Mondial : Des chefs d'Etat félicitent le roi suite à la qualification du Maroc en quarts de finale    Mondial-2022: Le Maroc aux quarts de finale après sa victoire face à l'Espagne aux tirs au but    Mondial 2022 : Le Roi Mohammed VI félicite les Lions de l'Atlas    Nasser Bourita s'entretient avec le ministre adjoint des Affaires étrangères australien    Accidents de la circulation: 14 morts et 2.233 blessés en périmètre urbain durant la semaine dernière    Tétouan / Forum de la démocratie participative : Développer la performance des acteurs de la société civile    Casablanca-Settat : Maâzouz reçoit une délégation d'anciens chefs d'Etat, dont des Prix Nobel    Zoo de Rabat : Le projet «Building the Photo Ark» dédié aux espèces en voie d'extinction    Rabat / Cinéma : Clôture de la 15ème édition du Festival Handifilm    Evolution du coronavirus au Maroc. 179 nouveaux cas, 1 269 570 au total, mardi 6 décembre 2022 à 15 heures    "Sir, Sir, Sir"... L'Ambassadeur des USA à Rabat encourage les Lions de l'Atlas    La Russie vendra son pétrole en utilisant de nouveaux instruments    La France se prépare à des coupures de courant    Maroc/Israël. Bond significatif des échanges    Ouganda : Mehdi Bensaid, porteur d'un message royal, reçu par le président Museveni    Belgique : Le CCE veut l'expulsion de Hassan Iquioussen vers la France    Prières rogatoires dans les synagogues du Royaume pour demander la pluie    La FIFA rend hommage à un football marocain « brillant sur tous les plans »    Qatar 2022 : Face à l'Espagne, le Maroc joue le match de son histoire    Walid Regragui et Achraf Hakimi préparent le choc contre la Roja (VIDEO)    HCP: les femmes consacrent plus du 1/6 de leur journée aux travaux ménagers    Métiers mondiaux : ça cartonne à l'export !    Le parquet rejette la demande de libération de Mohamed Zayan    L'organisation des femmes socialistes dénonce la violence à l'égard des femmes sur les réseaux sociaux    Le groupe Etat islamique a utilisé des armes chimiques, selon des experts de l'ONU    Handifilm. Des lycéens marocains raflent les 4 prix de la compétition internationale du court métrage    Le Maroc et la Belgique renouvellent leur volonté de faire avancer la Haute Commission mixte    La Chambre des Conseillers adopte le PLF-2023    Les plans d'action régionaux au titre de 2023 en cours d'étude, nécessitent une enveloppe de 8,41 MMDH    L'Angleterre écarte le Sénégal et se tourne vers la France    Sans cartes ni boussole: Il est urgent de diriger autrement, de Marc De Leyritz    AIE : La crise de l'énergie a créé un «élan inédit» pour les renouvelables    Produits de base: Le gouvernement rassure sur la disponibilité du stock    L'artisanat marocain décolle fort à l'international    Economie verte : emplois et compétences    Open Startup : La formation annuelle se déroulera à Casablanca    Casablanca : 5 ans de prison pour avoir détourné une mineure    Parlement panafricain : L'Afrique unie pour sa jeunesse    Des conflits cachés entre Ouahbi et Mansouri laissent présager une scission au sein du PAM    Mondial: les compos probables de Maroc-Espagne    Météo: les prévisions du mardi 06 décembre    Stock stratégique des produits de base: l'Exécutif œuvre à la mise en place d'un écosystème national intégré    Casablanca / Théâtre arabe : Neuf pays et 16 représentations en compétition    Marrakech : coup d'envoi de la septième Semaine nationale de l'artisanat    Zouhair Bahaoui en concert le 6 décembre au Qatar    Finale de la ligue nationale d'improvisation théâtrale Nojoum    Vernissage à Fès de l'exposition «L'art comme devoir de mémoire» du plasticien Said Haji    La revue de presse du lundi 5 décembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Gazoduc Nigeria-Maroc : Les détails de la partie marocaine "Dorsale Atlantique"
Publié dans Hespress le 24 - 06 - 2022

La représentante de l'Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), Imane Mansouri, a indiqué que « la partie marocaine du gazoduc Nigéria-Maroc a été baptisée Dorsale Atlantique, et sera, comme son nom l'indique, la colonne vertébrale de l'infrastructure diesel à développer au Maroc ».
Présentant ce méga projet à la conférence organisée par l'Agence Nationale de Régulation de l'Electricité (ANRE), à l'occasion du deuxième Atelier des Présidents MEDREG, Imane Maansouri a expliqué la Dorsale Atlantique, d'une longueur de 1 672 km, relayera le gazoduc GME dans la région de Dakhla, point de chute et d'arrivée du gazoduc Nigeria-Maroc.
Elle sera réalisée en plusieurs phases, a dit la responsable, précisant que « chaque phase est conçue pour connecter une région industrielle fortement consommatrice de gaz naturel ».
Elle détaille : « La première phase concerne la région de Kenitra, qui est actuellement alimentée par la production locale, mais la demande est tellement importante qu'avoir un approvisionnement supplémentaire en carburant avec du gaz naturel en est une autre qui permet aussi de décartonner les industries existantes ».
Le gazoduc Nigéria-Maroc, poursuit-elle, « est un projet à fort impact qui touchera une population de 340 millions de personnes ».
Il traversera 13 pays et reliera trois pays supplémentaires : le Mali, le Burkina Faso et le Niger, de même que les réserves de gaz estimées 5.400 BCM, seront fournies principalement par le Nigeria, la Mauritanie, le Sénégal, le Ghana, la Côte d'Ivoire.
Pour ce qui est des marchés visés, Imane Mansouri fait savoir qu'il s'agit de l'Europe, l'Afrique de l'Ouest et le Maroc.
Le Royaume-Uni et l'UE appelés à investir
Sur cette même question, le président du Nigeria Muhammadu Buhari a exhorté le Royaume-Uni et les pays de l'Union européenne à investir dans le projet de gazoduc Nigeria-Maroc.
Le Royaume-Uni et les pays de l'UE devraient investir dans le projet de gazoduc destiné à acheminer le gaz nigérian – les plus grandes réserves d'Afrique – via le Maroc, jusqu'en Europe, a déclaré Buhari à l'Agence Bloomberg.
Tout en soulignant la nécessité d'un partenariat à long terme entre le Nigeria et le Royaume-Uni ainsi que l'Union européenne sur la politique de l'énergie verte, le président nigérian a exprimé le besoin d'un partenariat à long terme en matière de politique énergétique verte.
« Nous avons besoin d'un partenariat à long terme et non d'incohérences et de contradictions dans la politique énergétique verte du Royaume-Uni et de l'UE », a-t-il dit, notant que « pour changer, le Royaume-Uni et les pays de l'UE devraient investir dans notre projet de gazoduc pour acheminer le gaz nigérian – les plus grandes réserves d'Afrique – via le Maroc, jusqu'en Europe ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.