Réorganisation des directions provinciales des Cours d'appel    Installation des nouveaux membres de la CRDH de Guelmim-Oued Noun    Nouvelles solutions de Bank of Africa destinées aux étudiants    Les enjeux de la digitalisation de l'entreprise marocaine au centre d' un webinaire de l'Institut CDG    Décès de Mohamed Talal    Khalid Aït Taleb : 247 marchés passés avec plus de 98 entreprises pour un coût total de 1,9 MMDH    La Juve en quête d' un 10ème titre de suite    Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad    La gaffe de Drew Barrymore    Qui a hérité de la fortune d'Amy Winehouse ?    Pourquoi la famille Kardashian a voulu que l'émission s ' arrête    En RDC, les fonctionnaires fictifs rattrapés par la justice    Algérie : 4 morts et six portes disparus après le chavirement d'une embarcation de fortune    Casablanca: le distanciel pour 2 semaines supplémentaires    Voici quand débute le mois de Safar au Maroc    France: fermeture de 89 établissements scolaires    Cybersécurité : La CGEM établit un guide pour les entreprises    Tramway. Un voyageur blessé    Casablanca : La quarantaine prolongée deux semaines à partir de lundi prochain    Le Maroc signe avec les Russes une pré-commande d'un vaccin suédo-britannique    Casablanca: arrêté pour avoir menacé le directeur d'un média    Chambre des conseillers : création d'un groupe de travail thématique provisoire chargé de la Couverture sociale    Les Produits alimentaires agricoles affichent un bilan solide à l'export    Finale de la ligue des champions CAF 2018-2019 : L'appel du Wydad rejeté par le TAS    Rabat: les professionnels de la Santé seront récompensés    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Le Maroc signe un mémorandum d'entente pour l'acquisition de vaccins anti-Covid 19    Ait Taleb: « la situation au Maroc est préoccupante, mais… »    Dislog lance une fondation pour l'entrepreneuriat en partenariat avec Endeavor    Mostra de Venise. L'actrice marocaine Mila Suarez crée le buzz avec un baiser « hot »    Maître Gims membre d'une secte islamiste ?    Rabat : fermeture temporaire des bureaux du siège de l'ONMT après la détection de huit cas asymptomatiques    Promotion immobilière : voici les trois principaux chantiers des opérateurs pour relancer l'activité    Projet de loi sur la grève: Moukhariq fustige «un gouvernement au service du patronat»    Le gouvernement adopte un projet de décret relatif à la simplification des procédures et formalités administratives    Algérie : deux ans de réclusion pour un ancien policier devenu une figure du «Hirak»    Officiel: Gonzalo Higuain quitte la Juventus    Mise à jour de la 23ème journée de la Botola Pro D1 : Le Wydad revient à un point du leader    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    Chic Intemporel : La dimension humaine d'une marketplace solidaire    Soudan du Sud : progrès très lents du processus de paix et nouveau risque de famine    Message de condoléances et de compassion de S.M le Roi à la famille de l' artiste Anouar Al Joundi    Enfin, un carton plein du Wydad    Football féminin: la LNFF et la DTN ambitionnent la restructuration des clubs    Face à la Chine, l'Union Européenne change son fusil d'épaule    Le BCIJ découvre à Témara un véhicule frigorifique contenant des substances explosives    L'association Espace les Oudayas salue les travaux de restauration    On ne peut pas écrire, sans lire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Benmoussa fait le point: Les listes électorales totalement assainies
Publié dans La Gazette du Maroc le 06 - 03 - 2009

La rencontre de la semaine dernière entre le ministère de l'Intérieur et les partis politiques, a permis de faire le point sur les préparatifs du prochain scrutin des communales du 12 juin 2009. Chakib Benmoussa est formel : un corps électoral totalement assaini et mis à jour, garantissant des élections transparentes.
Comme il est de coutume de le signaler désormais pour les initiatives nationales structurées et conséquentes, «sérieuses et crédibles» sont bien les qualificatifs qui collent aussi au processus des préparatifs électoraux mis en branle par l'Administration territoriale. A telle enseigne, que les chefs des formations politiques se sont montrés rassurés à l'issue de leur réunion du mercredi 25 février avec le ministre de l'Intérieur. Si les pouvoirs publics jouent parfaitement le jeu pour assurer des conditions irréprochables et une logistique à toute épreuve des échéances votatives, il reste à la charge des partis politiques de s'acquitter de leur mission d'intéressement des citoyens à la chose politique dans le Royaume.
Une charte d'éthique électorale
C'est en substance le message fort, réitéré par Chakib Benmoussa aux yeux duquel la tâche des partis politiques est cruciale dans les mois à venir. Il faudra éviter le remake du «boycott» massif des urnes aux législatives du 7 septembre 2007. Il s'agira en particulier, de veiller à l'application scrupuleuse de la charte d'éthique électorale, ou charte d'honneur à laquelle souscrivent tous les partis et engageant tous les intervenants à en respecter les dispositions. Déjà, un vigoureux nettoyage a été opéré en prélude à la transparence d'une normalité démocratique électorale par l'IGAT (Inspection générale de l'administration territoriale) qui sanctionne, limoge ou suspend les élus. Plusieurs présidents communaux ont été épinglés ainsi que des cadres, des agents d'autres services administratifs et des agents d'autorité de proximité. Cette «lessive» se doit d'être renforcée par l'implication totale des structures partisanes à la moralisation de la vie politique dans le pays. Ces préparatifs à travers les concertations engagées entre l'administration territoriale et les partis, ont annoncé un avant-goût des devoirs et responsabilités respectives, lors de la rencontre de septembre dernier. En effet, les acteurs du champ politique national, notamment les formations de la majorité, ont fourni un mémorandum détaillé retraçant la synthèse générale de leurs propositions et soulignant les principaux axes de la plate-forme sur la base de laquelle seront élaborés les projets d'amendement ayant trait à la législation électorale. Ces propositions ciblaient le calendrier des élections, les procédures d'apurement du corps électoral, la révision des listes, le minima de représentativité des femmes aux listes électorales, le financement des campagnes électorales et autres. Mieux encore, celle-ci a mobilisé ses services en charge des élections sous la houlette du Gouverneur Directeur des Elections, Hassan Aghmari pour communiquer périodiquement les mesures prises et les résultats obtenus dans le cadre de la révision exceptionnelle des listes électorales. Au bilan de la rencontre du jeudi 26 février, 1 640 000 nouveaux électeurs ont été inscrits sur la base de critères exigibles établissant la résidence effective et la CIN (à défaut le livret d'état civil). C'est un record en dépit de la vaste opération d'assainissement des listes électorales ponctuées par 3 114 759 personnes radiées. En attendant la distribution des nouvelles cartes d'électeurs dans le courant d'avril prochain, et la dernière actualisation des listes prenant en compte les jeunes qui auront atteint l'âge de voter après le bouclage du calendrier suivi de révision, le corps électoral national est fixé à 13 876 346 électeurs dont un peu plus de la moitié de femmes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.