Russie : l'opposant Navalny transféré dans un camp à 200 km de Moscou    Coronavirus au Maroc : 244 nouveaux cas en 24 heures, 8 décès    La folle histoire qui lie Winston Churchill à la ville de Marrakech    Credit Bureau: «les solutions apportées par les différents intervenants ont permis de limiter l'envolée des impayés»    Le CRI de Marrakech-Safi lance une plateforme de financement en ligne pour les entrepreneurs    Lancement d' une opération d'échange de valeurs du Trésor de 450 MDH    Habib El Malki se félicite de la coopération avec le FOPREL    Syrie : Biden entre en guerre    Séisme d'Agadir : les vérités sur un drame qui transcende le temps (I)    CAN U20. L'EN éliminée par la Tunisie    Botola Pro D1. Victoire à l' arraché du HUSA    L'ovale nationale fait les frais d'" agissements frauduleux "    Session extraordinaire du Parlement le 2 mars prochain    L'Europe s'inquiète Les Etats-Unis s'estiment " en avance "    Présentation de la nouvelle stratégie du CAFRAD    "Biggie " , le géant éphémère du rap    Portrait: ElGrande Toto, un as de trèfle qui pique le cœur    Alerte météo : fortes averses orageuses et chutes de neige jusqu'au 2 mars dans plusieurs provinces    Des arrestations massives lors de manifestations en Birmanie    Les indices s'enfoncent malgré un léger reflux des taux    La Bourse de Casablanca dans le rouge du 22 au 26 février    Le Maroc peut profiter de la guerre géopolitique du Gaz européen    «Nidaa Oujda», un appel contre le discours de division    La France doit être «plus claire» et reconnaitre la souveraineté du Maroc sur le Sahara    Liga: Barcelone bat le FC Séville et enchaîne    Le FUS s'offre l'AS FAR à domicile    La sélection nationale participe au Championnat d'Afrique en Egypte    Signature d'une convention de partenariat entre la CNDP et le ministère de la Justice    Quand l'opposition dénonce la «propagande médiatique» du pouvoir algérien contre le «Hirak»    La 316 ème fortune de France s'implante à Marrakech    Voyages : voici les pays européens prêts à lancer leurs passeports vaccinaux    Le patron de l'OMS veut des mesures concrètes    Les arméniens réclament le départ du Premier ministre    Un «mini Maghreb» sans le Maroc et la Mauritanie, une idée aussi incongrue qu'irréaliste    Libye : près de 150 migrants secourus en mer Méditerranée    Le premier radiotélescope du Royaume installé à Marrakech    Delta Holding: Un CA en baisse de 15% en 2020    Présentation du beau livre «Pour une Maison de l'Histoire du Maroc»    «Tout ira bien», nouveau recueil de poèmes de Driss Meliani    Interview avec Selma Benomar, l'ambassadrice du luxe à la marocaine    Botola Pro D1 « Inwi » (8è journée): Classement    La CAF autorise la programmation des matchs internationaux en Libye    Sahara : la neutralité passive de l'Europe dessert la stabilité et l'intégration régionales, selon un média italien    Transavia, filiale low-cost d'Air France va ouvrir une nouvelle ligne vers le Maroc    Tunisie: un collectif appelle à la légalisation du cannabis    Covid-19 : les Etats-Unis autorisent un troisième vaccin    Harcèlement sexuel : de nouvelles allégations contre le gouverneur de New York Andrew Cuomo    Joaillerie : Hicham Lahlou lance sa collection « Magic Alice »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Comment être un bon locuteur devant le public
Publié dans Jeunes du Maroc le 03 - 04 - 2014

Parler en public est l'une des manières les plus efficaces pour faire progresser votre carrière ou vos affaires personnelles. Si vous êtes un bon orateur , vous pouvez conclure une vente , défendre votre point de vue, vous faire respecter par votre équipe ou plus simplement, améliorer toutes vos interactions, qu'elles soient professionnelles ou personnelles. Voici 10 conseils pour vous lancer.
1. La clé pour être un bon orateur c'est d'apparaître crédible. Etre bien informé sur le sujet que vous traitez, être perçu comme un expert dans votre domaine est capital. Si tel n'est pas le cas, votre audience ne vous écoutera pas et vous passerez au mieux pour un guignol, au pire pour un escroc. Maîtrisez donc votre sujet. On en a déjà parlé à maintes reprises, mais c'est franchement la base !
2 . Et l'humour ? Devez-vous commencer votre discours par une histoire humoristique ? Oui ! Clairement oui ! Démarrer votre discours avec une histoire pleine d'humour et qui se rapporte à votre sujet est un excellent moyen de vous connecter avec votre public. Pour reprendre un terme d'hypnose, c'est un excellent moyen de créer de la synchronisation entre vous et votre auditoire. Mais attention à ne pas être « lourd ». L'humour doit être utilisé avec précaution et uniquement si vous en êtes capables sinon…abstenez-vous. Faire un bide d'entrée de jeu vous perdrait immédiatement. Soyez fin. Une excellente forme d'humour, pour l'orateur, consiste à utiliser l'auto-dérision. Moquez-vous (raisonnablement) de vous. Par exemple « Oui, je sais ce que vous vous dites, ma cravate ne va pas du tout avec ma chemise…mais voyez-vous, ma femme est daltonienne et je ne voulais pas la froisser…Ma femme hein, pas ma cravate… »
3 . Contrôlez vos nerfs avant de commencer. Pour ce faire, nous allons encore une fois proposer une excellente technique de PNL, qui consiste à visualiser votre succès !Imaginez-vous les sensations, les sons et les images avec le plus de détails possible. Mon professeur de théâtre nous disait toujours, « avant de monter sur scène, imaginez le triomphe que vous recevrez une fois la représentation terminée. Ecoutez les bravos et les applaudissements, regardez le public qui se lève pour vous acclamer… »
4 . Votre travail d'orateur consiste à prendre soin de ces quatre éléments essentiels : * Retenir l'attention de l'auditoire (par votre façon de vous exprimer, pensez à utiliser les silences !) * Faire une impression favorable (par la maîtrise de votre sujet et la sympathie que vous dégagez) * Sachez quoi faire avec vos mains (Pas de geste parasite !) * Répondez aux questions de l'auditoire à la fin de votre discours ( si vous n'avez pas la réponse, n'inventez pas, dites simplement que vous ne savez pas mais que vous pourrez obtenir cette réponse et la transmettre un peu plus tard, et faites-le)
5 . Etablir un contact visuel. Regardez une personne suffisamment longtemps pour livrer une pensée complète, puis passez à une autre personne et ainsi de suite. Lorsque vous faites cela , chacun dans le public aura l'impression que vous lui parlez. Balayez la salle, votre regard doit se porter tantôt devant, tantôt derrière. A gauche, à droite et au centre. La pire erreur que vous puissiez commettre serait de regarder vos pieds ou d'être focalisé sur votre feuille de notes. (Comment donc voudriez-vous entrer en communication avec votre public ? Vous seriez uniquement en communication avec vous !)
6 . Pourquoi les aides visuelles sont importantes pour renforcer votre message ? Eh bien, d'une part, elles peuvent vous permettre d'égayer votre message, mais ce n'est pas le principal. L'important ici est qu'il faut bien comprendre qu'une grande majorité de votre public sera probablement « visuelle ». C'est à dire qu'elle aura besoin d'images pour bien comprendre votre concept. A l'inverse, les personnes plutôt « auditives » capteront parfaitement votre discours. En vous aidant de ces agréments visuels, vous capterez alors d'autant mieux votre public, car non seulement les auditifs vous écouteront, mais les visuels pourront aussi se raccrocher à ces agréments pour vous suivre encore mieux.
7 . Ne faites pas ces erreurs idiotes ! * oublier de vérifier le matériel audio – visuel à l'avance (C'est dingue, à chaque fois on dirait que le matériel plante juste au moment où vous allez commencer ! Vérifiez !) * Garder une voix monotone…rien de mieux pour faire faire un gros dodo à votre public…un discours ça se vit bon sang ! * projeter votre voix avec trop de force…ou trop faiblement. Encore une fois en fonction de la salle, du fond sonore, de votre équipement micro…tout va dépendre. Faites des tests son ! * oublier de donner le plan de votre exposé dans votre introduction.
8 . Répétez ! Répétez ! Répétez ! Tous les bons orateurs préparent leur présentation, puis répètent pour leurs amis , collègues , conjoint / partenaire , en face de leur miroir de salle de bain et même se filment pour voir leurs défauts et ainsi les corriger. Vous savez ce qu'il vous reste à faire. Je me souviens qu'un jour, quelqu'un m'a pris pour un schizophrène parce qu'il pensait que je parlais à un miroir !…Devinez quoi…je répétais simplement mon texte !
9 . Ecoutez de bons orateurs, puis devenez-en un ! Chaque orateur a un style bien à lui . Alors imprégnez-vous d'une variété de styles. Trouvez-vous un modèle, un mentor et imitez-le ! Voulez-vous être un Tony Robbins ? Un Richard Bandler ? Un Barack Obama ? Un Martin Luther King ? Imitez-les dans un premier temps et puis ensuite, travaillez sur votre propre style .
10 . Pourquoi devriez-vous devenir un orateur accompli ? Simplement parce que cela vous rendra plus confiant. Vous deviendrez plus convaincant et à l'aise avec n'importe quel type de public. Qu'il s'agisse de vos partenaires professionnels, de votre équipe ou encore de cette femme que vous vous décidez enfin à aborder !
source :http://goo.gl/gFYrlw


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.