Fès se penche sur les finances publiques    Dans le Haut Atlas, la population piégée par une sécheresse inquiétante    Compétitivité fiscale: Le Maroc gagne encore des places    Trois Casques bleus et un soldat tués au Mali    Agadir/Congrès international de l'arganier: Cap sur la recherche scientifique    Programme des principaux matchs de ce samedi 25 novembre    Maroc remporte la CAN 2017 Handi-Basket    Attentat dans le Sinaï: le bilan s'alourdit    Al Akhawayn a obtenu l'accréditation américaine NEASC pour 5 ans    Le Forum d'Ifrane plaide pour la création d'outils de financement innovants    La Dominique réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    L'ancien président brésilien Fernando Collor de Mello : « La mondialisation, un chemin vers la paix ».    Londres vise les premières voitures sans chauffeur    Insolite : L'amour sans frontières    Emmerson Mnangagwa devient le nouveau président du Zimbabwe    Driss El Yazami : La deuxième opération de régularisation vise le traitement d'au moins 82% des dossiers    Dimitris Avramopoulos : Le Maroc, un pays à même de contribuer à une gestion efficace de la migration    Europa League : Les grosses écuries s'en tirent à bon compte    Robinho condamné à neuf ans de prison pour viol en réunion    Oscar Pistorius, de l'Olympe sportive à la prison    Hausse des levées brutes du Trésor à fin octobre    Le Maroc réalise des progrès notables en matière de gouvernance économique    Divers    Pour une meilleure préservation de l'arganier    L'insoutenable calvaire de la femme marocaine    Les meilleurs films de tous les temps    Casablanca accueille la première édition de la "China Trade Week Morocco"    Ibrahim Maalouf dépoussière les morceaux de Dalida    Agadir accueille le 2ème Forum des avocats MRE    Botola Maroc Telecom : Le fauteuil de leader en jeu    2ème phase de la régularisation des migrants : Plus de 25.000 demandes recensées    Pistorius écope de 13 ans ferme    Visa For music : Des hommages à des figures nationales et africaines    « Visa for Music »: Le théâtre national Mohammed V vibre aux rythmes africains du groupe « Jouvay Fest »    Tanger Med: Saisie de plus de 15 kg de cocaïne et de 10 kg d'héroïne à bord d'un autocar venant de Belgique    L'OCP met en service sa nouvelle usine d'engrais    Air Arabia : changement sur les vols Fès-Marrakech    Un sit-in devant l'ambassade de la Libye à Rabat pour dénoncer la traite des êtres humains    AGRESSIONS DES ENSEIGNANTS: QUAND LA SALLE DE COURS DEVIENT UN RING!    Munir El Haddadi: «Je rêve de jouer le Mondial avec le Maroc, dont j'ai toujours chanté l'hymne national»    NEUF CLANDESTINS MAROCAINS SAUVES AU LARGE DE LA TUNISIE    Theresa May à Bruxelles, le coût financier du Brexit en vedette    Bombardier au taquet avec l'ONCF    Allemagne: Tout, sauf des élections !!!    Mondial 2018 : Le Maroc est-il un tirage "facile" ?    Des mini-concerts pour de grands futurs musiciens    L'Uzine rend hommage à son quartier    Rabat, « capitale africaine par excellence » pour Visa for Music    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Muséologie: Mehdi Qotbi en voyage d'information à Londres
Publié dans La Nouvelle Tribune le 18 - 10 - 2017

Plusieurs responsables des musées londoniens se sont dits disposés à accompagner et à partager leurs expériences avérées avec le Maroc dans le domaine des musées.
Cette volonté a été exprimée par les directeurs du British Museum Hartwig Fischer, du musée Victoria & Albert Tristram Hunt et le conservateur adjoint du musée Tate Modern, lors de réunions tenues (les 16 et 17 octobre) à Londres avec le président de la Fondation nationale des musées (FNM) Mehdi Qotbi.
La directrice de musées à l'University College London (UCL) Tonya Nelson et la directrice chargée des musées au British Council Helen Thomas ont aussi exprimé leur intérêt d'explorer toutes les opportunités de coopération avec la FNM dont la mission est de moderniser les musées et de favoriser le dialogue entre les différentes cultures.
La rencontre de M. Qotbi avec le directeur du Victoria & Albert Museum, s'est déroulée en présence notamment de l'ambassadeur du Maroc au Royaume-Uni Abdesselam Aboudrar et son homologue britannique à Rabat Thomas Reilly.
Le diplomate britannique s'est félicité des liens étroits d'amitié et de coopération existant entre les deux pays, soulignant l'importance de l'échange culturel et artistique dans le rapprochement des peuples et la promotion des valeurs d'ouverture, de partage et de coexistence.
Dans ses échanges avec ses interlocuteurs britanniques, le Pdt de la FNM a mis l'accent sur la question de la formation des spécialistes en muséologie, le partenariat muséal et la possibilité d'organiser des expositions aussi bien au Maroc qu'en Angleterre sur l'histoire commune que se partagent les deux Royaumes .
Il a, en outre, évoqué la richesse du patrimoine marocain et la diversité des thématiques de musées au Royaume, rappelant à cet égard les expositions organisées au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain (MMVI) ainsi que les actions réalisées par la FNM et ses projets phares. Parmi ces derniers figurent notamment le musée national de la céramique de Safi qui sera inauguré prochainement ainsi que le musée du tissage et du tapis Dar si Said et le musée des confluences Dar El Bacha à Marrakech.
Le MMVI, qui a déjà accueilli une exposition dédiée au peintre espagnol Pablo Picasso, abritera du 31 octobre courant au 4 février 2018 la collection de la banque d'Espagne exposée pour la 1ère fois en dehors de la péninsule ibérique. Elle représente l'une des plus importantes collections d'art moderne et contemporain en Espagne.
Les 70 œuvres originales comprennent des tableaux et sculptures d'artistes espagnols majeurs autres que Goya, tels que Sorolla, Zuloaga, Saura, Tapiès, Chillida ou encore Barceló.
Le MMVI devra aussi accueillir les œuvres de Monet et Delacroix en 2019 et 2020, ainsi qu'une exposition sur la modernité méditerranéenne. Depuis son ouverture en 2014, le MMVI a abrité des expositions de grands maîtres de l'art du monde mais a aussi fait la part belle à la création contemporaine marocaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.