Publication : Nasser Bouchiba esquisse 60 ans d'Histoire des Relations entre le Maroc et la Chine    Twitter propose aux utilisateurs de donner des "pourboires" à leurs comptes favoris    LDC : Tuchel a-t-il pris un ascendant psychologique sur Guardiola ?    Sadiq Khan réélu maire de Londres    Marrakech: destruction de 2,2 tonnes de produits impropres à la consommation    Météo: le temps prévu ce dimanche 9 mai au Maroc    CAN Féminine, Maroc 2022 : Participation record aux éliminatoires    3ème édition du programme TOYP: la JCI honore les jeunes talents    Hakim Ziyech : "C'était un bon moment pour moi de marquer"    Vente illégale de médicaments: le chef du parquet a envoyé une circulaire aux procureurs    Affaire Brahim Ghali : «l'Espagne maintient sa posture», selon Arachan Gonzalez Araya    Manchester-Chelsea (1-2) : City puni par les Blues grâce à Ziyech, Alonso et à... Aguero !    Association Internationale de la Presse Sportive : Session hispanophone de la photographie    L'insécurité alimentaire aiguë a atteint son niveau le plus élevé en cinq ans (GNAFC)    Deux Marocains remportent les troisième et cinquième places du prix Katara pour la récitation du saint Coran    Des manifestants tchadiens brûlent le drapeau français, France 24 filme mais no comment    Baccalauréat 2021 : le MEN publie un guide des candidats    Allemagne: le Bayern remporte son 9è titre consécutif    Maroc-Espagne : un manifeste signé par 9 partis politiques    Le wydad reçoit des vœux pour son 84e anniversaire (PHOTOS)    Al Hoceima: une opération d'immigration illégale avortée, un individu interpellé    L'accueil du dénommé Brahim Ghali en Espagne, un acte «inacceptable» et «condamnable» (Partis politiques marocains)    Covid-19/Maroc : Sept décès et 314 nouvelles contaminations ces dernières 24 heures    Aïd El-Fitr: Marrakech sous haute surveillance    Commémoration du 8 mai 1945 : la France met à l'honneur un goumier marocain âgé de 103 ans    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 8 mai 2021 à 16H00    Al Akhawayn pilote un projet de transformation des huiles de friture en biodiesel carburant    Médias: le long calvaire des journalistes    Enseignement supérieur: Amzazi s'attaque au cumul d'activités des enseignants-chercheurs    Le rappeur marocain Issam dévoile son premier album "Crystal"    La Chine lance une campagne contre la fraude et la cyberviolence    Coworking : le suisse IWG ouvre un nouvel espace de travail à Casablanca    AstraZeneca: la France recense deux nouveaux cas de thromboses, dont un décès    Marocains bloqués à l'étranger : la DGAC annonce les conditions d'accès au territoire national    Marocains bloqués à l'étranger : voici les conditions exigées pour les vols de rapatriement    La Bourse de Casablanca en nette hausse du 3 au 7 mai    Le régime algérien réclame toujours la «repentance» de la France pour la période coloniale    Le Maroc et le Koweït déterminés à donner une forte impulsion à leurs relations bilatérales (ministre Koweïtien)    Programme foot: les matchs à suivre ce week-end    Météo Maroc: le temps prévu ce samedi 8 mai    Le FEC ouvre une ligne de crédit de 2,2 MMDH pour la région Fès-Meknès    Le projet Andam pour que reste la parole    Mounia Lamkimel : "J'aime les personnages complexes et je n'aime pas que l'on me colle une étiquette"    Cinéma : Un réseau d'acteurs pour la promotion des droits de l'Homme voit le jour    "Tlata Del Ferhate", le bonheur est le plus grand des trésors ! Dimanche à 23h00    L'icône de la chanson amazighe moderne !    Bilan cinématographique de 2020 : 13 longs-métrages et 83 courts-métrages produits    Nouvelle édition du Festival international de Meknès du cinéma des jeunes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





On pense plus qu'on ne vit
Publié dans Jeunes du Maroc le 27 - 05 - 2005

Ne trouvez-vous pas que nous passons par une époque ou les gens se fuient les uns les autres. Filles ou garçons, les jeunes vivent de plus en plus dans des sphères, des bulles qui les protègent et les isolent du réel dans un monde « virtuel », un monde propre à eux, un monde qui finit par les peser (la solitude) mais qu'ils cherchent malgré tout à protéger en le mettant le minimum possible en contact avec les autres mondes.
On ne cherche plus à écouter, on est braqué sur nos idées, on campe sur nos positions et sur notre perception et notre manière de voir les choses et on pense que le fait d'écouter, d'intégrer des approches nouvelles vont plus nous perturber dans notre trajectoire et dans notre chemin de vie que nous servir à ouvrir des horizons nouveaux et meilleurs. Attention, je ne dénigre pas ce genre de comportement ce n'est pas un isolement c'est juste une protection oui une protection contre ce pessimisme effréné et démesuré qui nous envahi et déferle sur notre société. On n'a pas envie d'entendre que ça se passe mal autour de nous. On a envie de voir les bons côtés de la vie, on veut profiter de chaque instant de bonheur qui nous est donné pour vivre, pour espérer, pour rêver oui pour rêver et croyez-moi ce n'est pas parce qu'on rêve qu'on est con ! On a envie de croire que les choses vont bien ou du moins qu'ils iront mieux.
Certains me diront que c'est bien beau de rêver mais qu'il faut revenir sur terre et les choses qu'on voit ne sont pas très jolis. A ces personnes j'ai envie de répondre que la perception donne une réalité indépendante pour les réalistes et qu'elle donne une réalité erronée et déformée aux rationalistes qui utilisent la raison afin de rétablir la vérité. J'ai envie que l'on devienne plus rationaliste sur cette terre. Je n'ai pas envie que l'on se contente de ce qu'il y a tel que tout le monde le voit mais j'ai envie qu'on le voit différemment et à notre façon : la meilleur !
Vous allez me dire comment concrètement et je ne vais pas pouvoir vous réponde... J'aurai juste envie de vous dire que quelque soit votre souci ne dramatisez jamais, rationaliser-le, posez-vous les questions : à quel point ceci vous handicape ? Qu'est ce que ce problème vous empêche de faire de réaliser dans votre vie et qui vous font plaisir ? Faites le tri et reclassez vos priorités, fixez-vous des objectifs pour surmonter ce souci et surtout prenez le temps d'atteindre ces objectifs. Ne vous laissez pas démonter, ne vous laissez pas abattre et croyez en vous pour y arriver..
Je ne suis pas un psy loin de là et je n'ai pas la prétention de le devenir. Si je me suis mise à écrire tout cela c'est pour expliquer ce phénomène de société qu'est « l'isolement » qu'on remarque chez un grand nombre de jeunes... On cogite beaucoup, on pense beaucoup et on ne veut pas se laisser faire ou, se laisser entraîner dans des choses qui seraient des « vérités » pré-établies, mais qui ne sont pas nos « vérités » ... et ce n'est pas plus mal tout cela. On est de plus en plus rationalistes et on cogite mieux tout seul dans notre bulle à nous.
Mais il y a une chose qu'il ne faut pas oublier et qui est : si on peut être seul au monde dans notre pensée, nous avons besoin les uns des autres pour partager les plaisirs « les plus terre à terre » de la vie. N'ayons pas peur de mélanger notre idéal avec ce « terre à terre ». Profitez de chaque plaisir, de chaque instant de la vie aussi éphémère qu'il soit... Cet instant va être court car vous allez devoir repartir dans votre bulle, mais, n'ayez pas peur de le vivre pleinement et de le PARTAGER avec les AUTRES que vous appréciez


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.