Présidentielles au Brésil: Bolsonaro confiant, Lula appelle à la paix    Covid-19/Maroc : 3.195 PCR réalisés en 24H    Casablanca / L'Boulevard : Des débordements entachent la joie des festivaliers    Mondial-2022: le Maroc et le Qatar annoncent un accord portant sur la sécurité de l'événement    Les liens historiques entre le Maroc et le Pérou ne peuvent être altérés par des positions volatiles    Skhirate-Témara : 700 bénéficiaires d'une caravane médicale    Mondial de football pour amputés : Le Maroc s'incline face au Brésil    Larache / Festival équestre : Les cavaliers des tribus Jbalas consacrent un patrimoine ancestral    L'Boulevard envers et contre tout !    Migrants : quatre morts et vingt-neuf disparus au large des Canaries    le ministère des Affaires étrangères met une cellule de suivi et des numéros de téléphone à la disposition de la communauté marocaine    Prévisions météorologiques pour le lundi 03 octobre 2022    Conférence autour du livre «Tifawin» de Khadija Rchouk    Vidéo : Quand Tarab Ambassadors fête comme il se doit la fête d'Al Mawlid    Insolite : Le prince moulay Hicham pousse la chansonnette dans la rue    Rabat vibre au rythme du jazz    Guelmim : Journée d'étude sur la problématique de la gestion des ressources hydriques dans la région    Migrants clandestins : les familles des disparus haussent le ton    Burkina Faso: Le chef de l'ONU condamne « toute tentative » de prise de pouvoir par la force    Burkina Faso: sous fond de rivalité entre la Russie et la France    L'armée ukrainienne reprendra d'autres villes du Donbass « dans la semaine à venir », affirme Zelensky    Le Maroc en quête des drones chinois "Wing Loong II"    Le FACDI, un incubateur pour le développement de la coopération Sud-Sud    La Libye s'oppose au projet de gazoduc transsaharien porté par l'Algérie    Liquidité bancaire: le besoin à 77,5 MMDH au T2-2022 (BAM)    Le Maroc compte présenter sa candidature    Marc Lasry, le Marocain copropriétaire de la franchise NBA des Bucks veut racheter l'Inter Milan    Quelle culture voulons-nous ?    Israël : une cellule locale de l'Etat islamique démantelée    Falsification de visas : Arrestation d'une vingtaine de membres d'un réseau criminel    «Crise cardiaque.... Chaque minute vaut une vie»    Le FNUAP salue les progrès du Maroc    Sommeil : Astuces pour se rendormir vite après un réveil en pleine nuit    L'Ambassade du Maroc met en place une cellule de suivi    Nigeria : l'ARM participe à la 2ème conférence du Réseau des gouvernements infranationaux d'Afrique    Le Maroc au CPS de l'UA: Une consécration de la confiance dont jouit le Royaume    Un témoignage du Bâtonnier Abdelaziz BENZAKOUR    Mohamed Joudar succède à Sajid à la tête de l'UC    Signature d'un Mémorandum d'Entente entre l'ARM et le Forum des Gouverneurs du Nigéria    Renouvellement du Conseil national de la presse : le torchon brûle entre la Fenajic et le gouvernement    SM le Roi félicite le Prince héritier d'Arabie Saoudite    Semaine dans le rouge pour la Bourse de Casablanca    Le ministère ne se chargera plus des équivalences des diplômes obtenus à l'étranger    Prêt-à-porter. Camaieu Maroc dans la tourmente    Clôture en apothéose à Dakhla de "Prince Héritier Moulay El Hassan Kitesurfing World Cup 2022"    Programme des principaux matchs du dimanche 2 octobre    L'Ambassade du Maroc met en place une cellule de suivi de la situation au Burkina Faso    CHAN-2022 (tirage): Le Maroc hérite du Soudan, Madagascar et Ghana    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Global Peace Index 2022: 74è, le Maroc gagne 5 places
Publié dans Hespress le 19 - 06 - 2022

Le Maroc s'est classé au 74e rang mondial dans l'indice mondial de la paix (GPI) pour l'année 2022, publié par l'Institut pour l'économie et la paix (IEP), après avoir obtenu un total de points de 1.969. Le Royaume engrange ainsi 5 rangs, son classement au titre de 2021 étant 79è.
En étant 74è sur 163 pays, le Maroc est sixième dans la région de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient (MENA), derrière le Qatar (23e), le Koweït (39e), la Jordanie (57e), les Émirats arabes unis (60e) et Oman (64e).
Au niveau de l'Afrique, le Royaume est classé 7è derrière le Ghana (40e), le Botswana (48e), la Zambie (56e), le Malawi (65e), la Namibie (68e) et le Rwanda (72e).
Par ailleurs, les résultats de l'indice mondial de la paix 2022 montrent que le niveau moyen de paix mondiale s'est détérioré de 0,03 %. Bien que légère, il s'agit de la onzième détérioration de la paix au cours des quatorze dernières années, avec 90 pays s'améliorant, 71 se détériorant et deux restant stables dans la paix, soulignant que les pays ont tendance à se détériorer beaucoup plus rapidement qu'ils ne s'améliorent.
En outre, l'IEP, un groupe de réflexion international et indépendant, souligne que:
• Les décès dus à des conflits externes ont enregistré une forte détérioration provoquée par l'invasion russe de l'Ukraine.
• Malgré les engagements récents, la militarisation s'est améliorée dans 113 pays depuis 2008.
• Le terrorisme a continué de s'améliorer, 70 pays n'ayant enregistré aucune attaque en 2021. Il s'agit du meilleur résultat depuis 2008.
• La hausse des coûts a accru l'insécurité alimentaire et l'instabilité politique dans le monde. , l'Afrique, l'Asie du Sud et le Moyen-Orient étant les plus menacés.
• L'échelle de la terreur politique, l'insécurité politique, les relations avec les pays voisins, les réfugiés et les déplacés internes ont atteint leur pire score depuis la création du GPI.
• L'impact économique mondial de la violence était de 16,5 billions de dollars en 2021, soit 10,9 % du PIB mondial, ou 2 117 dollars par personne.
• L'Islande reste le pays le plus paisible, une position qu'elle occupe depuis 2008. Elle est rejointe en tête de l'indice par la Nouvelle-Zélande, l'Irlande, le Danemark et l'Autriche.
• Pour la cinquième année consécutive, l'Afghanistan est le pays le moins pacifique, suivi du Yémen, de la Syrie, de la Russie et du Soudan du Sud.
• Sept des dix pays en tête de l'IPV se trouvent en Europe, et la Turquie est le seul pays de cette région à être classé en dehors de la moitié supérieure de l'indice.
Pour ce qui est de l'impact de la guerre en Ukraine sur la paix, il relève que deux des cinq pays avec les plus grandes détériorations de la paix étaient la Russie et l'Ukraine, et que les médias sociaux changent la façon dont les renseignements sont recueillis, étant maintenant partagés instantanément, bruts et avec peu d'analyse.
Contrairement à la tendance mondiale, le sentiment positif en Ukraine a augmenté en 2021. Le soutien à l'Occident était fort, 58 % souhaitant rejoindre une union économique occidentale et 54 % soutenant l'adhésion à l'OTAN, fait-il noter
Le rapport relève de même que depuis 2008, le niveau de paix mondiale s'est détérioré de 2 %, 75 pays enregistrant une détérioration, tandis que 86 se sont améliorés, le niveau moyen de paix mondiale s'est détérioré pendant neuf des 13 dernières années, l'écart entre les pays les moins pacifiques et les plus pacifiques continue de se creuser . Depuis 2008, les 25 pays les moins pacifiques ont baissé en moyenne de 12,1 %, tandis que les 25 pays les plus pacifiques se sont améliorés de 4,3 %, et le conflit au Moyen-Orient est le principal moteur de la détérioration mondiale de la paix depuis 2008.
Sur les trois domaines de l'IPM, deux ont enregistré une détérioration, tandis qu'un s'est amélioré. Le conflit en cours s'est détérioré de 6,2 % et la sûreté et la sécurité se sont détériorées de 2,5 %. Cependant, la militarisation s'est améliorée de 4,2 %, note encore IE ̈P, soulignant que la tendance à l'amélioration de la militarisation était généralisée, avec une amélioration de 111 des 163 pays couverts par l'IPS. 87 pays ont réduit leurs dépenses militaires en pourcentage du PIB, bien que les dépenses militaires aient augmenté en termes absolus.
Tendances clés de l'indice mondial de la paix 2020
• Le niveau moyen de paix mondiale s'est détérioré de 0,34 % sur l'IPS 2020. C'est la neuvième fois au cours des 12 dernières années que la paix mondiale se détériore.
• Au cours de l'année écoulée, 80 pays ont enregistré des détériorations de la paix, tandis que 81 ont enregistré des améliorations.
• La région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (MENA) est restée la région la moins pacifique du monde.
• L'Europe reste la région la plus paisible du monde, bien qu'elle ait enregistré une légère détérioration de la paix.
• La tranquillité s'est améliorée en moyenne dans le domaine de la militarisation, mais s'est détériorée dans les domaines Conflit en cours et Sûreté et sécurité.
• L'impact économique mondial de la violence était de 14 500 milliards de dollars PPA en 2019, soit 10,6 % du PIB mondial ou 1 909 $ par personne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.