants parmi ses priorités, dit la délégation marocaine    Coupe du Monde 2030 : L'Ukraine rejoint la candidature de l'Espagne et du Portugal    Christiane Taubira: « Si on ne la ligote pas, la jeunesse peut transformer la société marocaine »    Une star de la téléréalité française obtient la nationalité marocaine (PHOTO)    Coronavirus au Maroc: 24 contaminations enregistrées ce mercredi, toujours aucun décès    Mauvais traitements : l'administration pénitentiaire dément les allégations de l'entourage d'un ancien détenu    Refus du visa Schengen: protestations devant le siège de la Délégation de l'UE à Rabat (VIDEO)    Nouveaux détails sur le démantèlement de la cellule terroriste à Melilla    Israël : Sept films marocains au 38ème Festival international du film de Haïfa    Casablanca : «WeCasablancaFestival» revient pour une 3e édition du 6 au 8 octobre    Ligue des champions : Chelsea-AC Milan et Benifica-PSG en affiches ce soir    Belgique : Hassan Iquioussen pourrait «ne jamais revenir en France»    Sahara : José Manuel Albares rencontre Staffan de Mistura    Leyton Maroc propose un emploi inédit à des étudiants d'Al Akhawayn    Pénurie de céréales : le Maroc pourrait se tourner vers la France    Migration : Deux embarcations transportant des Marocains atteignent les côtes espagnoles    Mondial de football pour amputés : Le Maroc étrille l'Argentine (4-0) et file en quarts de finale    Ligue des champions : Naples ridiculise l'Ajax, la VAR en vedette à Milan    La problématique de l'eau au cœur de l'intrigue du roman de Siham Kartobi    Le Festival national du samaâ et de madih à Fès promet un show spirituel    Mouhcine Rahaoui expose ses «Enfants des Mines» à Marrakech    Semaine des prix Nobel : tour d'horizon sur les heureux consacrés    Algérie – Maroc, duel annoncé pour l'organisation de la CAN 2025    Casablanca: arrestation d'une employée de pharmacie pour tentative d'achat d'un nourrisson    Valladolid : Jawad El Yamiq indisponible pendant un mois    Contribuables nouvellement identifiés:laDGI rappelle la prorogation des mesures d'encouragement    Zelensky revendique des avancées « rapides » de ses troupes dans le Sud    SAR la Princesse Lalla Hasnaa inaugure à Marrakech le Parc de l'Oliveraie de « Ghabat Chabab »    L'ANRAC délivre 10 autorisations d'exercice des activités de transformation et de fabrication du cannabis    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce mercredi 5 octobre    La campagne de sensibilisation au dépistage précoce du cancer de sein lancée    La Bourse de Casablanca débute dans le vert ce mercredi    Maroc : Nouvelle secousse tellurique de magnitude 4,8 degrés au large de Driouch    Algérie: 8 ans de prison ferme pour Saïd Bouteflika    Espagne : feu vert du gouvernement au budget 2023    Production audiovisuelle : Mehdi Bensaid rencontre des responsables de Netflix    ONU : Une sahraouie dénonce la responsabilité de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'ouvrage scientifique collectif "La réduction des risques. Le manifeste" présenté à Casablanca
Publié dans Hespress le 30 - 07 - 2021

Axé sur la politique de santé de demain, l'ouvrage scientifique collectif « La réduction des risques. Le manifeste », rédigé sous la direction du docteur Imane Kendili et des professeurs Jallal Toufiq et Abdelhak Najib, a été présenté mardi à Casablanca.
Le livre de 350 pages, qui vient de sortir aux Editions Orion, renferme une sélection de plusieurs compétences dont le savoir-faire et l'expertise sont avérés, à travers une série d'études, de textes fouillés, explicatifs, parfois didactiques, dans un langage simple, pour toucher le plus grand nombre de lecteurs au Maroc et à l'étranger.
Sur des centaines de pages, il s'agit d'un tour d'horizon complet sur les réductions des risques dans le domaine de la santé, proposé à la fois au corps médical et aux citoyens, soucieux d'avoir sous la main des livres de référence à même de les aider à mieux se protéger et à traverser les lourdes crises sanitaires et humaines qui menacent la planète.
L'objectif de cet ouvrage consiste à répondre à de nombreuses questions que non seulement les malades se posent, mais également les spécialistes, chacun dans son domaine de maîtrise.
Dans ce contexte, le co-auteur et ancien ministre de la santé, Anass Doukkali, a indiqué, que « le concept de réduction des risques qui a été intimement lié à la limitation des risques d'infection chez les usagers de drogue, est désormais élargi à d'autres aspects de la santé publique ».
Sa contribution, a-t-il dit, « a été axée sur la question des politiques et stratégies qui ont pour but de réduire le risque de maladies qui constituent une charge importante de morbidité de par le monde, nécessitant des politiques de réduction des facteurs de risques et de prise en charge ».
Il a cité, à cet effet, la pandémie mondiale du Covid-19, notant que les maladies émergentes constituent aujourd'hui un risque majeur et une menace pour la santé publique.
Pour sa part, le co-auteur, écrivain, éditeur et journaliste, Abdelhak Najib, a fait savoir que cet ouvrage collectif donne la parole à 25 sensibilités de tous bords, non seulement de la médecine, mais aussi de la sociologie, de la philosophie, de la culture et de l'anthropologie pour apporter un éclairage durant cette période difficile du coronavirus.
« Nous avons décidé avec un collectif d'amis, de journalistes, de médecins et de chercheurs du Maroc et en dehors du Maroc, de regrouper toutes ces compétences autour d'un projet commun, celui d'une réflexion sur le sens de la réduction des risques dans le monde où l'on vit », souligne-t-il.
Il s'agit, selon lui, d'expliquer le concept de la réduction des risques, les moyens de prévention, et les modalités à mettre en place pour lutter efficacement contre différentes problématiques de la santé publique, comme le Covid, qui a aussi des répercussions sur la société, sur les relations humaines et sur la santé mentale.
De son côté, le co-auteur, Imane Kendili, psychiatre, addictologue et écrivain, a souligné que le livre est sorti en version française ce mois-ci, alors qu'une version anglophone est prévue au mois de septembre prochain, expliquant qu'il réunit une trentaine de personnes de diverses spécialités et expertises pour parler de la réduction des risques qui existe depuis plus de 30 ans.
« La réduction des risques en post-covid est appréhendée, car ce sont les mesures barrières qui ont permis de pouvoir gérer la crise sanitaire, pour ne pas arriver à l'aval qui est beaucoup plus compliqué aux risques graves », a-t-elle poursuivi.
Kendili a, par ailleurs, fait savoir que la rédaction de cet ouvrage est une initiative marocaine, avec présence de plusieurs compétences étrangères.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.